En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 11 heures 12 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 13 heures 38 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 17 heures 34 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 19 heures 2 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 19 heures 26 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 20 heures 6 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 12 heures 43 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 16 heures 8 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 19 heures 3 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 19 heures 6 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 19 heures 48 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 20 heures 31 min
© Pixabay.com
Le projet de loi relatif à la modernisation du système de santé est discuté à l'assemblée nationale depuis le mardi 31 mars 2015
© Pixabay.com
Le projet de loi relatif à la modernisation du système de santé est discuté à l'assemblée nationale depuis le mardi 31 mars 2015
Best-of

Les 6 thèmes clefs de la loi santé

Publié le 14 avril 2015
Avec Tripalio
Le projet de loi relatif à la modernisation du système de santé est discuté à l'assemblée nationale depuis le mardi 31 mars 2015, il sera voté le mardi 14 avril 2015. Le texte initial avait déjà été modifié lors de son passage en commission des affaires sociales. A la fin des discussions, le nouveau texte de loi est plus fourni et voici les principales orientations décidées par les députés.
Tripalio est le premier site en ligne d'information social.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tripalio
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tripalio est le premier site en ligne d'information social.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet de loi relatif à la modernisation du système de santé est discuté à l'assemblée nationale depuis le mardi 31 mars 2015, il sera voté le mardi 14 avril 2015. Le texte initial avait déjà été modifié lors de son passage en commission des affaires sociales. A la fin des discussions, le nouveau texte de loi est plus fourni et voici les principales orientations décidées par les députés.
Avec Tripalio

1- Prévention et protection auprès de la jeunesse

Le projet de loi prévoit la refonte de la stratégie nationale de santé en remettant l'enfant et l'éducation sanitaire dès le plus jeune âge au cœur du système français.

Les amendements apportés concernent pour la plupart la prise en charge du handicap et la prise en compte des spécificités géographiques et territoriales dans le cadre de l'accès à la prévention et aux soins.

La place de l'enfant est aussi précisée par les articles 2 à 5 du projet de loi relatif à la santé : le rôle des missions locales est précisé, une sensibilisation aux risques sur les troubles de l'audition est créée dans le cadre du service national, de nouveaux messages destinés à dissuader les jeunes de consommer de l'alcool sont votés, une mesure liée à la création du délit d'incitation à la maigreur excessive a également été adoptée, les vendeurs de tabacs doivent désormais demander un justificatif de l'âge de l'acheteur, les paquets de tabac ont désormais l'obligation d'être neutres.  

2- Prise en charge de la toxicomanie

Les députés ont créé un cadre protecteur pour les personnes qui se portent au secours des toxicomanes. De plus, les centres de soins doivent désormais proposer un accompagnement médico-psycho-social, de soins, de réduction des risques et des dommages et de prévention individuelle et collective.

L'article 9 de la loi, adopté malgré l'opposition ferme de nombreux députés, prévoit l'expérimentation pour 6 ans de salles de consommation à moindre risque pour accueillir des majeurs usagers de substances psychoactives ou classées comme stupéfiants. Un rapport devra être délivré chaque année par chaque structure de ce type au maire de la commune et au ministre cahrgé de la santé.

3- Prévention des risques et service territorial de santé

L'Assemblée a adopté des mesures liées à la prévention de la pollution de l'air, au contrôle de la pollution de l'eau, à l'amiante, au bruit.

L'une des mesures contestées est la création d'un service territorial de santé. La communauté professionnelle territoriale de santé devront créer un projet de santé qui sera transmis à l'agence régionale de santé. De plus, l'agence régionale de santé pourra conclure des contrats territoriaux de santé pour définir une actione commune sur un territoire donné.

L'article 13 de la loi fixe une organisation territoriale de la santé basée sur 3 axes : donner un cadre pertinent au déploiement de la politique de santé mentale, conserver les acquis de la politique de secteur, que ce soit pour les adultes ou pour les enfants et adolescents, renforcer la démocratie sanitaire par les conseils territoriaux de santé et les conseils locaux de santé mentale.

4- Accès aux soins de premiers recours et généralisation du tiers-payant

De nouvelles mesures ont été prises pour faciliter un accès aux soins de premiers secours par la création de nouvelles régulations téléphoniques par exemple.

Dans ce cadre, la mesure qui a fait le plus débat est la suppression du délai obligatoire de réflexion lors d'un projet d'interruption volontaire de grossesse.

Les députés ont également adopté le tiers-payant généralisé qui devra être appliqué entièrement d'ici fin 2017 alors que la majorité des professionnels concernés s'y montrent fermement opposés.

5- Service public hospitalier et formation des professionnels

Le projet de loi redéfinit le service public hospitalier pour "ancrer l'hôpital dans son territoire". Les dispositions se situent à partir de l'article 26 du texte.

De nouvelles mesures relatives à la formation des professionnels d'aujourd'hui et de demain ont été adoptées, ceci afin d'adapter le système de santé aux nouvelles méthodes et aux futures compétences requises.

L'article 32 relatif à la possibilité pour les pharmaciens de participer à la mise en œuvre de la politique vaccinale a été supprimé dès son passage en commission des affaires sociales.

6- Participation des usagers au système de santé

La loi de modernisation du système de santé crée notamment l'action de groupe. Celle-ci peut être portée par une association d'usagers du système de santé pour obtenir la réparation des préjudices individuels subis par des usagers du système de santé placés dans une situation similaire ou identique. Ce préjudice doit résulter d'un manquement d'un producteur ou d'un fournisseur de produits spécifiés dans le code de la santé publique.

La loi prévoit également la mise à disposition des données de santé dans un nouveau système national des données de santé. Cette mise à disposition est définie mais sa mise en œuvre effective est incertaine dans le temps, comme BI&T l'a constaté dans un précédent article.

Article également publié sur Tripalio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires