En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

07.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 11 min 11 sec
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 29 min 55 sec
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 55 min 55 sec
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 3 heures 31 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 19 heures 50 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 22 heures 20 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 1 jour 23 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 28 min 16 sec
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 50 min 51 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 1 heure 34 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 2 heures 4 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 2 heures 38 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 3 heures 4 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 4 heures 43 sec
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 20 heures 17 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 1 jour 7 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 1 jour 1 heure
© DR
Pauline Laigneau.
© DR
Pauline Laigneau.
Série de l'été : ces échecs qui mènent au succès

Laigneau - Gemmyo : "En ratant le concours de l'ENA, j'ai donné un sens à ma vie"

Publié le 01 décembre 2017
Co-fondatrice du joaillier en ligne Gemmyo et forte de son succès, Pauline Laigneau veut aujourd'hui exporter sa plateforme en Allemagne et en Angleterre. Pourtant, envisageant une carrière dans la haute administration, la brillante normalienne n'avait au départ pas vocation à se lancer dans entrepreneuriat. Jusqu'à son échec au concours d'entrée à l'ENA.
Pauline Laigneau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauline Laigneau est la cofondratrice de Gemmyo, un site e-commerce de joaillerie et bijouterie.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Co-fondatrice du joaillier en ligne Gemmyo et forte de son succès, Pauline Laigneau veut aujourd'hui exporter sa plateforme en Allemagne et en Angleterre. Pourtant, envisageant une carrière dans la haute administration, la brillante normalienne n'avait au départ pas vocation à se lancer dans entrepreneuriat. Jusqu'à son échec au concours d'entrée à l'ENA.

Mise à jour 30 novembre : Pauline Laigneau était invitée, jeudi 30 novembre, de l'Emission politique pour interroger Jean-Luc Mélenchon sur la réforme des Prud'hommes.

Mon père était entrepreneur et n’avait pas fait d’études. Or, pour sa "petite fille chérie" que j’étais, il fallait absolument faire le plus d’études possible. J’ai donc beaucoup travaillé jusqu’à rentrer à Normale sup. Je pensais alors que ce serait le plus beau jour de ma vie jusqu’à ce que je me rende compte que je ne comptais pas être chercheuse, ni enseignante. Désireuse de trouver ma voie, et toujours avec la pression paternelle, je décide de me tourner vers l’ENA, le plus haut niveau envisageable. Encore une fois j’ai énormément travaillé ! Admissible, je me suis trouvée face à un jury devant lequel je devais expliquer pourquoi j’étais là. Mais à part pour faire plaisir à papa, je n’avais pas vraiment de raison de faire l’ENA ! Le jury s’en est aperçu et m'a mis un 2/20, m’expliquant que je n’étais pas faite pour ça : une grosse humiliation.

"Je me demandais ce que j’allais faire de ma vie"

J’ai eu une période de doute assez difficile pendant laquelle je me demandais ce que j’allais faire de ma vie. Jusqu’au jour où j’ai eu la révélation : les ors de la République, le prestige et le pouvoir, ça ne m’intéresse pas. Ce dont j’avais besoin, c’était la liberté, l’aventure, le risque. Après avoir touché le fond, j’ai ainsi pris conscience qu’il fallait que je vive ma vie et non pas le rêve de mon père. Abandonnant l’idée de repasser l’ENA, je me suis alors tournée vers l’entreprenariat et la joaillerie. Je peux donc dire à ce niveau que l’entreprenariat a été pour moi un véritable choix de vie, pas un hasard ni un moyen de devenir riche.

Cette remise en question et mon travail d’introspection m’ont permis de trouver tout simplement un sens à ma vie. Aujourd’hui, chez Gemmyo, je me rends compte quand je recrute de nouveaux employés que l’envie de faire avancer les choses, le potentiel du candidat et les valeurs d’entraide et d’esprit d’équipe sont bien plus importants que les simples compétences techniques. Vu mon parcours, j'y suis très attentive et je crois que c'est qui a fait, notamment, le succès si rapide de Gemmyo. Après avoir "gâché" dix années de ma vie à me chercher, je donnerais comme conseil à tous ces jeunes entrepreneurs qui ont des idées de les appliquer tout de suite. Car entreprendre, c’est avant tout exécuter les bonnes idées, pas uniquement les imaginer. Ce n’est pas l’idée qui fait la différence, mais la manière dont elle est mise en œuvre. Donc dès le départ, il faut mettre les mains dans le cambouis !

Gemmyo en chiffe:

  • 3m€ de CA en 2014
  • 18 salariés dans l’entreprise
  • 13000 bijoux disponibles sur le site

[RETOUR AU DOSSIER DE LA SÉRIE]

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/12/2017 - 22:17
@ajm le concours est une sélection par le gauchisme...
C’est comme ça que les profs gauchistes arrivent à des promotions uniquement constituées par des gauchistes, ou par des détraqués genre kelleburne...
ajm
- 02/12/2017 - 17:57
Faux débat.
Je n'ai jamais compris cette fixation sur l'Ena. L'Ena recrute sur concours pour pourvoir aux emplois supérieurs administratifs de l'Etat comme Polytechnique pour les grands corps techniques. Il y a aussi des concours pour les grandes écoles spécialisées qui forment les magistrats, les officiers , les commissaires de police etc...Il y a aussi les emplois superieurs des services déconcentrés ( douanes, travail, finances publiques ; administrateurs territoriaux...) qui ont leurs filières de recrutement propres.
Avant l'Ena, il y a avait des concours par grand corps administratif : inspection des finances, Conseil d'État, Quai d'Orsay. ..
Si on ne veut pas de concours quelle solution ? Le piston ? L'appartenance politique ? Le politiquement correct de l'origine ethnique ou autres, avec des quotas, y compris un quota pour les illettrés, les handicapés cérébraux, les hermaphrodites ou les plongeurs tamouls des restaurants parisiens ? Pour moi c'est un faux débat . Le vrai débat c'est le rôle de l'Etat et , sous le masque d'une extension infinie vers le grand tout du Social tout gentil , son dépérissement profond sur ce qui constitue son essence, à savoir son coeur régalien.
2bout
- 02/12/2017 - 17:09
Avoir une idée fixe …
et apprendre à structurer sa pensée autour ! Comme du papier toilette ?