En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Zone franche

Chevènement candidat : le souverainisme, nouveau trotskisme

Publié le 07 novembre 2011
La France se distinguait autrefois par une profusion de mouvements trotskistes concurrents. Désormais, la mode est à la sous-segmentation souverainiste. Et Pasqua, il attend quoi ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France se distinguait autrefois par une profusion de mouvements trotskistes concurrents. Désormais, la mode est à la sous-segmentation souverainiste. Et Pasqua, il attend quoi ?

Il ne manquait plus que lui ! Jean-Pierre Chevènement, souverainiste historique du parti socialiste devenu patron de sa propre petite boutique aux horreurs, est donc candidat à la présidentielle

A soixante-douze printemps, l’inventeur (et contempteur) du concept de « gauche américaine » ― dont François Hollande serait probablement un représentant très honorable ―, fait au pays le don de sa personne et vient se ranger au côté des Mélenchon, Dupont-Aignan et Le Pen pour défendre la France d’antan contre les assauts de l’européo-libéralo-mondialisme.

Quoi qu’on pense du personnage, qui n’a certainement pas dit que des bêtises tout au long de sa carrière mais dont on voit mal ce qu’il peut nous raconter que ne hurle pas déjà le reste du gang depuis des mois (on n’entend plus Montebourg, c’est toujours ça), on hésite entre félicitations bienveillantes et embarras poli.

Félicitations bienveillantes parce qu’entrer dans une danse pareille à son âge, lorsqu’on est un ancien ressuscité de l’empoisonnement au curare et que l’on n’a strictement rien de spécifique ou de nouveau à apporter au débat, c’est courageux. L’embarras poli, hum, eh bien c’est exactement pour les mêmes raisons...

Notez que la dernière fois qu’il a tenté sa chance, c’était en 2002 et les historiens se tâtent encore pour déterminer qui, de lui ou de Christiane Taubira, a le plus contribué à renvoyer Lionel Jospin dans ses foyers. Moi j’ai toujours penché pour la seconde, mais c’est vraiment une affaire de point de vue.

Mais qu’importe, l’ancien ministre spécialiste de l’évasion fracassante (« Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ») ressent le besoin de proposer son propre scénario de la fin de la monnaie unique et du retour à la souveraineté budgétaire de la France ― qu’il subodore apparemment distinguable de celle des collègues...

25 façons différentes de prononcer Maastricht

Loin de moi, pour autant, l’idée de m’offusquer de l’existence d’un discours aussi autiste à l’égard de la façon dont le monde s’est transformé depuis de Gaulle et le Conseil National de la Résistance (les deux top-références des souverainistes, à gauche comme à droite).

Si des gens ont envie de se bagarrer pour ces idées, qu’ils le fassent. C’est la démocratie telle qu’on l’aime.

Non, ce qui surprend, c’est qu’ils soient si nombreux à proposer exactement la même vision à un ou deux détails près mais chacun dans son coin. OK, je veux bien extraire la Marine de cette flotte-là, puisqu’elle est la seule à pouvoir être véritablement rangée à l’extrême tribord, mais pour le reste…

Finalement, c’est un peu comme lorsque la France comptait 25 mouvements trotskistes différents, tous partisans de la doctrine du barbichu mais amateurs d’exégèse différentes. Aujourd’hui, la LCR s’est muée en un NPA sans projet ni leader, à LO ; Nathalie Arthaud fait comme la Florence homonyme et attend d’être sauvée de la noyade par la providence ; l’ancien candidat du parti des travailleurs (PT, rebrandé en POI), instaure des « couvre-feux pour lutter contre la délinquance immigrée ».  

Pour ne rien dire de la myriade de groupuscules moins médiatisés mais tout aussi convaincus de détenir « la vérité » et distribuant le journal du même nom aux sorties du métro parisien.

Chevènement candidat, de fait, c’est au moins la promesse de débats animés et de petites phrases bien chantournées en cascade. La question que l’on se pose tout de même, forcément, c’est combien de temps il faudra attendre pour que Charles Pasqua fasse lui aussi son grand retour et promeuve sa différence  : je crois qu’il ne prononce pas Maastricht exactement de la même manière.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

07.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
nicobw
- 07/11/2011 - 22:17
La boutique aux horreurs
M. Serraf, en quoi le MRC est-il une boutique aux horreurs ?
Lionel Jospin a été éliminé en 2002 car Le Pen était deuxième, JPC était un adversaire de Jospin tout comme les autres candidats.
JPC n'a pas fait perdre la gauche car le PS n'est plus un parti de gauche depuis bien longtemps. Oui, le monde s'est transformé, dans une très mauvaise direction. Errare hemanum est, perseverare diabolicum.
Lézard florissant
- 07/11/2011 - 21:16
Autre hypothèse
Chevènement souffre peut-être d'anosognosie comme Chirac ?
Ce sont des choses qui arrivent à son âge vénérable.
Bobocleaner, je sable le champagne avec vous !
bobocleaner
- 07/11/2011 - 18:45
Chevénement le revoila !
Une flamme sacrée Monte du sol natal
Et la France enivrée salue Le Che !
Tous tes enfants qui t'aiment Et vénèrent tes ans
A ton appel suprême Ont répondu "MRC"
Le Che nous voilà ! Devant toi, le sauveur de la France
Le Che nous voilà Tu nous as redonné l'espérance
La Patrie renaîtra ! Le Che, Le Che, nous voilà !
On parle avec tendresse Du héros de 2002
Tu sauves la Patrie Une seconde fois