En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 22 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 3 heures 28 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 5 heures 21 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 6 heures 16 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 6 heures 54 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 7 heures 13 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 22 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 21 heures 25 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 2 heures 15 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 4 heures 52 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 5 heures 30 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 6 heures 56 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 17 heures 10 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 18 heures 10 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 23 heures 13 sec
© REUTERS/Jonathan Ernst (
A Pyongyang, les baguettes se vendent comme des petits pains
© REUTERS/Jonathan Ernst (
A Pyongyang, les baguettes se vendent comme des petits pains
J'aime la France

Quand la Corée du Nord et Kim Jong-Un tombent amoureux des baguettes et de la pâtisserie françaises

Publié le 26 mars 2015
L'année dernière, l'usine Kumkop de produits alimentaires pour les sportifs a envoyé ses chefs pâtissiers étudier en France pour maîtriser l'art de la baguette et des gâteaux à la patate douce, rapporte le journal Choson Sinbo.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'année dernière, l'usine Kumkop de produits alimentaires pour les sportifs a envoyé ses chefs pâtissiers étudier en France pour maîtriser l'art de la baguette et des gâteaux à la patate douce, rapporte le journal Choson Sinbo.

Si vous vous êtes déjà baladés dans Séoul (Corée du Sud) vous avez dû remarquer avec amusement l'enseigne "Paris Baguette". Bien qu'elle ne propose pas de baguettes typiquement françaises, contrairement à ce que son nom indique, elle témoigne de l'engouement des Sud-Coréens pour les douceurs occidentales. Dans la péninsule, la mode des pâtisseries françaises est telle qu'elle a même atteint la République démocratique de Corée, où les baguettes se vendent aujourd'hui comme des petits pains (dans la capitale du moins).

L'année dernière, l'usine Kumkop de produits alimentaires pour les sportifs, créée en 2011, a envoyé ses chefs pâtissiers étudier en France pour maîtriser l'art de la baguette et des gâteaux à la patate douce, a rapporté le Choson Sinbo, journal des Nord-Coréens du Japon, mercredi 25 mars. "Mais d'autres opérations de formations et d'échanges avaient déjà été conduites auparavant entre la France et la RPD de Corée dans le domaine de la boulangerie", explique le site amitiéfrancecorée.com.

En avril dernier, des officiels de la dictature avaient voyagé jusqu'à une école fromagère de la Franche-Comté, près de Besançon. Ils voulaient former leurs concitoyens à l'"art de faire du fromage". Ces deux représentants nord-coréens "sont venus visiter nos installations, voir l'établissement", avait alors expliqué Véronique Drouet, la directrice de l'école nationale d'industrie laitière (Enil) de Mamirolle (Doubs). Selon Le Parisien, elle dit les avoir reçus "sans a priori", comme d'autres visiteurs étrangers."J'imagine qu'ils ont cru qu'ils avaient trouvé une école [qui leur convenait] et que ça ne faisait pas l'ombre d'un doute que ça allait marcher", a-t-elle déclaré. Toutefois, "il n'y a pas matière à aller plus loin avec la Corée du Nord" car un tel partenariat "ne rentre pas dans nos priorités et notre stratégie".

L'introduction de la baguette en Corée du Nord s'inscrit dans une démarche de diversification de la production. Car, depuis quelques temps, Pyongyang essaye tant bien que mal de diversifier ses habitudes alimentaires. Kim Jong-Un veut par exemple vendre des chwing-gum dans son pays. En janvier 2015, le leader nord-coréen a visité l'usine Kumop et "a déclaré que l'usine devrait investir une dynamique pour développer et produire de la nourriture comme le chewing-gum qui est désespérément demandé par les sportifs et qui convient à la constitution des Coréens", avait alors rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

Mais pendant que la classe privilégiée de Pyongyang s'empiffre de baguettes françaises et autres produits exotiques, le reste de la population meurt de faim dans les campagnes, rappelle CNN. Selon les Nations Unies, un quart des enfants souffrent de malnutrition. En septembre dernier, le Word Food Progamme faisait état d'une situation de pénurie "sévère" dans le pays, où les rations étaient descendues au plus bas en trois ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 26/03/2015 - 16:03
Ben quoi il les fait marcher à la baguette!
!