En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 1 heure 49 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 3 heures 16 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 13 heures 22 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 13 heures 39 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 2 heures 33 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 7 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 9 heures 35 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 11 heures 59 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 12 heures 21 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 12 heures 38 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 13 heures 27 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 13 heures 40 min
C'est du propre

Quand revenir sur la question des chambres à gaz avec son père permet une opération mains propres à bon compte pour Marine Le Pen

Publié le 04 avril 2015
Cette fin de semaine a été marquée par la nouvelle sortie de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz qu'il qualifie encore et toujours de "point de détail" de l'Histoire. Des propos aussitôt dénoncés par les associations et la classe politique dont sa fille Marine Le Pen. L'occasion pour elle de relancer l'opération "dédiabolisation" du Front National.
Valérie Igounet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Igounet est historienne, chercheuse associée à l'Institut d'histoire du temps présent (CNRS). Valérie Igounet est l’auteure d’Histoire du Front national. Le parti, les hommes, les idées (éditions du Seuil, 2014) et anime le blog...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette fin de semaine a été marquée par la nouvelle sortie de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz qu'il qualifie encore et toujours de "point de détail" de l'Histoire. Des propos aussitôt dénoncés par les associations et la classe politique dont sa fille Marine Le Pen. L'occasion pour elle de relancer l'opération "dédiabolisation" du Front National.

Atlantico : Interrogé sur l'existence des chambres à gaz par Jean-Jacques Bourdin, Jean-Marie Le Pen a maintenu ses propos sur le " détail " de la Seconde guerre mondiale. Marine Le Pen s'est empressée de marquer son désaccord avec son père sur cette question. Plutôt que d'attaquer le FN, cette question n'a-t-elle pas permis à Marine Le Pen de se payer une opération "main-propre" à moindre coût ? 

Valérie Igounet : Marine Le Pen va pouvoir réaffirmer la nouvelle ligne du parti qui date officiellement du Congrès de Tours en 2011. Jean-Marie Le Pen fait un pseudo-dérapage, elle affirme que le FN n'est plus antisémite, qu'il n'est plus lepéniste mais mariniste et que le négationnisme n'existe plus. A-t-elle besoin de ça pour faire passer le FN pour un parti comme les autres ? C'est moins sûr. Le FN est passé à autre chose. Ses cadres mettent en avant leur gestion municipale et les résultats des élections récentes. 
 
Les "dérapages" de Jean-Marie Le Pen demeurent, malgré tout, embarrassants. Cela se voit très bien à travers la réaction, notamment, de Gilbert Collard. Les résultats électoraux suffisent à ce que les projecteurs soient braqués sur le FN.
 

En se focalisant sur l'antisémitisme de Jean-Marie Le Pen, empêche-t-on de s'interroger sur la nature du nouveau FN ?

On n'a pas besoin que Jean-Marie Le Pen fasse un "dérapage" pour s'interroger sur la nature du FN. Le programme du FN met bien en avant l'idée de "préférence nationale", rebaptisée "priorité nationale". Ils affichent un rapport différent avec l'électorat juif, mais on ne peut pas dire qu'ils cachent leur islamophobie. Quand on regarde leur propagande, leurs tracts et ce qu'ils véhiculent, il n'y a aucun tabou à ce sujet. L'islamophobie s'est substituée à l'antisémitisme.
 

Quelles sont les caractéristiques de ce FN nouvelle formule ? Quels sont aujourd'hui les éléments structurants de l'idéologie du FN ?

C'est clairement la "préférence nationale" qui est le masque de l'islamophobie. Quand on voit, par exemple, les directives du maire FN de Beaucaire (Gard) Julien Sanchez, notamment sur les cantines scolaires, on sent bien que l'idéologie est derrière. La thématique anti-immigrés a un peu évolué mais la bête noire du FN demeure l'immigration.
 
Le premier marqueur dont le FN de Marine Le Pen s'est affranchi, c'est le négationnisme. La raison est évidente. Elle veut accéder au pouvoir. Négationnisme et présidentielle sont antinomiques. Le FN demeure pourtant un parti d'extrême droite. Aujourd'hui, les antisémites se trouvent majoritairement dans les groupuscules périphériques, mais ils sont aussi au FN. Même si ce n'est plus une revendication majeure.
 

Nombreux sont les éléments qui montrent la xénophobie du parti (dérapages racistes des candidats, etc...). Comment expliquer que Marine Le Pen parvienne à dédiaboliser le parti malgré ces éléments ?

Quand les choses sont mises en évidence par certaines enquêtes médiatiques, Marine Le Pen convoque les candidats et les exclut quasi-systématiquement. Cette méthode contribue évidemment à la "dédiabolisation". Elle ne peut pas se permettre d'accepter des candidats qui commettent des dérapages. Cependant, il y a toujours le caractère officiel et officieux, comme dans tous les partis.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 05/04/2015 - 07:01
Ganesha le marxiste-FN
Désolé c'est à votre tour de consulter Wikipedia, le chiffre donné est de 1,5 millions de morts ce qui est deja enorme. Mais Wikipedia n'est pas une source sûre. Meme si il y a eu 5 millions cela représente 10% des morts de cette guerre. Je ne dis pas c'est un détail, je tentais de percer la pensee de JMLP. Mais vous ancien communiste souvenez vous, vous avez pactisé avec Hitler, vous avez donc eté co- responsable de ce génocide. J'ai visité qq camps d'extermination, c'est atroce, les juifs étaient majoritaires mais les gitans, handicapés de toute sorte, homos, etc passaient aussi par les chambres à gaz. Le parti que vous défendez actuellement le FN est qui est d'inspiration national socialiste comme tonton Adolphe.
vangog
- 04/04/2015 - 19:37
C'est quoi, un "dérapage raciste"?
Quand certains Francais, de tous bords, affirment qu'il y a trop d'étrangers en France, c'est un "dérapage raciste", ou quoi? quand les Francais affirment, à 72%, être défavorables au voile dans les universités, c'est un "dérapage raciste", ou quoi? quand Jean-Marie Le Pen applique au terme "détail" son sens littéral, à défaut de céder au terrorisme de la pensée unique, c'est un "dérapage raciste", ou quoi? Quans Valls affirme mener une politique d'apartheid, c'est un "dérapage raciste", ou quoi? Faudrait savoir! Et arrêter cette manie francaise de la symbolique des mots, car les mots n'ont jamais tué personne, eux!
Ganesha
- 04/04/2015 - 18:27
Plus de 5 Millions
Anguerrand, puisque vous avez internet, apprenez-donc à faire des ''recherches Google'' et à consulter, en cas de doute ''Wikipédia'' ! Ce ne sont pas 1.5 mais plus de 5 millions de juifs ! « Le mot « Holocauste » désigne communément l’assassinat de plus de 5 000 000  de Juifs par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Shoah http://fr.wikipedia.org/wiki/Holocauste