En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

05.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

06.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 9 heures 18 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 10 heures 50 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 12 heures 24 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 18 heures 7 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 21 heures 21 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 23 heures 7 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 10 heures 10 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 11 heures 28 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 13 heures 42 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 15 heures 31 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 18 heures 25 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 20 heures 21 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 23 heures 21 min
© Reuters
Alexis Tsipras et Angela Merkel
© Reuters
Alexis Tsipras et Angela Merkel
Greek Bashing

Orage anti-grec : ce qui se passe vraiment en Allemagne

Publié le 21 juin 2015
En Allemagne, le cas grec fait constamment la Une des journaux. Et c'est d'autant plus vrai depuis que Syriza est arrivé au pouvoir. Plus récemment, le journal Die Welt a publié une tribune résolument agressive à l'encontre de la Grèce. Une campagne médiatique qui vise surtout à ternir l'image du pays auprès des Allemands.
Fatma Aydemir
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste médias & société pour la TAZ-Die Tageszeitung 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Allemagne, le cas grec fait constamment la Une des journaux. Et c'est d'autant plus vrai depuis que Syriza est arrivé au pouvoir. Plus récemment, le journal Die Welt a publié une tribune résolument agressive à l'encontre de la Grèce. Une campagne médiatique qui vise surtout à ternir l'image du pays auprès des Allemands.

Atlantico : Le cas grec est omniprésent dans la presse allemande, et pas seulement dans les tribunes d'opinion, telle que celle publiée par Die Welt dans laquelle on pouvait lire que la composition ethnique de la Grèce moderne la disqualifiait pour entrer dans l'Union européenne. Cette obsession est-elle cantonnée aux médias ou bien est-elle le reflet de l'opinion ?

Fatma Aydemir : C’est forcément compliqué de parler de l’opinion publique allemande, comme il existe énormément d’avis différents et intelligents sur la question du cas grec, aussi est-ce compliqué de généraliser. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’il existe un sentiment anti-grec, qui est attisé par des journaux comme Die Welt ou Bild, très présent dans les couches conservatives de la société allemande. Dans ces cas- là, il n’est pas uniquement question de considérations "ethniques". Le cliché du grec fainéant, qui part à la retraite trop tôt en ne payant pas ses impôts a commencé à voir le jour au début de la crise, pour ensuite s’installer durablement dans les esprits. C’est là une explication très simple à un problème bien plus complexe.

Dans quoi cette obsession s'enracine-t-elle ?

Je pense qu’il n’existe pas d’explications rationnelles. C’est avant tout une peur irrationnelle du contribuable allemand de perdre de la richesse, qui serait partagée avec des gens qui sont dans la misère à cause de leurs propres malversations. Ce n’est bien entendu pas correct. L’Allemagne ne connait aucune perte à cause de cette crise. C’est même l’inverse qui se produit : la politique de la dette de Merkel en devient rentable. C’est aussi un des éléments qui explique le fait que l’Union européenne tienne autant à ses conditions. Malheureusement, le citoyen allemand lambda n’a pas envie de se préoccuper d’interactions économiques complexes, préférant se faire un avis sur la question via des gros titres unidimensionnels, dans la mesure où le journal Bild attise le sentiment anti-grec et surtout les politiques allemands qui se montrent "impatients" vis-à-vis du gouvernement grec. Le journal Bild suggère que la Grèce veut de l’argent mais n’est prête à aucune contrepartie. La réalité est pourtant différente : la Grèce cherche des moyens alternatifs pour s’épargner, à elle, et surtout à l’Union européenne, davantage de problèmes. C’est assez époustouflant de voir à quel point ceci est peu relayé dans les médias allemands de masse.

 

La Grèce est-elle la seule cible ou d'autres pays européens sont visés ? Qu'en est-il de la France ?

Tout est différent tant sur le fond comme sur la forme pour le cas grec. Aucun autre pays en crise n’a été visé de la sorte par les médias allemands. D’autres pays en crise, comme l’Espagne ou le Portugal n’ont jamais été la cible d’une telle rhétorique.

S'agit-il d'une tendance qui se serait développée avec le retour de la puissance allemande ?

Ce n’est pas mon avis. Cela à plus à voir avec la propagande qui est véhiculée par les médias allemands. Cela surtout depuis la prise de pouvoir du gouvernement Syriza. Maintenant les Allemands protestent contre tout ce que les hommes politiques grecs disent à propos de la crise. La défiance envers Syriza accompagne inévitablement la défiance des néo-libéraux allemands vis-à-vis des politiques de gauche. Les medias allemands ne parlent pas du fait que le gouvernement grec précédent était corrompu, et que c’est uniquement pour cela qu’il se pliait aux exigences de la politique de la dette de l’Union européenne, se remplissant ses propres poches par la suite. C’est un exemple d’élément qui n’est pas véhiculé dans les médias allemands. A la place, les médias parlent de la maison cossue de Varoufakis ou bien des chaussures de Tsipras pour détourner l’attention de l’opposition de la gauche. C’est une stratégie très classique mais surtout très improductive, qui détourne l’attention des problèmes de fond. Cela ne mène à rien, mais cela occupe le lecteur, car cela donne un aspect émotionnel au thème, et tout à coup chacun a un avis sans rien y comprendre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 21/06/2015 - 21:09
Ce que craint Angela Merkel
c'est que la Grèce prouve qu'il y a une vie après l'Euro !
Ganesha
- 21/06/2015 - 13:55
Délires de l'Idéologie Libérale
En fait, cette folie bureaucratique, ce ''Délire de l'Idéologie Libérale'', a consisté à ''appauvrir encore les pauvres'', accroître le taux de pauvreté, sans toucher aux privilèges des riches et des puissants : le Clergé Orthodoxe et les Armateurs ! La Grèce a besoin d'une réforme fiscale, mais pas d'une hausse de la TVA sur les besoins de base, comme l'électricité. Au niveau des retraites, il faut certainement débusquer les tricheurs et les profiteurs. Mais il ne faut surtout pas baisser uniformément le montant des petites retraites ! Quant à faire tourner l'économie avec des vieillards de 67 ans : voyez plutôt le niveau intellectuel des commentateurs de ce site !
Ganesha
- 21/06/2015 - 13:48
Les Merveilleux ''Plans d'Ajustement'' du FMI
Au sujet de la Grèce, soyons clairs : personne, absolument personne, ne dit ''Ce pays est parfait, ne nécessite aucune réforme'' ! Mais quel est le programme proposé ? Ce que semblent indiquer les articles que l'on peut lire, notamment sur Atlantico, c'est que les exigences de la Troïka sont absurdes, injustes et inefficaces.
Il semble manifestement prouvé que, jusqu'à présent, le ''Plan d'Ajustement'' qui a été imposé par la Troika du FMI, la Banque Européenne, etc, a été un échec total, qui a considérablement aggravé la situation de ce pays, après beaucoup d'autres.