En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 12 heures 29 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 21 heures 2 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 29 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 13 heures 18 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 16 heures 3 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 22 heures 2 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
Le mot "migrant" est désormais utilisé pour désigner les "immigrés".
© Reuters
Le mot "migrant" est désormais utilisé pour désigner les "immigrés".
Les immigrés, c’était avant

Ce que révèle l'irruption de l’emploi du mot “migrant”

Publié le 19 mai 2015
Les multiples expressions employées pour désigner une même réalité nuisent à la compréhension d'un phénomène et de ces enjeux. L'emploi abusif du mot "migrant" ne vient adoucir qu'en surface les crispations autour de l'afflux de clandestins en Europe, détournant notre attention du fond du problème.
Jean-Claude Barreau est essayiste. Il est conseiller de François Mitterrand sur les questions d'immigration, puis de Charles Pasqua. En 1989, il devient président de l’Office des migrations internationales et président du conseil d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Claude Barreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Claude Barreau est essayiste. Il est conseiller de François Mitterrand sur les questions d'immigration, puis de Charles Pasqua. En 1989, il devient président de l’Office des migrations internationales et président du conseil d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les multiples expressions employées pour désigner une même réalité nuisent à la compréhension d'un phénomène et de ces enjeux. L'emploi abusif du mot "migrant" ne vient adoucir qu'en surface les crispations autour de l'afflux de clandestins en Europe, détournant notre attention du fond du problème.

Atlantico. Aujourd'hui les "immigrés" sont devenus des "migrants", en tout cas c'est comme ça qu'ils sont maintenant appelés, pourquoi ?

Jean-Claude Barreau : On essaie d’évacuer le problème. L'immigration, comme tous les faits humains a un bon et mauvais côté, aujourd'hui on optimise tout, les aveugles sont des malvoyants, et les immigrés des migrants. Immigrés c'est plus rude et vrai que migrants. Cest un phénomène d'euphémisme, répandu partout dans notre société. On appelle plus les gens par leur nom. Ce n'est pas faux, mais on emploie un mot qui ne choque pas "migrant". De même on a remplacé l'office qui s'occupe de l'immigration que j'ai dirigé longtemps, office national de l'immigration,  par office des migrations internationales, ça fait plus chic. C'est une question de ne pas choquer, il ne faut pas choquer.

Cela sous-entend donc que les "migrants" de la Méditerranée ne vont pas rester en Europe? Comment en être sûr?  

Il ya  deux choses, deux sortes de gens qui migrent. Il y a les réfugiés politique, ceux là, en général, retournent dans leurs pays une fois les conflits terminés. Par contre, les immigrants ne retournent jamais chez eux parce que l'exil est quelque chose de difficile : on ne change pas de pays deux fois dans sa vie. Les immigrants viennent définitivement. Ils gardent le rêve du retour, regardez les Portugais, 1 million de Portugais sont venus en France, ils ne rentreront pas. Maintenant qu'il y a des avions et que les voyages sont faciles, tous les immigrés retournent au bled pendant les vacances avec leurs enfants, et leurs enfants n'y retourneront plus : ils y sont déjà mal à l'aise. Les immigrés économiques n'y retournent pas, les réfugiés politiques eux, quand ils le peuvent, retournent dans leurs pays. Je pense que les réfugiés économiques resteront, immigrer c'est très difficile contrairement à ce que l'on croit, changer de pays, on fait ça une fois dans sa vie, d'ailleurs, pour les Grecs anciens, la peine capitale n'était pas la mort mais l'exil.

Ce changement de registre n'est-il pas une manière pour l'Union Européenne de se débarrasser du problème?

On ne se débarrasse pas d'un problèm,e il est toujours là, l'idée c'est de le cacher. Il y a une volonté de dissimulation.

Ce simple mot n'illustre-t-il pas la faiblesse de l'UE à se penser comme un tout politique avec une ligne claire?

C'est une tendance qui résulte de sa constitution. L'UE n'est pas un état, c'est une coalition qui a 6 pouvait fonctionner, mais pas à 28 évidemment. Les problèmes de la Finlande vis-à-vis de l'immigration ne sont pas les mêmes que ceux de la Grèce. L'UE ne peut se mettre d'accord sur rien d'important et préfère donc "euphémiser" le sujet. L'immigration est un phénomène humain universel, mais qui n'est pas mondial, il est régional. Par exemple, en Amérique, les Etats-Unis ont affaire à des gens d'Amérique Latine qui viennent chez eux, des hispaniques. Cela n'affecte pas l'Europe. l'Europe c'est l'Afrique, l'immigration africaine et le Proche-Orient. En Asie du Sud-est, ça sera l'immigration asiatique vers l'Australie. Ce sont des phénomènes régionaux, et évidemment les gens d'Amérique Latine ne viennent pas en Europe. Les Etats-Unis sont concernés par les hispanique, l'Europe par les Africains et le Proche-Orient, et l'Australie ou le Japon par l'immigration asiatique.

Le terme migrant ne reflète pas l'échec de l'UE, c'est hors de pouvoir de l'UE, l'UE est en fait une association de nations extrêmement différentes qui ont le pouvoir de police, le pouvoir militaire et le pouvoir de sureté, ce qui échappe complètement à l'Union. Ces nations n'ont absolument pas les mêmes idées sur le problème de l'immigration. Vous pensez bien que la Finlande n'est pas concernée par  l'immigration méditerranéenne. Essayez d'avoir une politique commune aujourd'hui sur ces sujets est absolument impossible. Quand nous étions 6 c'était encore possible, mais à 28 c'est impossible. Que peuvent penser les Lituaniens les Lettons ou les Polonais de ce problème?

Quel avenir pour ces migrants?

L'avenir pour les émigrés c'est de s'assimiler dans le pays qu'ils ont choisis. Ca me semble évident quand on réfléchit à l'Histoire. La seule solution de l'immigration, la seule solution paisible, c'est l'assimilation dans le pays d'arrivée. Quand on quitte son pays pour en choisir un autre, ses enfants seront citoyens de ce pays. Si on refuse l'assimilation ou si les pouvoirs publics comme c'est le cas en France la refusent, comme c est le cas en France, puisqu'en fait le droit à la différence c'est le refus d'assimiler et bien ça crée des kystes étrangers. Fonder des colonies d'étrangers qui ne respectent pas les lois du pays ce sont des problèmes graves qui aboutissent toujours à une forme de guerre civile, des émeutes, ou à des violences extraordinaires. Les pays multi ethniques comme le Liban ne fonctionnent jamais. La seule solution de l'immigration c'est de s'assimiler. Solution qui a fonctionné avec notre Premier ministre Manuel Valls, il a été naturalisé il y a 20 ans, c'est un immigré. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Xhishou
- 19/05/2015 - 13:44
Enfin un discours concret
Là on comprend mieux le problème de l'UE et les problèmes de pertes de souveraineté des pays membres. On est trop et trop différents pour arborder certaines problématiques locales. Oui à toutes les origines et à toutes les religions mais à la condition qu'ils s'intégrent et s'assimilent. Ce n'est ni du racisme, ni de l'anti europe c'est juste du bon sens. Mais ce n'est pas avec le discours de haine du FN qu'on peut avancer ni avec nos autruches UMPS.