En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 6 heures 30 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 7 heures 26 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 8 heures 22 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 10 heures 3 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 12 heures 38 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 13 heures 22 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 13 heures 58 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 6 heures 19 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 7 heures 4 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 7 heures 47 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 12 heures 30 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 13 heures 4 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 13 heures 25 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 15 heures 51 min
Bonnes feuilles

Stéphane Morello, entraîneur de foot séquestré au Qatar : comment l'émirat se débarrasse des étrangers qui ne lui sont plus utiles

Publié le 27 avril 2015
"Je suis arrivé en août 2007 pour travailler au Qatar ; j'ai dû payer 250 000 euros en octobre 2013 pour pouvoir en partir." Extrait de "Séquestré au Qatar", de Stéphane Morello, publié aux éditions Max Milo (1/2).
Stéphane Morello
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Morello vit actuellement au Qatar avec femme et enfans mais il a changé d'employeur et de métier. Il est désormais Professeur des écoles.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je suis arrivé en août 2007 pour travailler au Qatar ; j'ai dû payer 250 000 euros en octobre 2013 pour pouvoir en partir." Extrait de "Séquestré au Qatar", de Stéphane Morello, publié aux éditions Max Milo (1/2).

« 8 janvier 2009. Ce jour marquera le début de ma captivité. La veille, je me suis fait virer d’Al-Shamal. Je suis allé au Comité olympique pour accomplir les formalités de départ auprès de Shaheen, le responsable du versement des salaires.

>>>>>> A lire également : La loi Kafala, cette disposition juridique qui permet au Qatar d'interdire à toute personne de quitter son territoire de manière totalement arbitraire

La situation me paraît simple : depuis mon arrivée au Qatar je suis employé et sponsorisé par le Comité olympique, comme c’est indiqué sur mon ID. La voiture, la maison, c’est le Comité olympique qui me les a fournies. C’est donc lui qui me doit mes six mois de salaire.

– Non, non, coach, nous, on va te donner un mois de salaire. On te paye jusqu’à la fin janvier et c’est tout.

– Comment ça, c’est tout ? Mon contrat court jusqu’au 31 mai !

– Oui, mais c’est comme ça au Qatar, on te donne un mois.

– Mais vous m’en devez six !

– Nous, on te paye un mois. Si tu veux demander six mois tu vois avec le club.

– Je vois avec le club ? Mais je n’ai jamais reçu mes salaires par le club ! C’est le Comité olympique qui paye !

– Nous, on paye l’entraîneur d’Al-Shamal. Depuis hier, ce n’est plus toi. Si Al-Shamal veut te payer… Va voir le club. Il faut aussi que tu rendes la voiture et les clés de la maison.

– OK, paye-moi et je te rends tout ça.

– Non, il faut d’abord que tu nous rendes la voiture et les clés de la maison. Quand tu nous les auras rendues, on te payera un mois.

– Shaheen, écoute-moi. Ce que tu demandes n’est pas possible. Le Comité olympique n’a toujours pas renouvelé mon ID. Sans ça, tu sais bien que je ne peux pas louer de voiture, aller à l’hôtel et faire les démarches pour déménager mes meubles. Que veux-tu que je fasse ? Je te rends la voiture, la maison, et je reste dans la rue avec ma famille et mes meubles en attendant que tu me payes ?

– OK, vois avec Ali, le directeur.

Apparemment, Shaheen ne savait pas que mon ID n’était plus valable. Ce cas de figure a engendré une situation pour laquelle il n’est pas en mesure de trouver une solution. Mais l’entrevue avec Ali ne donne rien. Je lui ai expliqué que je ne pouvais pas rendre la voiture et la maison. Il a compris ce que je lui ai dit, mais ne prend aucune décision, ni concernant le paiement des salaires ni concernant le renouvellement de l’ID. Il me laisse la voiture en attendant que ça soit réglé. Réglé ? Mais d’un mot, il peut me verser mon salaire et renouveler mon visa ! Que dois-je faire ?

Je sens que je vais avoir besoin d’aide et me rapproche de l’ambassade. Je suis reçu par un employé du consulat puis on me dirige vers le magistrat de liaison de l’ambassade. Fraîchement nommé, il semble heureux d’être au Qatar, détendu, enjoué, très volubile. Il m’explique que c’est une affaire de droit du travail et me conseille de prendre un avocat.

Il me conseille aussi de prendre contact avec l’UFE, l’Union des Français de l’étranger, et me communique le numéro du président de l’association. Je l’appelle dès ma sortie de l’ambassade.

C’est au siège de sa société que me reçoit Jean-Pierre Marongiu, le président de l’UFE. Il comprend vite ma situation, m’explique que c’est courant, que les choses finissent par s’arranger, mais qu’il faut parfois solliciter la justice qatarie.

Après quelques entrevues, ayant consulté les documents en ma possession, il me conseille de recourir au service d’un avocat. Il me propose de m’aider à payer le montant des honoraires. J’accepte.

Yahia, l’avocat, est confiant. Il est petit, maigre, bavard et sûr de lui. Il me parle comme s’il était la loi. À l’entendre, il ferait condamner l’émir lui-même s’il venait à la transgresser.

Il m’explique qu’il va d’abord envoyer une lettre au club. Ils auront un mois pour répondre. S’ils ne répondent pas, il déposera plainte auprès de la Labour Court. Une sorte de tribunal des prud’hommes. Ensuite, après deux ou trois mois, un expert sera nommé. Un à deux mois après, l’expert rendra un avis… qui sera suivi par le juge lors d’un jugement qui pourrait intervenir d’ici à dix mois. Et on peut faire appel de la nomination de l’expert ou de sa décision, mais ça rallonge encore d’environ dix mois. Comment vais-je faire pour tenir dix mois ? »

Extrait de "Séquestré au Qatar", de Stéphane Morello, publié aux éditions Max Milo, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 27/04/2015 - 19:09
Bosser au Qatar ? Non merci ! ☺
Ils ne savent rien foutre de leur 10 doigts mais pour les embrouilles c'est les rois ! Le mondial intégral tous frais payé ? Non merci, j'en voudrais même pas ! Même pas à la télé je le regarderai. ☺
assougoudrel
- 25/04/2015 - 23:28
Effectivement, les anglais ont fait
pareil avec les travailleurs qui faisaient les travaux en vu de JO.
vangog
- 25/04/2015 - 20:52
Les copains de Sarko-le-tricheur...
sont aussi ceux qui financent les barbares de DAESH en sous-main. J'avais décidé de boycotter le mondial avant ce fait-divers révélateur.