En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 14 heures 39 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 16 heures 8 sec
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 17 heures 14 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 17 heures 51 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 20 heures 10 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 21 heures 39 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 22 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 22 heures 21 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 15 heures 25 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 16 heures 34 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 17 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 20 heures 48 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 21 heures 11 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 22 heures 22 min
Laurent Baumel (à gauche) aux côtés de Jérôme Guedj
Laurent Baumel (à gauche) aux côtés de Jérôme Guedj
Grand entretien

Laurent Baumel : “La droite essaie de refaire le coup de la manif pour tous sur la réforme du collège”

Publié le 17 mai 2015
Egalement, le député socialiste considère que les frondeurs -dont il fait partie- "ne sont pas la cause des défaites socialistes mais leur symptôme".
Laurent Baumel est membre du Parti socialiste. Il est notamment l'un des fondateurs du mouvement "La Gauche Populaire" 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Baumel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Baumel est membre du Parti socialiste. Il est notamment l'un des fondateurs du mouvement "La Gauche Populaire" 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Egalement, le député socialiste considère que les frondeurs -dont il fait partie- "ne sont pas la cause des défaites socialistes mais leur symptôme".

Atlantico : La loi Macron a été largement libéralisée au Sénat. Or les sénateurs PS se sont abstenus. Comment analysez vous ce vote ?

Laurent Baumel : Ça me laisse un peu perplexe, je n'ai pas d’interprétation évidente. Je me dis que peut-être les idées sociales libérales sont plus avancées chez les sénateurs que chez les députés ou chez les militants socialistes. Au PS, la ligne Valls n’est pas du tout assumée puisque la direction à fait appel à Aubry pour colorer son texte. Du point de vue du gouvernement, cette stratégie me paraît absurde car il avait déjà dû utiliser le 49-3 à l'Assemblée et là ils déplacent encore le compromis de ce texte mais dans le mauvais sens. Ils ne se mettent pas en situation de rectifier le texte à l'Assemblée.

La loi va maintenant être discutée en commission mixte paritaire. Qu'attendez-vous des débats qui s'annoncent ? Pourra-t-elle être améliorée ?

Je ne sais pas, les socialistes auront-ils a cœur de rétablir la version initiale du texte dont je rappelle qu’elle n'avait pas suffit à permettre une adoption par la voie régulière, ou est-ce qu'au contraire ils valideront la position du Sénat ? Ou encore, est-ce qu'au contraire ils prendront en compte les propositions des frondeurs ?

Lorsqu’avec Christian Paul nous en avions discuté, en mars, avec certains membres du gouvernement, on avait eu, au contraire, le sentiment qu'un petit effort pourrait être fait en deuxième lecture pour essayer d’aplanir les difficultés afin d'éviter de recourir au 49-3, mais là, l’épisode sénatorial me laisse perplexe.

Le vote de la commission mixte paritaire interviendra entre le vote des motions et le congrès du PS. Quelle influence cet agenda peut-il avoir ?

C'est un débat peu lisible pour les militants. Mais certains peuvent néanmoins comprendre que cela illustre une forme de double jeu entre la motion de la direction qui a fait toute sa place aux idées de Martine Aubry d'une part, et une pratique gouvernementale qui semble rester dans la logique de Manuel Valls et François Hollande d'autre part.

On a vu que lors de son voyage à Cuba, François Hollande tentait de séduire, par quelques symboles, l'aile gauche du PS. Une rencontre avec Fidel Castro suffit-elle à gauchiser le Président ?

Il ne faut peut-être pas trop nous prendre pour des imbéciles, vous pensez vraiment que parce que Hollande va rendre visite à Fidel Castro je vais changer d’avis sur le pacte de responsabilité ? S'il le croyait réellement ce serait dramatique. Qu'il aille voir Castro en tant que personnage historique soit, mais ça ne change absolument pas l'appréciation que les gens ont aujourd’hui de la politique qui est menée.

Quels sont vos espoirs pour le congrès ? Pour la motion B ?

On espère faire un score très élevé et à travers ce score, et montrer que les militants socialistes souhaitent réellement une inflexion.

Et qu'est-ce que cela pourrait-il changer ?

Certes, la constitution protège le Président de l'influence du parti majoritaire durant la durée du quinquennat mais il faudra bien, à un moment, qu’il rassemble son camp. Il ne pourra pas ignorer, mois après mois, les messages qui sont envoyés. La fronde, pour l'instant, a été cantonnée au Parlement même si elle l'a été difficilement puisqu'il a fallu utiliser l'arme du 49-3 pour faire passer la loi Macron car il n'y avait plus de majorité. Mais si l'interpellation sur un changement de ligne devait prendre une certaine ampleur au sein du PS, cela deviendrait vraiment difficile pour le Président de dire qu’il continue comme si de rien n'était car c’est son propre parti qui l'interpellerait. Donc le rétrécissement de la majorité finira par avoir des conséquences pour lui aussi.

Si aucune inflexion n'était donnée à la politique du gouvernement, demanderiez-vous la tenue de primaires pour 2017 ?

Ça n'est pas forcement comme ça que les choses se passeront, mais François Hollande créerait les conditions politiques qui réduiront ses chances d'être candidat. Vous ne pouvez pas ne pas avoir le pays avec vous, ne pas avoir la gauche et ne pas avoir votre parti. Si le parti lui demande réellement une inflexion je vois mal comment il pourrait faire comme si de rien n'était.

Il espère qu'un remaniement à l'issue du congrès, que l'entrée de quelques frondeurs, suffira à aplanir les choses...

Il n'y aura pas de frondeurs au gouvernement. On ne rentrera pas au gouvernement sur une base politique inchangée. La question, ça n'est pas le casting mais l'orientation.

Ces tensions au PS ne risquent-elles pas, au final, de donner une longueur d'avance à la droite en vue de la présidentielle ?

C’est ce que j'entends tous les soirs dans les débats internes, c'est à peu prêt le seul argument, répété en boucle, par les dirigeants actuels du parti et les partisans de la motion A mais je conteste cette analyse. Je pense qu'il n'y a pas une opinion publique qui serait tendanciellement satisfaite de la politique gouvernementale et qui serait détournée de cette politique par les frondeurs. Je ne pense pas que nous ayons une influence déterminante sur le point de vue que les gens ont de la politique gouvernementale. Ça n'est pas la division ou le débat qui sont à l'origine de nos défaites, c'est le fait que les gens voient la politique que nous menons et ne se reconnaissent pas en elle. Les frondeurs ne sont pas la cause des défaites mais leur symptôme.

Comment jugez-vous les débats autour de la réforme du collège ?

Il y a une part d'hystérisation de la droite qui est montée dans les tours très rapidement et qui essaie, sans doute, de refaire le coup de la manif pour tous.

Mais on a aussi vu Ségolène Royal ou Jack Lang émettre des réserves...

Oui, il y a un débat classique qui traverse la gauche et le pays depuis longtemps sur les objectifs de l’Éducation nationale : est-ce que c'est lutter contre les inégalités ou offrir des apprentissages fondamentaux. On retrouve ce débat là parce que la volonté de la ministre de lutter contre des formes de sélection sociale par le choix des filières est louable mais si ça se fait au détriment de l'enseignement de disciplines fondamentales, ça pose d'autres problème. On est dans cet équilibre là.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 17/05/2015 - 19:04
Vangog
certes mais pour le physique , Varoufakis en jette plus !
vangog
- 17/05/2015 - 17:41
@cloette je ne savais pas que vous étiez fan de Varoufakis...
Selon moi, le panache eut été de sortir de l'UE, au sens CyranodeBergeraquien! Pleurnicher des abandons de dettes, tout en restant dans l'UE, cela n'a aucun panache...
cloette
- 17/05/2015 - 17:33
@Vangog
Franchement comparer Baumel à Varoufakis ! vous le flattez beaucoup car le panache n'y est pas !!!!