En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 13 min 8 sec
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 1 heure 43 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 4 heures 21 min
light > Sport
Un pas de plus dans la légende
Biathlon : Martin Fourcade remporte son onzième titre de champion du monde de l’individuel
il y a 5 heures 8 min
pépites > Politique
Rivalités
Affaire Griveaux : Christophe Castaner fait une allusion à la vie privée d’Olivier Faure et provoque l'indignation de l'opposition
il y a 6 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cas Richard Jewell" de Clint Eastwood : l'histoire vraie d'un héros ordinaire broyé par la machine étatique : un Clint Eastwood grand cru...

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 11 heures 9 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 48 min 14 sec
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 2 heures 30 min
décryptage > Défense
Contrat

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

il y a 4 heures 51 min
pépites > Justice
Enquête de déontologie
Affaire Griveaux : Juan Branco a renoncé à défendre Piotr Pavlenski, suite à la demande du bâtonnier de Paris
il y a 6 heures 34 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

il y a 7 heures 50 min
pépites > Politique
Campagne électorale
Elections municipales à Paris : Rachida Dati devance Anne Hidalgo pour la première fois, selon un nouveau sondage
il y a 8 heures 33 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 12 heures 32 min
décryptage > Santé
Usine du monde

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

il y a 13 heures 25 min
© Warner Bros
© Warner Bros
Pus vrai que nature

Big One : pourquoi le séisme prévu en Californie sera vraiment digne d'un film catastrophe (mais pas de San-Andreas, le dernier en date)

Publié le 07 juin 2015
Le film hollywoodien San Andreas, sorti la semaine dernière en France, dépeint la Californie dévastée par un tremblement de terre géant. Un évènement probable et ravageur mais qui ne se déroulera pas de la manière vue dans le long métrage.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le film hollywoodien San Andreas, sorti la semaine dernière en France, dépeint la Californie dévastée par un tremblement de terre géant. Un évènement probable et ravageur mais qui ne se déroulera pas de la manière vue dans le long métrage.

Hollywood adore l'Apocalypse. Grâce aux effets spéciaux, les films catastrophes rivalisent toujours plus de destructions spectaculaires ou d'évènements hors du commun. Sorti en 2004, "Le Jour d'après" mettait en scène la destruction du monde après un changement climatique brusque. Le film de Brad Peyton, "San Andreas", sorti le 27 mai dernier, reprend la thématique du monde dévasté mais en le situant, cette fois, en Californie. Sans prévenir, la faille de San Andreas finit par lâcher et déclenche le très redouté Big One, c’est-à-dire un tremblement de terre de niveau 9 sur l'échelle de Richter qui en compte 10. Considéré comme "dévastateur," un tremblement de terre d'une telle puissance serait une véritable catastrophe. C'est, par exemple, un séisme de magnitude 9,4 à l'origine du tsunami de 2004 en Asie du sud-est. Ou encore c'est un séisme de niveau 9 qui a déclenché la catastrophe de Fukushima au Japon. Et le véritable problème des Californiens, c'est que ce Big One finira par arriver, un jour ou l'autre. Et peut-être plus vite qu'on ne le pense.


La faille vue du ciel

Comme tout bon film hollywoodien, San Andreas en rajoute un peu sur les effets visuels. On voit par exemple un tsunami géant déferler sur les côtes américaines comme ce fût le cas au Japon, ou encore le sol s'ouvrir en deux laissant un fossé béant sur des centaines de kilomètres. Si les dégâts du Big One s'annoncent effectivement terribles et comparables à ceux vus dans le film, certains évènements de l'histoire n'auront pas lieu car ils sont physiquement impossibles, préviennent les experts.

A commencer par cette ouverture dans le sol. Pour le comprendre, il faut d'abord remettre la faille de San Andreas à sa place. Située le long de la côte californienne, elle sépare la plaque du Pacifique de la plaque américaine, à l'intérieur des terres. Longue de 1300 kilomètres de long,  elle est divisée en plusieurs secteurs. Le plus célèbre est la section nord. C'est elle qui a provoqué le séisme de 1906, d'une magnitude  de 8,2 et qui a détruit San Francisco le 18 avril de cette année. Un tel séisme se déroulant environ tous les cent ans, il y a 62% de chances pour qu'un nouveau se produise avant 2032… D'ailleurs, une série de petits séismes ont été ressenti en mars 2014 et pourrait être le signe de l'arrivée d'un monstre tellurique.


Pas de Big Wave pour le Big One

La raison de cette puissance est toute l'énergie accumulée par la friction entre les deux plaques. Chacune se déplace (comme toutes les plaques tectoniques) dans le sens contraire de l'autre le contact retient le déplacement. Lorsque l'énergie sera trop importante, les plaques vont lâcher et le tremblement de terre sera gigantesque. Cette friction est la raison pour laquelle la création d'un fossé tout le long de la faille est impossible. "Si la faille pouvait s'ouvrir comme cela, cela signifierait qu'il n'y a pas de friction et sans friction, pas de séisme" tranche la sismologue Lucy Jones, dans Inquisitr. De la même façon, un tsunami n'est pas possible puisque l'épicentre devrait alors être au milieu de la mer pour provoquer une gigantesque vague. C'est l'intensité de l'énergie et les vibrations qu'elle provoquent qui vont créer l'apport de l'eau. Or, l'épicentre est en pleine terre.

Pour autant, les dégâts seront phénoménaux. Surtout qu'un séisme n'arrive jamais seul. Non seulement les répliques, même plus faibles, risquent d'être destructrices, mais un séisme de force moyenne à Las Vegas pourra même entraîner un Big One à San Francisco. Lorsqu'il se déclenchera, ce dernier sera suffisamment puissant pour envoyer valser des objets de plusieurs centaines de kilos, rien que par ses vibrations. Les gratte-ciels, secoués comme jamais, s'écrouleront dans leur majorité. Des incendies se déclencheront en pagaille provoquant des milliers de morts supplémentaires, d'autant plus que les pénuries d'eau sont catastrophiques dans cette région très aride. "Mis à part les destructions, les conséquences les plus dramatiques seront les coupures des lignes de vie : l’apport en eau, en énergie, les voies de chemin de fer et les autoroutes" explique ainsi Gilles Peltzer, professeur en géologie à UCLA (University of California, Los Angeles), interrogé par le site Franceusamedia.com.


Pas de Big Faille non plus

Le US Geological Survey, l'agence américaine chargée de la surveillance des activités telluriques, estime que le Big One ferait plus 2 000 victimes et coûterait au moins  300 millions de dollars. Et il s'agit véritablement de la fourchette basse. D'autre spécialistes annoncent plutôt 20 000 morts et près de 250 milliards de dollars de dégâts. La police serait évidemment totalement débordée et les secours dépassés par le nombre de blessés, la destruction partielle des hôpitaux et l'absence d'électricité pendant plusieurs jours. Ironie du sort, la faille passe par Hollywood et le séisme détruirait les studios mythiques qui avaient déjà imaginé, en 1974, la fin de Los Angeles dans le film "Earthquake". Et cette fois, pas besoin d'effets spéciaux. Le Big One arrive et il vaudra probablement le pire des films catastrophes.


Prend ça Hollywood

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

07.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
marine56
- 07/06/2015 - 18:27
échelle de richter
Attention aux informations que vous publiez. L'échelle de richter ne comporte que neuf niveaux !