En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 1 min 58 sec
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 45 min 33 sec
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 16 heures 16 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 17 heures 47 min
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 20 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 22 heures 6 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 20 min 15 sec
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 49 min 40 sec
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 17 heures 8 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 18 heures 57 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 20 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 20 heures 51 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 23 heures 20 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 23 heures 31 min
© Reuters
 Jean-Christophe Cambadélis.
© Reuters
 Jean-Christophe Cambadélis.
ABCD

Vote des motions : le PS évite l'éclatement... et se met en mode "veille" jusqu'en 2017

Publié le 22 mai 2015
La motion A, portée par l’actuel premier secrétaire du Parti socialiste (PS) et soutenue par le gouvernement, a remporté le premier tour du congrès de Poitiers jeudi 21 mai avec plus de 60% des voix, selon les premières estimations. Elle devance la motion B de Christian Paul (qui approche les 30%), qui rassemble les frondeurs et l’aile gauche du parti, la motion D de Karine Berger (autour de 10%) et la motion C de Florence Augier (environ 2%). Les Frondeurs ne feront donc pas trembler l'équipe de Manuel Valls voulue par François Hollande.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La motion A, portée par l’actuel premier secrétaire du Parti socialiste (PS) et soutenue par le gouvernement, a remporté le premier tour du congrès de Poitiers jeudi 21 mai avec plus de 60% des voix, selon les premières estimations. Elle devance la motion B de Christian Paul (qui approche les 30%), qui rassemble les frondeurs et l’aile gauche du parti, la motion D de Karine Berger (autour de 10%) et la motion C de Florence Augier (environ 2%). Les Frondeurs ne feront donc pas trembler l'équipe de Manuel Valls voulue par François Hollande.

Le suspens n'aura pas duré très longtemps au siège parisien du Parti Socialiste jeudi soir. Les résultats du vote sur les motions, remontés via les téléphones portables,(nul besoin d'ordinateurs), ont très vite montré l'avance puis l'évidence de la victoire de la Motion A (avec environ 60% des voix), menée par l'actuel Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis. Ce dernier a pu remercier les militants via Twitter avant minuit, en attendant les résultats officiels, communiqués à l'issue de la réunion de la Commission de recollement. Dans ce scrutin militant, le résultat le plus attendu était le score de la motion B, celle des Frondeurs associés à l'aile gauche du parti, motion emmenée par le député de la Nièvre, Christian Paul. Très présents à l'Assemblée et dans les médias, ils incarnent la contestation de la politique économique du gouvernement, jugée trop favorable aux entreprises et pas assez redistributive. Avec près de 30% des voix, les Frondeurs ne feront pas trembler l'équipe de Manuel Valls voulue par François Hollande.

La motion D de la députée des Hautes-Alpes Karine Berger, exprimant une ligne ni tout à fait pour, ni tout à fait contre la ligne majoritaire, ne devrait pas dépasser le cap des 10% des voix. Et enfin avec 2%, la motion C portée par la militant Florence Augier fait de la figuration. Les opérations de vote, souvent entachées de triche au PS, ne seront pas contestées comme ont pu l'être les résultats du congrès de Reims qui avait opposé Ségolène Royal et Martine Aubry en 2008.

Le deuxième round et dernier épisode avant le congrès des 6 et 7 juin se déroulera jeudi prochain avec l'élection du Premier secrétaire, autrement dit de Jean-Christophe Cambadélis qui se verra légitimé (il avait été nommé à la tête du parti après l'échec des municipales et l'exfiltration de Harlem Désir, nommé au gouvernement), à la tête d'un Parti socialiste qu'il rêve de rénover, mais qui est structurellement condamné à ronronner puisque telle est la condition d'un parti au pouvoir. Ces derniers jours, on a même vu naître une querelle picrocholine à propos de l'engagement des ministres sur le texte soumis aux militants. Le fait d'avoir apposé leur signature au bas de la motion les contraindrait à mettre strictement leurs actes en conformité avec les intentions exprimées. L'engagement en question vaudrait aussi pour ceux qui, à l'instar de Martine Aubry et d'autres élus Frondeurs, qui critiquaient l'action du gouvernement et se sont finalement rangés sous la bannière de leurs représentants, en l'occurrence Jean-Christophe Cambadélis. Eternel débat entre les principes et la réalité.

Et pourtant au cours des semaines à venir, les discours enflammés ne vont pas manquer de fleurir sur les ondes et les tribunes. Le Congrès de Poitiers en marquera l'apothéose. Et après ? Jean-Christophe Cambadélis, qui avait organisé les Etats Généraux du Parti et fixé l'objectif de 500 000 adhérents, va se (re)mettre à la tâche, pour tenter de faire renaître la flamme. Car avec un peu plus de 100 000 adhérents à ce jour, le PS se situe à un étiage historiquement bas, dû à la succession d'échecs électoraux, eux-mêmes imputables à l'échec de la politique de François Hollande pendant la première partie du quinquennat. La nomination de Manuel Valls à Matignon a encore aggravé cette désaffection, le Premier ministre incarnant une ligne "droitière" aux yeux des militants, simplement pragmatique pour les observateurs. Mais tout le monde socialiste est appelé à se retrouver pour oeuvrer à la réélection de François Hollande en 2017. Il le fera avec d'autant plus d'ardeur si la situation économique continue de s'améliorer et à produire des résultats perceptibles au-delà des statistiques.

Les contestataires, vent debout contre les aides aux entreprises et le pacte de responsabilité, obtiendront quelques réaménagements dans le dispositif, notamment au niveau de la conditionnalité de l'attribution des aides. Jean-Christophe Cambadélis a déjà clairement indiqué que la phase de "redistribution" va s'ouvrir, relayant ainsi le discours de François Hollande à Carcassonne. Il s'est également engagé à réclamer une réforme fiscale, avec prélèvement à la source. La question fait débat au sein même du gouvernement... Quoique désenchantés ou sceptiques, les militants feront contre mauvaise fortune, face à l'adversité. Mais le parti socialiste saura-t-il ouvrir les portes, attirer de nouveaux adhérents, créer une dynamique, voire se refonder, comme le fait régulièrement la droite ? C'est le challenge de Jean-Christophe Cambadélis : satisfaire une base qui s'impatiente sans gêner François Hollande et Manuel Valls.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fredja
- 22/05/2015 - 16:52
Idéologie, quand tu nous tiens
Quand je vois que ce têtard de Cambadélis parle de redistribution alors que le chômage continue d'augmenter, et que les restructurations/fermetures d'entreprises battent des records, ça fait frémir... Mais on reste dans la pleine logique d'un parti de fonctionnaires et d'assistés, qui profitent de la manne publique sans avoir la moindre idée de comment créer les richesses... En clair : le gateau diminue, mais on continue à le partager au profit des "plus faibles". Ca promet si le gros Nain est ré-élu en 2017 !
Vincennes
- 22/05/2015 - 15:53
Je me rends compte que j'ai tapé (trop vite) deux fois la même
chose....mille excuses......ça s'arrêt donc à : 60% et ILS APPELLENT CA UNE VICTOIRE (pour eux)........ alors que 67% pour Sarko est une défaite !!(comme l'écrit Anguerrand)......... cherchez l'erreur
Vincennes
- 22/05/2015 - 15:20
30%+10%+2% = 42% reste donc à Cambadelis 58%
Christian Charles "frondeur" a raison de vouloir les chiffres exacts et une "battle" télévisée contre Cambadelis. Méfiance donc (idem pour nous comme on le comprend !) car, comment "y retrouver ses petits"? Hier, ils annonçaient pour 2012 = 172.000 militants pour 87.000 votants et 40.000 militants de moins en 2015 et cet article annonce 100.000 militants soit 72.000 militants en moins, par rapport à 2012 et ils appellent ça UNE VICTOIRE ????



d'après les chiffres énoncés hier soir : pour 2012 = 173.000 militants et 87.000 votants.....alors, qu'aujourd'hui, il y aurai à peine 65.000 votants (Christian Charles attend des chiffres précis) Quelle victoire, en effet, de PERDRE + de 40.000 militants et d'être élus dans ces conditions. Attendre, également, les chiffres de la 4ème mention dont personne ne parle......les résultats aussi rapides semblent "flous" et comme le disait Aubry "quand c'est flou il y a un loup"

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/congres-ps-motion-jean-christophe-cambadelis-obtient-majorite-absolue-frondeurs-peine-2154976.html#5XxA5WSg0BDcUpTW.99