En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 7 heures 59 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 12 heures 53 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 13 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 8 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 13 heures 18 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 15 heures 43 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 7 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 8 heures
© Pixabay
© Pixabay
Politique 2.0

Mais où est Gambetta ? Comment la France a totalement perdu le mode d’emploi de la réforme

Publié le 14 mai 2015
Avec Jean Viard
Depuis plusieurs années, la vie politique voit l'intensité des débats se durcir, à l'instar de ceux qui entourent aujourd'hui la réforme du collège, actuellement menée par Najat Vallaud-Belkacem. Une évolution qui s'explique par l'importance accrue de la technique au détriment du projet politique.
Jean Viard est directeur de recherches CNRS au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po.Il est spécialiste des temps sociaux (les 35 heures et les vacances), des questions agricoles et de l'aménagement du territoire. Il est l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Viard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Viard est directeur de recherches CNRS au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po.Il est spécialiste des temps sociaux (les 35 heures et les vacances), des questions agricoles et de l'aménagement du territoire. Il est l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis plusieurs années, la vie politique voit l'intensité des débats se durcir, à l'instar de ceux qui entourent aujourd'hui la réforme du collège, actuellement menée par Najat Vallaud-Belkacem. Une évolution qui s'explique par l'importance accrue de la technique au détriment du projet politique.
Avec Jean Viard

Atlantico : Que pensez-vous du débat actuel autour de la réforme des programmes et celle du collège ?

Jean Viard : Il y a un niveau de violence du débat politique que l’on n’avait pas observé depuis longtemps : cela a commencé sous Sarkozy et se poursuit sous Hollande. On est en permanence dans un procès en incompétence, c’est surréaliste, alors que toutes les équipes, de part et d’autre, sont compétentes. Ce procès est en réalité un procès en illégitimité car la droite ne digère par d’avoir été battue par la gauche, une gauche élue par des gens qui ont surtout voté par anti-sarkozysme.

LIRE AUSSI - Tempête sur la réforme du collège : comment Najat Vallaud-Belkacem et le gouvernement se sont eux-mêmes piégés en ratant la préparation de la loi

Ce procès en incompétence permet-il d’éviter d’aborder le fond ?

Il faut dire que ce n’est pas facile de parler de fond dans un monde médiatique qui est dans une logique de compétition. Les chaines d’info en continue sont sur du court terme, sur de l’immédiateté. Comment organiser un débat de fond dans une société qui a besoin de buzz ? On n’a pas réussi à trouver la solution.

Vous voulez dire que le grand débat sur Maastricht entre Séguin et Mitterrand ne pourrait plus avoir lieu ?

Il y a encore des personnalités politiques comme Ségolène Royal, Laurent Fabius ou Jack Lang qui peuvent débattre parce qu’ils sont imprégnés de leur sujets mais pas Najat Vallaud Belkacem, qui est arrivée il y a peu de temps… On ne peut pas dire que, depuis 30 ans, elle se passionne pour les questions d’éducation. Or, il est tellement compliqué de réformer l’école que ça ne peut pas être fait par quelqu’un qui n’est pas passionné. Et puis, ce ne sont pas les militaires qui doivent déclencher les guerres, ce sont les politiques, et de la même manière ce sont les politiques qui doivent initier et mener les réformes, or cette réforme est celle des technos.

Trouvez-vous qu’elle n’a pas su présenter son texte ?

On ne croit plus dans les mots aujourd’hui, donc quand la ministre dit "on va favoriser les milieux populaires" ça ne veut plus rien dire. Comme les politiques sont discrédités, il faudrait que ce soit les intellectuels qui portent ces sujets. On pourrait aussi prendre des panels de gens, 10 parents par exemple, que l’on ferait travailler sur le texte et qui en seraient ensuite les relais. En France, il y a des régions qui font ça très bien. Il faut inventer de nouveaux médiateurs.

Pour quelle raison la parole politique n’est-elle plus entendue ?

Pour la gauche, l’école est un enjeu absolument central car l'éducation représente la richesse du peuple. Or il n’y a eu aucun discours fondateur sur ce thème-là. Il y a eu, de la part de François Hollande, un discours quantitatif sur le nombre de professeurs mais pas de discours réellement fondateur. Le problème de fond, c’est notre capacité à produit de grands discours. On a pu le constater sur la réforme territoriale, on ne nous a pas expliqué à quoi cela servait. Où est Gambetta ? Le monde politique ne porte plus de grands discours de civilisation car il est composé de techniciens. Or, un discours, une vision, aurait été d’autant plus nécessaire que l’on touche à des fondements de notre identité à un moment où l’on réorganise totalement ce que signifie être français. En touchant au latin, personne n’a pas réalisé qu’on enlevait une pierre angulaire de cette identité. C'est d'ailleurs ce que je trouve drôle car les grecs et les romains, au fond, nous ont colonisé. Moi, je réclame des cours de gaulois !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 14/05/2015 - 13:54
La forme plutôt que le fond?
Le gauchisme est en train de mourir, en France, dernier pays qui possède encore une nomenklatura UMPS et nous n'allons pas pleurer! Mais combien de sévices vont-ils encore faire subir à notre beau pays, avant de succomber, les gauchos? Là est toute la question!