En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

04.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

07.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 5 heures 2 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 9 heures 13 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 9 heures 51 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 11 heures 47 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 13 heures 4 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 15 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 15 heures 42 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 17 heures 12 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 5 heures 17 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 9 heures 28 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 10 heures 55 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 15 heures 28 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 15 heures 57 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 16 heures 43 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 17 heures 35 min
© Capture
© Capture
Bataille

Aymeric Caron contre Caroline Fourest : petit portrait de l’état de la gauche à travers un clash homérique

Publié le 03 mai 2015
Dans "On n'est pas couché" sur France 2 samedi soir, le journaliste et l'auteur de "Eloge du blasphème" se sont violemment accrochés.
Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Tournier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "On n'est pas couché" sur France 2 samedi soir, le journaliste et l'auteur de "Eloge du blasphème" se sont violemment accrochés.

On en trépignait par avance. Toute la presse l’avait annoncé à grands coups de clairon. On savait que le clash allait être violent, terrible, sanglant. La production oserait-elle même tout montrer ? Ne faudrait-il pas interdire le spectacle aux moins de 18 ans ou, du moins, censurer les passages les plus violents ?

Il est évidemment facile d’ironiser. Si l’on voulait aller dans ce registre, on pourrait presque faire un parallèle avec les combats de catch qui pimentaient jadis la télévision du samedi soir. Nos grands-parents adoraient : c’était leur petit rituel hebdomadaire avec juste ce qu’il fallait de violence contrôlée pour créer le frisson sans avoir à déplorer les dégâts.

Le sujet mérite toutefois mieux qu’un mépris hautain. L’affaire n’est pas si légère, même si elle se déroule sur un plateau de télévision. Aymeric Caron et Caroline Fourest incarnent chacun des positions emblématiques dans le débat qui travaille désormais la gauche. Le lieu du clash n’est d’ailleurs pas anodin. L’émission de Laurent Ruquier s’adresse à un public particulier, bien différent de celui de TF1. C’est un public urbanisé, un public de classes moyennes et supérieures, plutôt éduqué, plutôt de gauche, intéressé par l’actualité culturelle et politique.

Aymeric Caron est assez proche de cet univers. Il représente une certaine gauche morale, celle qui est née dans les années quatre-vingt et dont le socle idéologique est constitué par l’antiracisme, l’ouverture européenne, le pluralisme culturel. Sa préoccupation est de déconstruire le discours des Cassandre du malheur, des réacs en tout genre, des pessimistes qui annoncent le pire. Ses interventions sont souvent talentueuses, quoique prévisibles. Il agace aussi par son côté pinailleur, qu’il présente comme une preuve de rigueur mais qui masque une posture plus idéologique que méticuleuse.  

A LIRE AUSSI - On n'est pas couché : énorme clash entre Caroline Fourest et Aymeric Caron

De son côté, Caroline Fourest est plus complexe. Elle a tout pour figurer en bonne place au Panthéon de la gauche morale. C’est une militante féministe, engagée de longue date en faveur de l’avortement, du PACS et du mariage gay ; c’est aussi quelqu’un qui dénonce les catholiques intégristes, le Front national, Marine Le Pen et même Nicolas Sarkozy. Et pourtant, elle brouille les cartes. Elle met les pieds dans le plat en prenant pour cible l’islamisme, en critiquant les multiples renoncements de la part des progressistes, en pointant l’indulgence face à l’obscurantisme. Dans ses ouvrages, elle dévoile le double langage de Tarik Ramadan, ce personnage trouble que la gauche a considéré un peu vite comme la preuve définitive du progressisme musulman. Elle dénonce surtout la complaisance et le manque de clairvoyance d’une partie de l’intelligentsia envers l’islamisme, accusant les anti-racistes de renoncer à leurs valeurs sous prétexte de ne pas froisser ceux qui sont supposés être les nouveaux damnés de la terre. Ce faisant, Caroline Fourest met en lumière les tensions qui traversent la gauche. Elle la contraint à se poser des questions douloureuses : la défense de l’islam doit-elle se faire au détriment des femmes, des homosexuels et des juifs ? Faut-il renoncer à la laïcité au prétexte que celle-ci pénalise l’islam, ou au blasphème au prétexte que celui-ci froisse les musulmans ? Faut-il brûler Voltaire et Renan au nom de la lutte contre l’islamophobie ?

Comme toute militante engagée, Caroline Fourest cède probablement à des facilités ou à des excès. Et sans doute aussi commet-elle des erreurs, malgré une rigueur dont elle a encore fait la démonstration samedi soir. Mais son tort principal, on le voit, est surtout de mettre le doigt là où ça fait mal, de relever les contradictions, de retourner les armes de la gauche contre une partie de la gauche elle-même, cette gauche qui semble aujourd’hui victime de la même fascination que celle qui a autrefois conduit les intellectuels à se laisser emporter par les promesses du communisme et de l’émancipation prolétarienne. A ce titre, Caroline Fourest s’inscrit dans une lignée rare et précieuse : celle des vigies qui savent rester lucides en période de tempête. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pierre29000
- 10/05/2015 - 14:08
Censure
Ruquier va desormais ne plus jamais inviter Fourest.
La censure est la pire des choses. Dieudonne, Zemmour, Fourest.
On constate une derive liberticide un peu partout.
Merci a Atlantico de continuer a donner la parole aux lecteurs, sans censure, c'est devenu tres rare.
Geolion
- 03/05/2015 - 23:45
Comme un voyou !
Comme à son habitude, Caron s'est comporté comme un voyou ! Mais qu'attend France 2 pour le virer ?
perceval
- 03/05/2015 - 22:50
Comme nous l'avait
si bien montré Elisabeth Lévy, Fourest n'est pas digne de beaucoup de respect de notre point de vue, cependant son approche -ici, dans son livre- est intéressante et change un peu la donne. Le Carron lui reste identique à lui-même. Et, enfin, dans cette altercation je trouve que Ruquier a été lamentable, même s'il ne pouvait suivre Carron il aurait pu au minimum le soutenir quand Fourest l'a traité de con et bien faire valoir que c'était à tout le moins déplacé (alors qu'il nous l'impose, le Carron, contre vent et marées depuis des mois).