En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

06.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

07.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 29 min 21 sec
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 50 min 39 sec
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 1 heure 43 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 1 heure 42 min
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 18 heures 6 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 19 heures 3 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 22 heures 33 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 39 min 10 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 1 heure 15 sec
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 1 heure 59 sec
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 1 heure 13 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 1 heure 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles
il y a 1 heure 50 min
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 18 heures 24 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 19 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 22 heures 41 min
© Reuters
La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier.
© Reuters
La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier.
Effet kiss cool

Alerte enlèvement : où est passée l’insécurité ?

Publié le 15 mai 2015
La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier, si bien qu'il n'a plus été question de criminalité "ordinaire" en France. Pourtant cette dernière n'a pas disparu, bien au contraire : elle se renforce, notamment dans les zones périurbaines.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier, si bien qu'il n'a plus été question de criminalité "ordinaire" en France. Pourtant cette dernière n'a pas disparu, bien au contraire : elle se renforce, notamment dans les zones périurbaines.

Aveuglement ? Effet d'aubaine ? Depuis les attentats de janvier (Charlie Hebdo, Hyper Casher, etc.), l'insécurité - braquages, cambriolages - a quasiment disparu des discours officiels et des grands médias. Les ministres parlent de "stabilité" ; publient parfois tel chiffre pris hors contexte - les cambriolages baissent en ville, mais on tait qu'ils montent à la campagne - voilà tout.

Les grands médias d'information, eux, sont muets sur le sujet. Les millions d'euros de subventions qu'ils touchent chaque année de l'Etat les poussent-ils à cette discrétion ? Car, c'est connu, "qui paie l'orchestre choisit la musique"... Tout autant, les arrogants journalistes gauche-caviar qui trustent ces médias méprisent fort ce qu'ils tiennent pour d'anodins et négligeables "faits divers"...

Pourtant, allons sur le terrain. Nous verrons que sous l'éteignoir officiel enfle toujours plus une vague criminelle, qui pourrait déferler bientôt sur le pays. En voici les indéniables signes avant-coureurs, relevés ces derniers mois :

- Les  règlements de comptes entre voyous deviennent épidémiques. Depuis avril, ces fusillades ont fait une douzaine de morts (dont cinq à Marseille, et aussi dans le Rhône, à Trappes, Villeurbanne, Aubagne, Bobigny, Saint-Denis et Montrouge. Près de vingt hommes, (du vieillard à l'adolescent) et de femmes, ont aussi été blessés par balles à Marseille, Nice, Saint-Ouen, Bobigny, Amiens, etc. Au total, ces règlements de comptes ont bondi de + 20% de juin 2013 à mai 2014.

- Dans maintes cités chaudes, les derniers commerçants résistent, toujours plus difficilement, aux pillards et aux racketteurs.

- Dans ces mêmes quartiers hors-contrôle, des racailles lynchent les habitants à la moindre remarque ou regard de travers. Récemment, un locataire est ainsi massacré à Nanterre, en un "terrifiant déchaînement de violence".

- Près de ces zones de non-droit, des voyous embusqués aux feux rouges dépouillent impunément les automobilistes. Ces vols à la portière, la seule Seine Saint-Denis en recense "un millier en 2014".

- Au long des routes, dans des parkings, des nomades criminalisés pillent les camions - récemment, même, un stock de pièces détachées du "Rafale". Ainsi, toujours plus de camions sont braqués (fret, cigarettes, colis, cosmétiques, informatique, etc.).

- En région parisienne, "la communauté asiatique de France dénonce une hausse des agressions";

Bien sûr, l'auteur dispose, et par dizaines, de documents concrets où ces infractions sont détaillées et référencées. Voyons les cas les plus graves.

• Dans la France de 2015, les armes de guerre pullulent

Un exemple parmi cent autres. En avril dernier, dans un snack-bar marseillais servant au trafic de haschisch, la police trouve : un fusil-mitrailleur Kalachnikov avec 400 munitions, un pistolet-mitrailleur Skorpion à silencieux, un fusil de chasse, deux pistolets automatiques, Colt 45 et Zastava 32 et leurs munitions. Idem désormais, dans tout repaire de voyous ou de trafiquants.

• L'amorce d'une explosion criminelle

Pour la population, l'insécurité réelle au quotidien, ce sont les cambriolages et les braquages. Qu'en est-il aujourd'hui de ces deux infractions ?

En juin 2014, la Fédération française des sociétés d'assurances signale une "explosion du nombre des cambriolages depuis 2008" : + 50 % ! Une indéniable, analyse fondée sur les 38 millions de contrats Multi Risque Habitation.

Les "Vols à main armée" maintenant. Ils sont indéniables, car forcément repérés de divers côtés : police ou gendarmerie, mairies, médias locaux, assurances, syndicats divers. Donc, ici, pas de "chiffre noir" (différence entre infraction vécue et infraction connue).

Désormais, il s'agit d'usage de "braquages de proximité", peu risqués, plutôt que d'attaques de banques, chambres fortes, etc. Le ministère de l'Intérieur dit que ces micro-braquages baissent - affirmation risible : les outils scientifiques de la criminologie constatent qu'au contraire, ces braquages sont plus nombreux, plus violents et touchent des cibles plus diverses que par le passé.

Les sources de terrain révèlent que persistent les braquages "classiques", rapportant quelques centaines d'euros, guère plus : stations-services, pharmacies, supérettes et commerces (boulangeries, jouets, articles de sport...), bar-tabacs, restauration rapide, etc.

Or désormais, de nouvelles cibles sont visées : récemment, des braquages ont visé (un ou plusieurs) : poissonnerie, bowling, salon de coiffure, grossiste en volailles, caserne de pompiers (!), mercerie, camion à pizza, jardinerie, caviste, cinéma, thalassothérapie - et un stade de foot. Même... Le Tribunal de Grande Instance de Nancy !! - preuve flagrante, au passage, du respect qu'inspire aux voyous la justice façon Taubira.

L'auteur compte nombre de magistrats, policiers et gendarmes de terrain dans ses anciens étudiants. Tous confirment ce qu'écrit l'un d'eux, début 2015 : "Les braquages de proximité se multiplient au préjudice des supérettes, bureaux de poste, pharmacies et autres boulangeries. Dans mon ressort, pas une semaine sans un ou plusieurs de ces faits ". Or ces braquages de proximité sont toujours plus violents et adviennent en série, voire par rafales.

• Les braquages violents

Ici, les témoignages abondent. Dans les mois écoulés : "Uckange, braquage d'une rare violence... Commerçants "braqués à domicile et violemment frappés"... A Margnac-sur-Touvre "Le braqueur frappe la vendeuse à coups de pieds et de poing"... A Issy-les-Moulineaux, un distributeur de billets attaqué à l'explosif, " à 8h30 du matin quand la fréquentation des lieux est intense"... Ailleurs, les bandits "ont lancé le véhicule en feu sur l'atelier"... Lyon "Braquage à la kalachnikov dans une rue pleine de monde"... Metz "Commerçant blessé par balles lors d'un braquage"... A Courcelles-les-Lens "la caissière est gravement blessée par balles". Ainsi de suite, parmi cent cas traumatisants.

• Les braquages en série

Centre-est de la France : "cinq bijouteries braquées en moins d'une semaine".

Nantes "L'invraisemblable série de braquages se poursuit".

Arras, supermarché 8 "3e braquage en un an".

Vesoul "Plusieurs commerces braqués depuis le début de l'année".

Béthune, Saint Sébastien sur Loire "deux braquages dans la journée".

Grande Synthe "braquages en série".

Val-de-Marne : les braquages y ont augmenté de 10% en 2014.

Il en est ainsi depuis deux ans, partout en France et au quotidien.

• Qui souffre le plus de cette criminalité incontrôlée ?

Cette criminalité ravage la France périurbaine, les faubourgs, les villes satellites des métropoles et campagnes proches. Là, vit 60% de la population et 80% des classes populaires : ouvriers, employés, petits paysans ou artisans, patrons de TPE. Cette France-là souffre d'une triple insécurité :

- Physique (la criminalité),

- Economique (la crise),

- Culturelle (l'immigration).

Cette population se sent oubliée par la bourgeoisie officielle - seule face aux prédateurs aujourd'hui et peut-être, face aux terroristes, demain.

Cette population est lucide. Les contes de fée sur le "vivre ensemble", les "maquillages" sur la sécurité, soulagent sans doute aujourd'hui les gouvernants - mais à terme, ils sont ravageurs, car le réel criminel existe.

Dans la population périurbaine, enfle ainsi l'explosif sentiment d'un écrasant déni de justice. Sentiment qui, les siècles écoulés, a provoqué jusqu'à des révolutions. Voici en tout cas les premiers symptômes manifestes d'une rage qui monte :

- En France, des magasins placardent désormais les photos des voyous qui les pillent,

- N'en pouvant plus des agressions et des trafics à leurs portes, les commerçants de la rue Jules-Guesde à Lille (ville socialiste...) veulent créer une milice armée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

05.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

06.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

07.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 11/05/2015 - 09:35
Que fait le ministre de l'intérieur?
Il organise la France pour l'accueil des clandestins de culture rétrograde quémandeurs d'aides sociales...il peut pas être sur tous les fronts, Cazevide!