En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 41 min 4 sec
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 4 heures 12 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 17 heures 48 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 18 heures 36 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 19 heures 51 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 20 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 23 heures 51 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 1 jour 37 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 57 min 36 sec
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 3 heures 50 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 17 heures 24 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 18 heures 13 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 18 heures 59 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 20 heures 26 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 20 heures 45 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 1 jour 9 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 1 jour 48 min
© Reuters
Les médias font trop souvent appel à des pseudo-experts sur les questions d’antiterrorisme.
© Reuters
Les médias font trop souvent appel à des pseudo-experts sur les questions d’antiterrorisme.
Du vent

Quand les médias font appel à des pseudo-experts biaisés sur les questions d’antiterrorisme

Publié le 20 mai 2015
Malgré la multiplication des médias, bien informer est un métier en perdition. Et quand cela touche à des questions aussi délicates et pointues que celle de l'antiterrorisme, donner la parole à des personnes qui ne connaissent rien au sujet peut finir par s'avérer dangereux.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré la multiplication des médias, bien informer est un métier en perdition. Et quand cela touche à des questions aussi délicates et pointues que celle de l'antiterrorisme, donner la parole à des personnes qui ne connaissent rien au sujet peut finir par s'avérer dangereux.

Toujours plus stridents et militants, les médias officiels, ou stipendiés du pouvoir à coup de millions d'euros, décrochent du réel en matière d'information et de choix de leurs sources. Exemple, France Info et ses "experts en terrorisme". Naguère, cette radio matraquait les délires d'un mythomane - aujourd'hui ridiculisé - prétendant rencontrer, au bistrot du coin, ces émirs de l'Etat islamique célèbres pour égorger tout infidèle passant à leur portée.

Or pas échaudée du tout, France Info nous "vend" désormais fièrement un besogneux zigoto de l'anti-terrorisme comme "ancien de la DGSE", service où il n'a jamais mis les pieds (ce qu'une simple vérification aurait illico révélé).

Pour un média d'information continue, un tel manque de contrôle inquiète ; tout comme le fait qu'une radio "du service public" fasse désormais la seule propagande d'un "gauchisme culturel" naguère assassiné par le sociologue Jean-Pierre Le Goff, du CNRS. Un toxique cocktail de moralisme, de bons sentiments, d'indignations, d'antifascisme onirique et de prosternations devant diverses minorités et groupes de pression, qui provoque bien sûr l'aveuglement et bloque tout accès à la réalité du crime et du terrorisme.

Autre cas de phobie du réel, cet article du Monde du 26 mars dernier, sur les "nouveaux chiffres de la radicalisation", effrayant empilage de contresens politiquement corrects. On y lit que "le phénomène de radicalisation [islamiste, rappelons-le...] n'a rien à voir avec la religion"... On y déplore que nombre des signalements "concernent de jeunes relégués issus des quartiers sensibles"... Des bombes humaines à la Merah ou Kouachi y deviennent des frustrés "en quête de revalorisation narcissique", désireux de sortir de l'anonymat...

Ainsi, en période dangereuse et sur de cruciaux thèmes stratégiques, l'usage d'ignares néophytes, de militants ou d'"experts" recrutés au petit bonheur par des stagiaires, tous semblant perdus "dans le brouillard des intentions confuses et des projets avortés" (Boris Pasternak), doit-il tout autant préoccuper les citoyens que les dirigeants politiques.

Car au fond, que demander aux médias - surtout aux médias "chauds" ? De produire des diagnostics un peu sérieux en s'abreuvant aux sources - elles existent - pouvant les informer utilement.

Insistons ici sur la difficulté - et l'immense mérite - qu'il y a à informer l'opinion, surtout dans un Etat démocratique où le courage civique est un décisif rempart.

Ceux chargés de cette cruciale mission savaient naguère, pour parler comme l'historien allemand contemporain Jürgen Osterhammel, maîtriser "d'immenses armées de faits concrets". Lucides et réalistes, ces journalistes flairaient les contradictions aussi bien que les connexions. Les lire permettait de comprendre.

Or ces temps sont révolus. Agents zélés de milliardaires souvent glauques, ou militants gauchistes en livrée du "service public", les néo-acteurs de l'information s'extasient tous devant la "diversité" - sauf dans leurs propres rédactions, où s'agitent d'identiques clones jonglant avec trois portables.

Les observer renvoie à l'avertissement lancé par l'expert (lui, un vrai) Xavier Guilhou, dans l'excellent bulletin de géopolitique de l'Ecole de management de Grenoble : "La prééminence du parti-pris idéologique efface complètement chez certains la perception des réalités économiques, historiques, juridiques, géographiques ou culturelles. Et peu à peu, se profile le risque d'un enfermement dans une nasse mentale...".

Une nasse mentale de laquelle ces médias d'information devraient s'efforcer de sortir, sous peine de sombrer dans l'insignifiance et le discrédit.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/05/2015 - 00:25
Parti-pris idéologique? Développez, Raufer, car je vous sens
prolixe sur ce sujet! Quel parti? Pris par qui? Quelle idéologie?...quelles méthodes sont utilisées dans les écoles de journalisme pour sélectionner les meilleurs soldats de l'idéologie? Quelles pressions ces grands patrons de presse orientée, nouveaux idéologues de la médiocrité gauchiste, font-ils subir à leurs salariés? Quelle connexions avec ce gouvernement de mauvais casting aux abois? Allons, courage! car il faut que meure la bête immonde...
Phlt1
- 20/05/2015 - 12:54
Vous avez tout dit...
...et c'est simple et clair.... Mais allez faire un tour dans les "pseudo école de journalisme " françaises où on enseigne en priorité l'idéologie socialiste avant le journalisme. Puis leurs élèves abreuvent les médias où on les retrouvent effectivement avec 3 portables et l'air d'être à la fois extrêmement intelligents, supérieurs...parce que "sauveurs" de la planète et de l'humanité toute entière.
Excepté Atlantico, il devient possible de dire qu'il n'y a pas de vrai médias en France. "Le Monde" est une imbécilité sans nom, "Libération est toujours en 1960, "L'obs" n'est plus rien, "L'Express" est poli, "Le Figaro" se défend pas trop mal, "Causeur" aussi. Quand aux chaines de télé, il y a longtemps qu'elles ont dépassé la bassesse américaine et qu'elles sont incapables d'imaginer ce qu'est la BBC.!.
Le seul rôle du journaliste est de défendre cette valeur qu'est la vérité dans une grille de lecture qui ne peut être que ce que l'Histoire a démontré comme étant une évolution de la dignité de l'être humain. Mais quand on apprend l'amalgame, le manichéisme et surtout le relativisme aux mamelles de l'idéologie socialiste, on en arrive au constat si bien formulé dans cet article.
Texas
- 20/05/2015 - 12:17
Des faits concrets....!!??
Il y a bien longtemps déjà , que les faits concrets ont laissés place aux émotions suscitées à des fins idéologiques ..!. Une part de plus en plus large des lecteurs et auditeurs n' est plus dupe , mais la nasse mentale est si bien installée , et les subsides d' Etat si efficaces , qu' aucune alternative ne mettra fin à ce système éprouvé de pouvoir .