En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'alcool pire que l'héroïne

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

LR : le tigre de papier

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 4 heures 58 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 5 heures 15 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 6 heures 26 min
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 21 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 3 heures 29 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 4 heures 57 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 5 heures 21 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 6 heures 30 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 22 heures 49 min
© Reuters
Mohammed ben Salmane a été promu en début d'année 2015 à la tête des opérations militaires du royaume au Yémen.
© Reuters
Mohammed ben Salmane a été promu en début d'année 2015 à la tête des opérations militaires du royaume au Yémen.
Portrait d'un guerrier

Yémen, le chef de guerre que personne n'avait vu venir : mais qui est donc le prince saoudien qui dirige les opérations ?

Publié le 09 avril 2015
Mohammed ben Salmane a été promu en début d'année 2015 à la tête des opérations militaires du royaume au Yémen. S'il connaît pour le moment un certain nombre de succès politiques, il demeure très controversé.
Antoine Basbous est politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Il a fondé en 1992, à Paris, l'Observatoire des Pays Arabes (OPA) qu'il dirige depuis.Consulté par les plus grandes entreprises, les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Basbous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Basbous est politologue et spécialiste du monde arabe, de l'islam et du terrorisme islamiste. Il a fondé en 1992, à Paris, l'Observatoire des Pays Arabes (OPA) qu'il dirige depuis.Consulté par les plus grandes entreprises, les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mohammed ben Salmane a été promu en début d'année 2015 à la tête des opérations militaires du royaume au Yémen. S'il connaît pour le moment un certain nombre de succès politiques, il demeure très controversé.

Atlantico : L'Arabie saoudite a changé de gouvernement en début d'année 2015. Le Prince Mohammed ben Salmane, 34 ans, à été nommé à la tête du ministère de la défense, dans une séquence guerrière historique pour le royaume. Que sait-on concrètement de lui, quelle est son éducation, son rapport à l'occident ? 

Antoine Basbous : Théoriquement, Mohammed ben Salman n'est pas concerné par la succession du fait de sa position dans la fratrie. Mais récemment, fait symbolique, il a été félicité pour le changement de gouvernance à Riyad au même titre que le roi, le prince héritier et le vice-prince héritier. Il est donc peut-être appelé à « doubler »ses cousins et frères plus âgés. En tout cas, c'est sans doute une de ses ambitions. Car Mohammed est l'homme de confiance de son père, qui l'a nommé à de très hautes responsabilités :  ministre de la Défense, et chef de la Cour royale alors qu'il n'a que 34 ans. D'un point de vue psychologique, on le connaît très impulsif, voire colérique. Il ressemble pour tout dire à son père lorsqu'il était jeune. Auparavant, quand il était moins sous les projecteurs, il pouvait se permettre certains écarts de conduite. Mais depuis sa récente nomination au ministère de la Défense, rien n'a fuité dans ce sens. En réalité, il incarne la réponse virile du royaume face aux défis de l'Iran

Pour ce qui est de son éducation, nous savons qu'il a étudié le Droit en Arabie Saoudite, mais n'a pas, à ma connaissance, suivi d'études en Occident. Actuellement, il supervise les opérations de la Coalition au Yémen, en binôme avec son cousin germain le prince Mohammed ben Nayef, le ministre de l'Intérieur et vice-prince héritier. Pour autant, ils ne sont pas en rivalité au contraire: le ministre de l'Intérieur n'ayant pas de fils, il pourrait le nommer comme prince héritier puisque leur écart d'âge est de 21 ans. D'ailleurs, les deux hommes se présentent ensemble sur le front.

Quelle a été son action à ce jour, en quoi est-il controversé ? 

Il était controversé pour sa conduite au quotidien et pour sa « royale » arrogance. Néanmoins, et malgré sa jeunesse il a reçu les faveurs du roi, dans un royaume où ceux qui dirigent sont principalement des septuagénaires, voire des octogénaires. Ce niveau de responsabilité attise les convoitises. Il faut dire qu'il n'avait pas une très belle image jusqu'à ce qu'il prenne la main des opérations militaires au Yémen, au point qu'en 2014, il n'avait pas pu constituer son cabinet comme il le souhaitait : sa réputation était telle que certains n'ont pas voulu travailler pour lui, et il avait dû se priver d'hommes de grande qualité.

Quelle est sa capacité d'influence au sein du royaume, et en quoi cette opération au Yémen est-elle déterminante pour lui ? 

L’opération au Yémen constitue son baptème du feu. Jusque-là, il n'avait pas très bonne presse. Ayant cumulé des charges très importantes, c'est son heure de vérité. Il sera notamment jugé sur sa capacité à générer un "sursaut"militaire et diplomatique dans la région, afin que l'Arabie saoudite s’émancipe de la tutelle américaine, et que le pays acquière une meilleure autonomie. Le fait que Barack Obama ait approuvé l’accord nucléaire avec l'Iran a été perçu comme une leçon pour les Turcs et les Saoudiens. Il faut dire que sur le Yémen, l'Iran fait encercler l'Arabie par le sud. Aussi, ce jeune prince a une revanche à prendre depuis que les houthis ont franchi la frontière saoudienne en 2009. Malgré son armement très sophistiqué, l'Arabie saoudite n'avait pas su les repousser avant 3 mois, et au prix de la mort de 130 soldats. Une revanche opportune donc, contre son oncle et son cousin chargés des opérations à l'époque. 

Cette opération constitue une bouffée de fierté nationale pour les Saoudiens : tout d'abord ils ont vu la puissance de feu de leurs avions, avec des points de presse quotidiens rappelant les pratiques des grands pays. Aussi, ils ont pu constater qu'en très peu de temps une coalition sunnite incluant les monarchies du golfe et lesEgyptiens avait pu être mise sur pied... Une démonstration de force que savourent les saoudiens, et dont le prince Mohammed ben Salman est l'un des artisans. Malgré son inexpérience, si cette opération s'avérait payante, il en bénéficierait au niveau de l'opinion. Mais auparavant, il devra arrêter l'avancée des houthis dans l'ex-Yémen du sud,reprendre le golfe d'Aden et restaurer le président Hadi dans ses fonctions et au Yémen. 

En quoi ces éléments permettent-ils de déterminer les actions à venir du royaume, notamment face à l'influence iranienne grandissante dans la région ?

Mohammed ben Slaman demeure un homme politique en cours de formation. Brutalement, il exerce des fonctions extrêmement stratégiques, et il devra donc montrer s'il peut s'adapter aux situations auxquelles le pays est confronté. Comme il est le bras droit de son père, on verra comment il gérera cette crise majeure jusqu'à la fin, notamment dans sa gestion humanitaire du conflit. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'alcool pire que l'héroïne

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

LR : le tigre de papier

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 08/04/2015 - 14:55
La France n'est pas seule à
La France n'est pas seule à constater la bataille des grands fauves dans l'arêne: voyez le Prince Mohammed ben Salmane et ses cousins
assougoudrel
- 08/04/2015 - 12:25
Je comprends pourquoi l'Arabie Saoudite
s'est engagée dans le conflit. Ce prince connait la "boutique" familiale et doit certainement connaitre aussi les points forts et surtout faibles du pays. Un jardinier qui connait ce "potager". Le vent tourne et l'incendie revient vers le pyromane.