En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

06.

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 11 heures 10 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 13 heures 29 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 14 heures 58 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 16 heures 50 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 17 heures 51 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 18 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 21 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 21 heures 34 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 22 heures 1 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 11 heures 42 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 14 heures 10 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 15 heures 38 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 17 heures 15 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 18 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 22 heures 16 min
Money money money

Banques : la logique du "prends l'oseille et tire toi!" ne pourra pas durer

Publié le 23 octobre 2011
La banque américaine Goldman Sachs a annoncé une perte de 428 millions de dollars au troisième trimestre 2011. Elle a pourtant accumulé depuis le début 2011 plus de 10 milliards de dollars pour son compensation fund, un fond de réserve destiné à ses employés.
Benjamin Coriat est économiste au Centre d'Économie Paris Nord (Université Paris 13 / CNRS).Il appartient au collectif des "économistes attérrés" et a co-signé 20 ans d'aveuglement - L'Europe au bord du gouffre (Les liens qui libèrent, 2011).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Coriat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Coriat est économiste au Centre d'Économie Paris Nord (Université Paris 13 / CNRS).Il appartient au collectif des "économistes attérrés" et a co-signé 20 ans d'aveuglement - L'Europe au bord du gouffre (Les liens qui libèrent, 2011).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La banque américaine Goldman Sachs a annoncé une perte de 428 millions de dollars au troisième trimestre 2011. Elle a pourtant accumulé depuis le début 2011 plus de 10 milliards de dollars pour son compensation fund, un fond de réserve destiné à ses employés.

Atlantico : La banque américaine Goldman Sachs enregistre des pertes qui se chiffrent en centaine de millions de dollars. Malgré cette conjoncture maussade, elle continue à fournir des bonus phénoménaux à ses salariés et ses actionnaires. La conjoncture économique maussade ne semble pas avoir d’incidence sur les montants des bonus ?

Benjamin Coriat : Cela ne me surprend pas du tout. Cette façon d’agir illustre la déconnexion complète qui persiste entre les performances des banques et les bonus  attribués aux cadres et aux actionnaires.

Depuis un bon moment déjà, a été mis en place dans les entreprises un dispositif autonome de confiscation d’une partie considérable de la valeur, au profit d’une petite minorité. Les faits sont clairs, têtus et parlants. Cette minorité est installée dans des privilèges exorbitants, et tout se passe comme si elle s’attachait à profiter de ce système et à prolonger son existence autant que possible .

Je pense que cette toute petite minorité est dans une logique de type : « prends l’oseille et tire toi ». Après la recapitalisation des banques en France comme aux Etats-Unis , les banques se sont précipitées pour rembourser les Etats, afin de pouvoir se libérer au plus vite de la contrainte qui les empêchait de  poursuivre dans leurs pratiques habituelles de versement de dividendes et de bonus . C’est ainsi qu’elles n’ont pas utilisé leurs profits pour se recapitaliser et qu’aujourd’hui il faut les recapitaliser à nouveau.

Que penser des tentatives d’encadrement des bonus engagées notamment pendant la réunion du G20 ?

Le G20 est lui-même traversé par des contradictions extrêmement fortes. De plus, du coté des Etats-Unis et de l’Angleterre, les lobbies financiers  continuent d’être extraordinairement puissants, et ils font en sorte que les mesures ne soient pas prises ou qu’elles soient suffisamment floues et vagues pour que tous les contournements soient possibles.

Il est clair qu’au bout d’un certain temps, toute réglementation finit par être contournée.  Mais il est clair aussi que des réglementations fermes, claires et précises, (ce qui n’était pas le cas des recommandations du G20) ne seraient pas si faciles à contourner.

Ainsi par exemple il faut le rappeler les dispositions du Glass Steagall Act qui séparaient les banques d’affaire et les banques commerciales ont permis 30 ans de stabilité financière. Elles n’ont été contournées qu’à partir du moment où il y a eu complicité des régulateurs. Cette idée qu’il est compliqué de règlementer est fausse et tendancieuse.

Les banquiers se sont fabriqués avec la complicité des régulateurs, une espèce de bulle mais surtout un dispositif dont ils contrôlent tous les éléments et  qui leur permet de se redistribuer des sommes absolument faramineuses.

Historiquement, l’idée était d’inciter les manageurs à se comporter comme des actionnaires, en les rémunérant avec des stocks options. En pratique, ce dispositif a été détourné par les conseils d’administrations et les hauts managers alliés avec les gros investisseurs, au détriment des petits épargnants.    

Que préconisez- vous ?

A supposer même qu’il faille préserver le système des stock-options, ce qui est hautement discutable, l’urgence est de rétablir une fiscalité forte, sur ces titres ce qui rendrait l’instrument beaucoup moins attractif pour ses bénéficiaires.

Une deuxième mesure consisterait à taxer normalement les profits investis et à taxer de façon beaucoup plus forte les profits distribués par les entreprises à leurs cadres et managers. Je crois qu’il faudrait également plafonner un certain nombre de revenus, ceux qui dépassent 20 fois le salaire moyen de l’entreprise, par exemple.

Le fond de l’affaire, c’est que la finance a réussi, dans les années 1980 et 1990 à convaincre  les élites qu’elle était la solution pour assurer la croissance. Ce qui  n’a été vrai (et encore au prix de la montée de fortes des inégalités que pour le cas des Etats-Unis) que pendant la décennie 1990. Le problème c’est que les élites européennes ont été colonisées par cette vision des choses et ont tout joué sur le renforcement des marchés financiers. Au fond les élites aussi bien politiques que technocratiques pensent  encore qu’il est possible de fonctionner sur ce modèle qui repose sur la finance. Elles ne sont pas prêtes à le mettre à bas.

Rappelons que de 1945 à 1975, il n’y a pas eu de crises financières. C’est à partir du moment où on nous avons lâché la bride de la finance que nous avons assisté à une récurrence des crises financières. La déréglementation n’a rien de naturel : elle est la conséquence d’une série de lois, de mesures réglementaires, jurisprudentielles, légales, qui ont donné toute la main à la finance. A partir de 1973, en France, puis en Europe, on a par exemple interdit aux banques centrales d’acheter des bons du trésor des Etats nationaux. Résultat, les Etats nationaux ne pouvaient plus se financer que sur des marchés financiers. Et aujourd’hui les marchés financiers font exploser les taux d’intérêt sur les dettes publiques et mettent en danger les Etats eux-mêmes.

Comment la crise a affecté les banques ?

Elles ont dans leur bilan des tonnes d’actifs toxiques, des titres qu’elles ont  évaluées à des valeurs fictives, parce qu’elles savent très bien que personne n’en voudrait à leur valeur de marché. Ce que nous ignorons c’est jusqu’où elles ont arrangé leur bilan en introduisant des valeurs fictives.  Ajouter à cela les titres des dettes publiques qui sont aujourd’hui attaqués et on comprend le massacre auquel on assisté cet été. La valeur boursière des titres bancaires s’est effondrée ; les grandes banques françaises ont perdu entre 38 et 60% de leur valeur.

Si nous évoquons en ce moment le besoin d’une recapitalisation des banques, c’est parce que, à nouveau se présente une menace d’ insolvabilité des banques. J’espère que cette fois la leçon sera retenue et que la comédie que nous avons vécue (les banques recapitalisées par de l’argent public, se précipitent pour distribuer aux cadres et actionnaires leurs profits) ne se reproduira et que des mesures dans ce sens seront prises.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion

06.

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mnms
- 25/10/2011 - 08:35
Il me semble que le meme
Il me semble que le meme genre d'ordure nous ont deja provoqué 2 guerres mondiales. Je trouve ca desesperant qu'il y ait encore des gens assez obtu pour les défendre. Ils viennent (2010) de vendre l'ame de la grece aux fonds riquains et ils s'installent a la tete de la bce (2012). Faudrait m'expliquer ce qu'il y a de positif. Démocratique. Républiquain la dedans?
LeditGaga
- 24/10/2011 - 19:31
mon pauvre "Mr Carioca"
Quand on voit la composition de l'académie que vous évoquez, il devient urgent de ne pas prendre pour référence leur dictionnaire/torchon ! Nous n'avons certes pas les mêmes valeurs, Mr carioca !
carioca
- 24/10/2011 - 16:11
mon pauvre Leditgaga
vous n'avez pas de chances, vous aimez donner des leçons de français, mais vous tombez toujours à côté!!! lol pixys a raison.. allez voir sur le dictionnaire de l'académie française...
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/generic/cherche.exe?22;s=2874455880;;