En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 1 heure 59 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 3 heures 35 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 11 heures 1 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 20 heures 25 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 21 heures 40 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 23 heures 7 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 2 heures 45 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 5 heures 1 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 8 heures 28 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 11 heures 26 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 20 heures 59 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 22 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Le mariage gay a été adopté sans heurt en Irlande.
© Reuters
Le mariage gay a été adopté sans heurt en Irlande.
Politique vs religion

Le mariage gay adopté en Irlande et ce que cela nous apprend sur le débat politique français

Publié le 26 mai 2015
Vingt-deux ans après la dépénalisation de l’homosexualité en Irlande, le pays vient d’adopter le mariage gay vendredi 22 mai par référendum, avec 62,1% de suffrages favorables, sans que la nation ne se déchire sur le sujet comme ce fut le cas en France. Un contraste qui s'explique surtout par des différences culturelles en matière de débat public entre les deux États.
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vingt-deux ans après la dépénalisation de l’homosexualité en Irlande, le pays vient d’adopter le mariage gay vendredi 22 mai par référendum, avec 62,1% de suffrages favorables, sans que la nation ne se déchire sur le sujet comme ce fut le cas en France. Un contraste qui s'explique surtout par des différences culturelles en matière de débat public entre les deux États.

Atlantico : Vingt-deux ans après la dépénalisation de l’homosexualité en Irlande, celle-ci vient d’adopter le mariage homosexuel par référendum. Comment expliquer la facilité avec la quelle cette loi a été adoptée ?

Bertrand Vergely : Trois choses expliquent ce changement d’attitude. La première est propre à l’Irlande. La répression de l’homosexualité dans ce pays a été féroce, bien plus féroce qu’en France. Aujourd’hui, l’Irlande a décidé de tourner la page et  d’ " évoluer", afin de s’adapter au monde contemporain  qui voit triompher les valeurs libérales tant dans le domaine économique que dans le domaine des mœurs. Ce changement d’attitude se retrouve au sein de l’Église catholique où beaucoup de catholiques s’interrogent. N’avons-nous pas été trop durs par le passé ? Ne convient-il pas d’être plus tolérant ? Après tout les couples homosexuels qui veulent se marier s’aiment et l’amour est l’un des piliers du christianisme. Ne convient-il pas d’accepter le mariage homosexuel au nom de l’amour ? L’Église protestante a décidé d’offrir une bénédiction aux couples homosexuels. Ne faut-il pas leur accorder au moins une reconnaissance au nom du droit à l’existence ? Enfin, il y a la psychologie anglo-saxonne. En Angleterre, le mariage homosexuel a été adopté en une après-midi, contrairement en France où il a donné lieu à près de trois semaines de débats. Pace que les Anglais ont horreur des conflits idéologiques, parce qu’ils respectent la vie privée des autres afin que l’on respecte la leur, parce qu’ils veulent avoir la paix, parce que cette question ne les intéresse pas. Ils pratiquent le Why not ?, le Pourquoi pas ?, beaucoup plus que les Français.  

Quelles sont les éléments qui permettent d'expliquer cette différence d'approche ?

L’Église catholique a été prudente et discrète à propos du mariage homosexuel. Les évêques se sont gardés d’être en tête de manifs avec des crucifix. Cela leur a d’ailleurs été reproché. En fait, c’est l’héritage catholique dans les consciences qui a été mis en cause et montré du doigt, les partisans du mariage pour tous reprochant à leurs adversaires leur catholicisme inconscient. Je crois que ce qui s’est passé en France s’explique pour des raisons politiques plus que religieuses. Pour se faire élire et pour marquer son appartenance à la gauche, François Hollande a fait du mariage homosexuel un argument de campagne électorale ainsi qu’un marqueur idéologique. Alors que les Irlandais ont adopté le mariage homosexuel dans la perspective d’un apaisement de leur société et de leur histoire, François Hollande a chosi cette question pour mettre le feu à la société et apparaître ainsi comme de gauche. Ce qui contraste avec par ailleurs sa volonté affichée de faire advenir une société apaisée. Il fallait de la paix pour l’Irlande. D’où l’adoption du mariage homosexuel. Il fallait une guerre à François Hollande. D’où le mariage homosexuel à la française.

Quelles sont les différences culturelles entre la France et l’Irlande en matière de débat public ?

Elles sont liées à l’histoire. L’Irlande a connu une très longue et très douloureuse guerre civile entre catholiques et protestants à propos de son indépendance et de son rattachement à l’Angleterre. La France a connu la révolution. Si l’Irlande a été marquée par la question du nationalisme, la France a été marquée par celle de la religion.  Le soucis de la France étant d’inventer la religion moderne des droits de l’Homme et de la laïcité, la question est de part en part idéologique. Ce n’est pas le cas en Irlande où la question est identitaire et nationale. Alors que la question irlandaise a été dominée par la lutte entre catholiques et protestants, la question française est dominée par la lutte entre les Lumières et la religion. Les Irlandais ne remettent pas en cause la religion. Nous, si. Alors que le problème des Irlandais est de savoir si ils vont être catholiques ou protestants, le nôtre et donc de savoir quelle religion ils vont avoir, notre problème n’est pas de savoir quelle religion nous allons avoir mais de ne pas en avoir du tout.

Adopter une loi comme celle du mariage homosexuel par referendum facilite-t-il le débat public ?

Les Irlandais se sont permis un référendum sur ce sujet parce qu’ils savaient que la société ne se déchirerait pas à cette occasion. Alors que la manif pour tous réclamait un referendum sur ce sujet, François Hollande s’est gardé de satisfaire cette demande, non pas tant pour préserver la paix publique, que par crainte de perdre.  Les referndums sont parfois nécessaires. Reste qu’ils exacerbent les passions, les referendums en France étant en général liés à des coups politiques. C’est la raison pour laquelle le débat me semble mieux se passer dans les journaux ou à l’ Assemblée Nationale ou bien encore grâce à des sites comme Atlantico, qui permettent aux idées de faire leur chemin. Les idées ont besoin de temps et d’espace. Réduites à des slogans dans la passion des joutes référendaires, elles perdent de leur consistance et donc de leur valeur. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 27/05/2015 - 07:16
l' Irlande ...
Fait exactement ce qu' a fait l' Espagne,tomber d'un extrême a l'autre.
L'une après la dictature de Franco et l'autre celle de l' église.
Mais ces deux pays se rendrons vite compte de vers quel chemin cela les enmene.A
VV1792
- 26/05/2015 - 22:15
@cloette
Tout a fait d' accord.. evidemment, on voit en filigrane, que parce que l' eglise catholique avait ete feroce, elle ne la ramenait plus maintenant, et donc les Irlandais enfin, pouvait s' affranchir de facon appaisee, a son influence nefaste.. Quant a la description de la difference entre la France et l' Irlande, expliquant, remarquez le jugement de valeur, pourquoi la France n' a pas su le faire de facon ''cool'', alors que l' Irlande, elle, a su le faire par referendum et dans une ambiance liberale ( qui evidemment est bcp mieux que ce qu' ont fait les mechants et mauvais Francais..)
Tout cela est superficiel et deja biaise sur la maniere de presenter les choses. A ce compte la, on peut tres bien bien se placer dans la perspective completement opposee, en soutenant que les Francais sont encore attaches de facon viscerale aux valeurs familiales traditionnelles et a la signification du marriage, et que les Irlandais, maintenant pleinement a l' ere mondiale et liberale, ont adoptes un modele anglo saxon d' abord axe sur le materialisme et le bonheur individuel.. Ca se tient?
cloette
- 26/05/2015 - 17:19
article
Dans Causeur de PIerre Jova sur le vote irlandais , tout est expliqué les multinationales qui se sont jetées dans la bataille du yes , le contexte particulier économique de l'Irlande et les failles de l' Églises catholique , donc la lutte do pot de terre contre le pot de fer ,