En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 37 min 50 sec
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 1 heure 25 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 2 heures 14 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 7 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 6 heures 2 sec
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 7 heures 10 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 31 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 51 min 49 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 1 heure 58 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 2 heures 43 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 5 heures 35 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 6 heures 11 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 7 heures 59 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 jour 16 min
© Reuters
Un homme qui s'apprêtait à commettre un attentat a été arrêté dimanche 19 avril.
© Reuters
Un homme qui s'apprêtait à commettre un attentat a été arrêté dimanche 19 avril.
Cas d'école

Attentat déjoué par hasard : et si la loi renseignement avait été en vigueur, ça aurait changé quoi ?

Publié le 24 avril 2015
Le suspect arrêté dimanche 19 avril alors qu'il s'apprêtait à commettre une action violente a vu son projet échouer sur un concours de circonstances inespéré. Et, malgré un arsenal de surveillance conséquent, rien n'indique que la loi renseignement aurait pu faire en sorte qu'il en soit autrement. En effet, ses dispositions de surveillance ne peuvent pratiquement rien contre un "loup solitaire".
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le suspect arrêté dimanche 19 avril alors qu'il s'apprêtait à commettre une action violente a vu son projet échouer sur un concours de circonstances inespéré. Et, malgré un arsenal de surveillance conséquent, rien n'indique que la loi renseignement aurait pu faire en sorte qu'il en soit autrement. En effet, ses dispositions de surveillance ne peuvent pratiquement rien contre un "loup solitaire".

Atlantico : Dimanche, un homme soupçonné de préparer un attentat a été arrêté "par hasard", celui-ci ayant appelé les secours après s'être, a priori, blessé lui-même par balles. La loi renseignement, en cours de discussion, aurait-elle pu changer la donne si elle avait été en vigueur ? 

François-Bernard Huyghe : Apparemment non car cette personne était déjà signalée sur une fiche de sécurité du ministère de l'Intérieur, sans que l'on en sache beaucoup plus. Mais la loi renseignement n'est pas une loi contre le terrorisme précisément, ce n'est pas son but originel. Et, une fois que vous avez repéré une personne comme suspecte de vouloir mener une activité terroriste, que faites-vous ? Vous pouvez écouter ses conversations oui, mais vous aurez besoin de "temps de cerveau humain", des agents pouvant traiter ces données. Et si vous prenez des personnages comme les Merah, Nemmouche, Kouachi ou Coulibaly, ils ont un point commun : ils avaient tous été "repérés". Des dossiers existaient auprès des services. Donc soit les écoutes ont été arrêtées trop tôt, ou soit on a trouvé aucun moyen juridique de faire quelque chose. Et cette loi sur le renseignement prévoit de placer des boîtes noires chez les fournisseurs d'accès pour trouver des profils suspects. D'accord, mais là, on avait déjà un profil suspect ! On ne voit donc vraiment pas à quoi cette loi aurait pu servir. On voit donc que l'on est dans une dualité : il faut soit plus de personnels pour effectuer plus d'écoutes et de surveillance, soit plus de répression quand, comme dans le cas de Coulibaly, il y a déjà eu un précédent d'ordre pénal. 

Concrètement, quels sont les moyens les plus adéquats pour repérer et suivre les profils de radicaux solitaires, prêts à passer à l'acte "dans leur coin" ? 

Si on veut lutter contre un réseau terroriste, il faut l'l'infiltrer. Il faut donc des indicateurs. Et dans le contexte actuel, avec des groupes de type djihadiste, c'est particulièrement difficile vu les profils concernés. On est face, en effet, à des gens qui préparent des actions avec des membres de leur famille, leur conjoint, ou des copains de leur quartier avec qui ils ont passé leur enfance. Il s'agit donc de groupe très implanté, où il est difficile de recruter des informateurs, et encore plus de s'implanter. 

Aujourd'hui, avons-nous les moyens humains de procéder au suivi rapproché de ces éléments solitaires ? Combien nous manque-t-il ? Et justement, la concentration sur une "loi renseignement" ne détourne-t-elle pas une partie des moyens manquants ?

Pour mener des actions efficaces face au millier de personnes projetant de mener des attentats ou de partir en Syrie, il faut des moyens humains importants. Je crois qu'il faudrait mieux se focaliser sur le renseignement de terrain que sur ce que propose la loi renseignement. Ce qu'elle propose apporte peu dans la lutte contre le terrorisme. Et il n'est pas très utile de vouloir trouver de nouveaux profils suspects si l'on n'arrive déjà pas à traiter efficacement ceux que l'on a déjà dans nos dossiers. Et cela va, sans doute, détourner beaucoup d'efforts, d'autant plus qu'il est extraordinaire qu'une loi qui va placer sous surveillance les citoyens français soit adoptée, soit disant, pour coller à "l'esprit du 11 janvier". En tout cas, j'ai de très forts doutes sur son efficacité, notamment si l'on se réfère à l'expérience à peu près similaire de l'expérience américaine. 

Quelles leçons peut-on tirer de l’événement de dimanche dernier ? Comment peut-il nous amener à améliorer la prévention des actes terroristes ?

Apparamment, Bernard Cazeneuve a eu une chance invraisemblable, le suspect s'étant tiré une balle dans le pied et a ensuite appelé la police. Voilà une affaire qui tombe bien pour nourrir l'argument du "plus de sécurité", et un accroissement de l'arsenal sur le renseignement. Mais il y a une nouvelle leçon à tirer en effet : apparemment le suspect avait pour but de tuer des chrétiens à la kalachnikov. Même s'il y a déjà eu des cas de dégradations, arriver à ce niveau de projet meurtrier, c'est une première.

Dans un livre, Morten Storm, un ancien islamiste radical danois devenu agent de renseignement pour la CIA, s'inquiétait de voir que, dans le cadre de sa surveillance pour le compte des services secrets occidentaux, il constatait que ceux qui passaient à l'acte étaient rarement ceux qu'il aurait le plus suspecté. Finalement, que ce soit une loi renseignement, ou l'usage d'agents infiltrés, est-il réellement possible pour une force étatique d'empêcher un attentat mené par un individu seul ?

Il existe en effet un "fond de cuve" incompressible. Mais je ne crois pas à l'idée du "loup solitaire". Quand vous regardez le parcours d'un terroriste de ce type, il y a toujours ici une petite amie, là des amis d'enfance... Et on n'achète pas une kalachnikov ou un gilet pare-balles au marché aux puces. Forcément, on doit rentrer en contact, à un moment, avec des personnes qui mènent des activités illégales. Je crois aux petits groupes - fratries, groupes de cousins, amis faits en prison... - et le plus dur est de savoir quand ils décident de passer à l'action. Et ces gens ne sont pas des bureaucrates, ils échangent en petit groupe et ne se réfèrent pas à un système d'autorité supérieure que l'on peut court-circuiter. Plus un groupe est autonome, plus il prend ses décisions seules, moins il est possible de le surveiller. Et il n'y a pas de de mécanique, en effet, entre le degré de radicalisation et le moment du passage à l'acte. Autrefois, avant de devenir terroriste, vous passiez par des stades à peu près repérés (participation à des manifestations violentes, constitution d'un "trésor de guerre" etc.) Ici, on passe très vite du début de la radicalisation à l'action violente, ce qui rend le comportement moins prévisible, et la surveillance plus complexe.

Lire aussi : Morten Storm, djihadiste et agent double :  "J’avais clairement compris les textes sacrés. Le djihad était prescrit à titre de devoir."

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 23/04/2015 - 20:57
Renseignement
Dans l'ensemble cet article présente une position logique. D'ailleurs rien ne prouve que les moyens autrement importants de la NSA aient pu accoucher d'un résultat concret. Evidemment si on part du principe qu'un terroriste est assez con pour se tirer dans la jambe, on peut espérer qu'il va annoncer sut FaceBook son attentat suffisamment à l'avance pour qu'on puisse venir l'arrêter.
Comme d'habitude ces mesures n'ont pas d'efficacité potentielle prouvée mais cela permet au gouvernement de dire qu'il agit. C'est exactement ce qu'on fait depuis trente ans en matière de sécurité routière, du vent.
Benvoyons
- 23/04/2015 - 10:49
vangog - 23/04/2015 - 09:30 Te voila comique troupier!!!
En fait tu ne changes pas comique troupier toujours. En fait tu es un vrai "vent de gogues"
vangog
- 23/04/2015 - 09:30
Il faut se préparer à défendre nos églises, les armes à la main!
Mais on va tomber sous le coup de cette loi renseignement. Et on peut être certain qu'elle sera plus sévère et efficace contre des Francais-de-souche que pour des musulmans...alors? Rentrer en résistance contre les collabos de l'islamisme?...