En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 1 heure 48 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 5 heures 48 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 6 heures 50 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 8 heures 21 sec
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 11 heures 48 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 2 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 5 heures 29 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 6 heures 3 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 7 heures 28 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 9 heures 11 sec
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 11 heures 1 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 11 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 12 heures 40 min
© Pixabay
La Chine oblige les commerçants musulmans à vendre de l’alcool et des cigarettes.
© Pixabay
La Chine oblige les commerçants musulmans à vendre de l’alcool et des cigarettes.
Coercition

Et pendant ce temps-là, la Chine oblige les commerçants musulmans à vendre de l’alcool et des cigarettes

Publié le 11 mai 2015
Dans l'intention "d'affaiblir" l'islam, les autorités chinoises d'une ville de la province du Xinjiang ont décidé de forcer les commerçants de la minorité ouïghoure à vendre des produits proscrits par leur religion.
Professeur à l’Institut Catholique de Paris et Chercheur-associé à l’Iris, Emmanuel Lincot est sinologue et est l’auteur récemment d’un ouvrage 'Chine, une nouvelle puissance culturelle ? Soft Power et Sharp Power' (éditions MkF).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à l’Institut Catholique de Paris et Chercheur-associé à l’Iris, Emmanuel Lincot est sinologue et est l’auteur récemment d’un ouvrage 'Chine, une nouvelle puissance culturelle ? Soft Power et Sharp Power' (éditions MkF).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'intention "d'affaiblir" l'islam, les autorités chinoises d'une ville de la province du Xinjiang ont décidé de forcer les commerçants de la minorité ouïghoure à vendre des produits proscrits par leur religion.

Atlantico : Comment les autorités du Xinjiang, province de l’extrême nord-ouest chinois, en sont-elles arrivées à forcer, sous peine de fermeture, les restaurateurs et les commerçants à vendre un minimum de cinq marques différentes d’alcool et de cigarettes et à en faire la promotion pour lutter contre l'extrémisme religieux ? Pourquoi prendre des mesures si radicales ?

Emmanuel Lincot : Ces mesures s’inscrivent dans un contexte de tensions très vives entre communautés Han et Ouïghour. Premièrement, le gouvernement central est hanté par le spectre d’un éclatement du cadre national, sur le modèle de l’Union Soviétique. Xi Jinping n’est pas Gorbatchev et entend le faire savoir. Deuxièmement, si une partie de la communauté ouïghoure - celle de la diaspora notamment - a pu se réjouir de la chute des dictatures arabes, Pékin continue de soutenir sans réserve les régimes qui ont pu se maintenir dans la tourmente, je pense en particulier à celui d’Assad en Syrie. Divergence de vues donc. Troisièmement, l’islam soufi - traditionnellement ancré dans les pratiques ouïghoures - est, de l’avis même des meilleurs spécialistes tels que Rémy Castets, violemment persécuté. Fermeture des tombeaux des Saints, mise sous surveillance étroite des confréries soufies, vexations de toutes sortes allant jusqu’à interdire le port de la barbe…Tout cela concourt à une montée en puissance de la subversion. Pékin a condamné à la prison à vie, en septembre dernier, l’une des figures les plus modérées de l’intelligentsia ouïghoure, Ilham Tohti, qui en avait appelé, dans un article publié sur un site hébergé aux Etats-Unis, à un plus grand respect du multiculturalisme au Xinjiang. Cette condamnation, qui paraît disproportionnée, montre que la radicalisation se retrouve de part et d’autre et laisse peu d’espoir à une réconciliation ou à une solution pacifique entre Pékin et la communauté ouïghoure. Forcer les commerçants musulmans à vendre de l’alcool et des cigarettes revient à imposer des marqueurs identitaires qui ne sont pas les leurs.

Les Ouïghours, peuple turcophone et musulman sunnite, sont-ils menacés ?

Sur la longue durée, la stratégie de peuplement Han du Xinjiang entre dans une logique qui, contrairement à la croyance, largement répandue en Occident, ferait de la Chine et des Han, une puissance qui se serait caractérisée par une histoire non hégémonique. La toponymie même des villes en Chine nous prouve le contraire ! Expansionniste, la Chine n’a jamais cessé de l’être en s’imposant par les armes et la culture, chinoise s’entend. Cette stratégie est la même que celle employée en Mongolie intérieure ou au Tibet. Des identités complexes sont en train de naître, des stratégies de résistance aussi, par le biais de la diaspora, qui comprend, pour les Ouïghours, autant de membres qu’il en existe au Xinjiang. Dire par conséquent que les Ouïghours sont menacés dans leur intégrité cela me paraît évident. Toutefois, à moins d’un massacre de masse, je ne vois pas comment les Chinois pourraient venir à bout de leur singularité.

Les tensions créées par une série d'attentats et d'actions violentes depuis quelques années sont-elles en cause ?

Canton, Kunming mais aussi Pékin ont déjà été frappés par des attentats ouïghours. Donc le Xinjiang n’est pas la seule région à risque. Zhang Chunxian, Secrétaire du Parti Communiste de la province du Xinjiang, déclarait, le 2 juillet 2013 que de « violentes activités terroristes étaient devenues une réelle menace pour la stabilité ». Xi Jinping a récemment réitéré le fait que la sécurité était un enjeu prioritaire et national. Il y a près de deux ans déjà, le 1° juillet 2013, le Global Times, journal anglophone publié en Chine, citait l’ambassadeur de Syrie à Pékin, selon lequel plus de 30 militants indépendantistes ouïghours avaient été formés aux techniques de la guerilla par des rebelles de son pays. La menace est donc réelle et sérieuse. Elle s’amplifie. Le risque serait que l’islamisme touche d’autres populations de confession musulmane présentes en Chine. Et je pense bien sûr aux Huis. Toutefois, les Huis ont su construire une synergie avec l’Etat-parti, comme l’a montré Jérôme Doyon, qui n’a pas son équivalent avec les milieux ouïghours. Il convient donc de nuancer toute forme d’amalgame. En revanche, je pense que l’Europe et la France devraient davantage coopérer avec la Chine dans la lutte contre le danger islamiste international. Elles ne le font pas assez. Non plus avec les Japonais qui, on l’ignore trop souvent, ont l’avantage d’avoir sans doute les meilleurs spécialistes de l’Asie centrale au monde, pour des raisons historiques déjà anciennes, dans le domaine académique tout au moins. Si Pékin prend de telles mesures d’exception c’est que la conjoncture lui est médiatiquement et globalement favorable.

La Chine n'est donc pas épargnée par la question des extrémismes religieux ?

Au contraire. C’est bien parce que la Chine est l’une des sociétés les plus globalisées du monde qu’elle ne peut échapper à des phénomènes de radicalisation religieuse. Ainsi, l’influence de talips et de militants visant une alliance avec les mouvements jihadistes internationaux et pakistano-afghans est indéniable. Ces mouvements ont été fédérés au sein d’un courant, le Mouvement islamique du Turkestan oriental (MITO), structuré en 1997 par Hassan Makhsum, mort depuis. L’affaiblissement de ce courant, dû au harcèlement des services du contre-espionnage chinois, semble avoir connu toutefois une vigueur nouvelle au contact de djihadistes ouzbeks venus se former dans le nord de l’Irak. Statistiquement parlant, il faut être très prudent sur les chiffres concernant le nombre de combattants ouïghours au sein des structures terroristes internationales. Pékin a sans doute intérêt de surenchérir le phénomène pour accélérer la répression dans une région où, rappelons-le, les tensions entre factions rivales au sein du Parti Communiste restent par ailleurs particulièrement importantes.

Qu'est-ce que cela dit sur la façon dont la Chine gère les extrêmismes ?

 

Pékin fait encore le pari d’un développement économique de la région pour éradiquer le phénomène terroriste et acheter ainsi la paix sociale. La visite, le 20 avril dernier, du président Xi Jinping au Pakistan voisin répondait à cet objectif. Outre les 46 milliards de dollars d’aide annoncés par Pékin auprès du gouvernement d’Islamabad, l’intérêt de la Chine pour cette partie méridionale de l’Asie centrale s’est accru avec le retrait annoncé des forces de l’OTAN en Afghanistan. La volonté d'endiguer les phénomènes de contagion islamiste radicale s’est traduite par le déploiement d’une diplomatie chinoise très active auprès des pays membres non seulement de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) mais aussi ceux du « Processus d’Istanbul » dont l’une des plus récentes réunions s’était tenue à Tianjin, en marge de la visite du nouveau Président afghan Ashraf Ghani, dans la capitale chinoise, à l’automne dernier. Cette politique emploie tous les leviers d’une approche qui se veut à la fois multilatérale et bilatérale.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 11/05/2015 - 10:22
Ben en France les épiceries ouvertent le Dimanche (M...........)
vendent des bouteilles d'Alcool. Comme quoi l'argent n'a pas d'odeur et que quand ils veulent (Mahomet donne carte blanche)