En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex

02.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

03.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

06.

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

07.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

06.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Majorité plus faible qu'Edouard Philippe
L'Assemblée nationale accorde sa confiance au gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 24 min
pépite vidéo > Insolite
Calme et sang-froid
Covid-19 : le tutoriel d’un parc d’attractions japonais pour adopter les bons gestes face au virus
il y a 8 heures 23 min
pépites > Terrorisme
Nomination
Antiterrorisme : Laurent Nuñez sera nommé patron de la "task force" de l’Elysée
il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : La ballade du soldat Odawaa" de Christian Rossi et Cédric Apikian, ambiance crépusculaire pour ce western moderne

il y a 11 heures 50 min
light > Justice
Taxes
Apple remporte une victoire importante face à Bruxelles
il y a 12 heures 27 min
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 13 heures 41 min
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 14 heures 39 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 15 heures 59 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 17 heures 42 min
light > Media
Parole présidentielle
14 juillet : près de 9 millions de téléspectateurs étaient réunis pour l'interview d'Emmanuel Macron
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Fin du quinquennat
Retrouvez l'intégralité du discours de politique générale de Jean Castex
il y a 9 heures 27 sec
pépites > Politique
Premier ministre
Discours de politique générale : retrouvez les principales annonces de Jean Castex à l'Assemblée nationale
il y a 11 heures 19 min
pépites > Politique
"Premier ministre bis"
Le secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, a été démis de ses fonctions à la demande du Premier ministre, Jean Castex
il y a 12 heures 8 min
pépites > Faits divers
Incidents lors de la Fête nationale
14 juillet : un pompier a été blessé par balle lors d'une intervention à Etampes
il y a 12 heures 51 min
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 17 heures 54 min
© Reuters
Pepsi a annoncé qu'il arrêtait de fabriquer et de vendre des sodas allégés à base d'aspartame.
© Reuters
Pepsi a annoncé qu'il arrêtait de fabriquer et de vendre des sodas allégés à base d'aspartame.
La décision qui fait pschitt

Pourquoi la décision de Pepsi de remplacer l’aspartame n’est bonne ni pour les sodas ni pour la science

Publié le 29 avril 2015
Pepsi vient d'annoncer sa décision de supprimer l'aspartame de ses boissons peu caloriques. Cette décision, qui fait suite à la campagne de discrédit dont a souffert l'édulcorant, devrait permettre au fabriquant d'augmenter ses ventes en période de crise.
Jean-Michel Cohen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Jean-Michel Cohen, bien connu du grand public est médecin nutritionniste. Il propose à tous l’apprentissage d’une hygiène de vie et d’une alimentation nouvelle qui laisse une grande place au plaisir. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pepsi vient d'annoncer sa décision de supprimer l'aspartame de ses boissons peu caloriques. Cette décision, qui fait suite à la campagne de discrédit dont a souffert l'édulcorant, devrait permettre au fabriquant d'augmenter ses ventes en période de crise.

Atlantico : Pepsi a annoncé qu'il arrêtait de fabriquer et de vendre des sodas allégés à base d'aspartame. Qu'est-ce qui a motivé cette décision ? Est-ce une analyse scientifique ou plutôt un choix reposant sur la consommation des ménages ? 

Jean-Michel Cohen : C'est exclusivement la pression des consommateurs qui a motivé l'arrêt de la fabrication des sodas allégés par Pepsi. Rien ne justifiait son arrêt sur le plan scientifique.

A l'origine, c'est vrai qu'il y a eu une campagne de discrédit de l'aspartame orchestrée par diverses entités scientifiques.  Par exemple, à la suite d'expériences sur des souris, les scientifiques avaient cru découvrir des effets secondaires. On pensait que l'aspartame pouvait être responsable de cancers ou de problèmes de grossesses. Cette expérience a été récusée par les scientifiques sur le plan international. Des organismes tels que l'Autorité européenne de sécurité des aliments ou encore la Food and drug administration aux Etats-Unis ont totalement démentis les résultats. Au final, c'est un total de 1250 études qui ont prévues que l'aspartame consommé à des doses précises (équivalent à moins de 14 canettes de Coca Zéro par jour) n'avait aucun impact sur la santé de l'homme.

Pourtant malgré les preuves scientifiques, la rumeur n'a pas cessée. Les consommateurs se sont totalement détournés du produit. De nombreux sites internet pas très fiables ont créé un phénomène de peur en continuant de propager les soi-disant risques de l'aspartame. Le produit a donc été sacrifié sur l'autel de la rumeur !  

Suites à cette peur croissante, les industriels ont décidés de remplacer l'aspartame par d'autres édulcorants qui, eux, n'ont pas encore été contaminés par la rumeur.

Le problème avec ce type de rumeurs puissantes alimentées sur le web, c'est qu'elles s'attaquent à tous types d'aliments. Hier c'était l'aspartame, aujourd'hui c'est le lait et demain ça pourrait être les œufs ! D'autant plus que les opinions positives n'ont aucun poids sur les opinions négatives.

 

Qu'est-ce qui différencie l'aspartame des autres substituts au sucre (sucralose par exemple) qui seront désormais utilisés dans la fabrication de ces boissons gazeuses ? Si l'aspartame a si mauvaise presse, ses "remplaçants" ne risquent-ils pas de connaître le même sort à terme ? 

Aspartames et autres sont des édulcorants non nutritifs, ils donnent un goût sucré sans calorie (la puissance du goût est telle qu'il n'y a pas de calories). Ce qui différencie ces différents édulcorants c'est principalement la puissance du goût et sa fidélité à la saveur du sucre. A titre d'exemple, le sucralose qui sera désormais utilisé par Pespi amène 600 fois le gout du sucre quand l'aspartame l'amenait 200 fois. Chez Pepsi et les autres fabricants agroalimentaire l'aspartame sera remplacé par du suraclose, du stevia ou bien des mélanges.

La rumeur gagnera ces produits sans aucun doute. Par exemple, le suraclose contient deux molécules de chlore qui entraineraient des maladies du cerveau. Quant au stevia, c'est en réalité du Rebaudioside A, extrait de la plante stevia, auparavant utilisée au Japon dans les avortements. Ainsi, trouver des risques représentés par ces édulcorants ne sera pas bien difficile !

En vérité, le consommateur a peur de tout ce qui n'est pas "naturel" alors que les choses naturelles peuvent tout aussi bien être à l'origine de problèmes de santé.

Si aucune théorie scientifique n'appuient les critiques dont a été victime l'aspartame, sur quelles bases a-t-il été discrédité?

Ce sont uniquement un certain nombre de soupçons qui ont discrédité l'aspartame. Des réseaux environnementaux à tendance idéologiques dure ont propagés l'idée que l'aspartame était nocif par exemple. Encore une fois aucun institut scientifique n'a jamais pu prouver la nocivité de cet édulcorant. Malheureusement, aucune distinctions n'a été faite –ni par les sites internet répandant ces rumeurs, ni par les consommateurs- entre les différentes études et leur crédibilité. Il y a quelques années, à la suite d'une étude italienne, on avait réévalué les problèmes représentés par ce produit, ici encore les conclusions avaient été négatives.

En cessant d'utiliser de l'aspartame, Pepsi a uniquement fait un effet d'annonce. Interdire l'aspartame c'était un moyen de récupérer les consommateurs qui refusent d'acheter les produits contenant cet édulcorant. C'est avant tout une opération de communication.

Pour autant, parmi les 6000 compagnies industrielles utilisant de l'aspartame, on ne craint pas d'effet domino. D'autant plus que le consommateur ne sait pas toujours si l'aliment contient de l'aspartame ou non.  

 

Suite à la suppression de l'aspartame dans la composition de ses boissons allégées, Pepsi espère-t-il voir ses ventes augmenter? 

Oui, c'est l'effet espéré par Pepsi. Supprimer l'aspartame n'était pas un geste entendu à l'encontre du consommateur, c'était avant tout dans l'intérêt des ventes, dans un but purement commercial.

La rumeur les touchait de plus en plus, supprimer l'aspartame c'est enrayer la chute de la compagnie (qui n'est pas non plus énorme, seulement une baisse de 2%). L'effet d'annonce est en réalité bien plus important que la suppression de l'édulcorant en lui-même. C'est à cet effet d'annonce que les consommateurs feront attention.

Avant de décider de remplacer l'aspartame par le sucralose, Pepsi a fait une série de tests en vue d'augmenter les ventes de ses boissons allégées ou du moins de stopper leur baisse.

 

Enfin, certains consommateurs (notamment aux Etats-Unis) avouent ne plus vouloir consommer de boissons allégés. Est-ce uniquement dû aux zones d'ombre qui les entourent ? A terme, va-t-on faire la fin des boissons allégées? 

Les consommateurs jugent que les boissons allégées correspondaient à une certaine période de la société. Aujourd'hui on est face au renouveau des boissons naturelles telles que les eaux aromatisées, les thés froids. Ce type de boissons est actuellement bien plus à la mode que les sodas.

Dans l'immédiat la baisse de consommation des produits allégés se stabilisera, mais par la suite sa décroissance continuera. On va vers la fin des boissons allégées. Il faut remettre le soda à sa place, on avait tendance à le consommer n'importe quand alors qu'à l'origine ça reste un plaisir, une friandise. Quelque chose que l'on consomme occasionnellement. Après les sodas, la campagne anti-sucre devrait s'abattre sur les jus de fruit qui sont souvent très sucrés. Il est rare de trouver des jus de fruits à base de "vrais" fruits, se vendent plutôt des "eaux sucrées" aromatisées

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 30/04/2015 - 08:47
Ouf ! merci Aspro !
Ah ! ces colas ! Depuis que j'ai vu comment une de ces boissons nettoyait une pièce de monnaie, et surtout mes dents, je n'en bois plus. Et puis un édulcorant sans calorie... Où va-t-on ? A manger sans calories ? Quant au goût, j'ai l'impression que l'on arrivera à nous faire bouffer des carottes qui n'auront rien d'une carotte. Vivement mon grand départ ! Déjà avec les surimis... la farce existe !
perceval
- 29/04/2015 - 22:48
conclusion§
Il est de plus en plus évident que l'on vit dans un monde de c...A tous les niveaux...finalement nous avons les dirigeants qu'on mérite et parfaitement à notre image.
Karg se
- 29/04/2015 - 20:27
OMG
"extrait de la plante stevia, auparavant utilisée au Japon dans les avortements" Source ....