En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 1 heure 53 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 14 heures 55 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 16 heures 38 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 22 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 22 heures 48 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 1 heure 53 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 14 heures 24 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 15 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 22 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
USA Business

En Californie, 19 compagnies de taxis portent plainte contre Uber

Publié le 20 mars 2015
Dix-neuf compagnies de taxi ont déposé mercredi une plainte auprès de la cour fédérale de Californie, dans laquelle elles reprochent à la start-up Uber de ne pas respecter les règles concernant les licenses des chauffeurs qu’elle emploie et de mener une publicité mensongère.
France USA Media est une agence de presse basée à Los Angeles. Elle couvre l'actualité des Etats-Unis en Français pour la presse, la télévision et l'internet, avec des correspondants à New York, Washington, Austin, San Francisco et L.A.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
France USA Media
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
France USA Media est une agence de presse basée à Los Angeles. Elle couvre l'actualité des Etats-Unis en Français pour la presse, la télévision et l'internet, avec des correspondants à New York, Washington, Austin, San Francisco et L.A.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dix-neuf compagnies de taxi ont déposé mercredi une plainte auprès de la cour fédérale de Californie, dans laquelle elles reprochent à la start-up Uber de ne pas respecter les règles concernant les licenses des chauffeurs qu’elle emploie et de mener une publicité mensongère.

Après les Pays-Bas, Madrid, Bangkok, Delhi, Portland, c’est au tour de la Californie de s’attaquer à la société de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) Uber. Dix-neuf compagnies de taxi sont passées à l’offensive hier matin, en déposant une plainte contre la start-up qui pèse aujourd’hui près de 40 milliards de dollars.

PUBLICITÉ MENSONGÈRE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ

En Californie, les chauffeurs de taxis doivent donner leurs empreintes digitales pour qu’on vérifie leurs antécédents. Les chauffeurs UberX n’y sont pas obligés. De même, Uber “n’impose pas à ses conducteurs employés de suivre une formation ou de passer un examen écrit”, tandis que les compagnies de taxi, si, rapporte CBS San Francisco. Et pourtant, Uber Technologie se définit comme “le moyen le plus sûr sur la route”, ses dirigeants le décrivent “plus sûr qu’un taxi”, note le Los Angeles Times.

Cette publicité mensongère a “profondément nuit” à l’industrie du taxi, ont dénoncé les 19 sociétés de taxi devant la cour fédérale de Californie. Dans leur plainte déposée mercredi, ces compagnies revendiquent que les taxis sont plus rigoureux qu’Uber en matière de sécurité, bien que sa publicité dise le contraire. Elles accusent la start-up d’enfreindre des lois fédérales et nationales qui interdisent la publicité mensongère et la concurrence déloyale, et réclament une injonction ainsi qu’une compensation financière.

En décembre dernier, les district attorneys (procureurs) de Los Angeles et San Francisco avaient déjà attaqué la start-up en justice sur les mêmes questions. Aujourd’hui, selon Bruce Simon, avocat des demandeurs, les deux plaintes sont complémentaires.

DES POURSUITES “SANS FONDEMENT”

“Cette plainte est tout simplement futile et infondée”, a défendu Eva Behrend, porte-parole de la société Uber. “Comme le savent les utilisateurs à travers tout le pays, Uber contrôle ses chauffeurs à de multiples niveaux. Et le système d’évaluation ainsi que la traçabilité de la plateforme Uber donne aux chauffeurs et utilisateurs une transparence sans précédent” a-t-elle affirmé dans un communiqué. Ces poursuites ont été engagées par une industrie qui a, “pendant des décennies ignoré la sécurité de ses passagers et conducteurs”, a attaqué Mme Behrend.

Les compagnies de taxi soutiennent que c’est principalement grâce à sa publicité déloyale qu’UberX a avalé entre 20 et 40% de leur profit, salissant leur réputation. Les faibles prix proposés par la start-up sont vraisemblablement une autre explication à ces pertes financières, la demande ayant tendance à se tourner vers les prix les plus bas – UberX peut être jusqu’à 40% moins cher qu’un taxi. Mais la loi californienne tient compte des plaintes contre publicité mensongère “même si d’autres éléments entrent en jeu dans la perte de profit du concerné”, indique le Los Angeles Times.

Encore une fois, Uber se heurte donc à la législation locale. La plupart du temps, lorsque l’entreprise est l’objet d’une attaque, elle plaide bonne foi, fait valoir l’intérêt des usagers, et brandit une pétition en ligne. La société laisse entendre qu’elle compte continuer à se développer malgré tout. Pour les autorités, cette volonté, perçue comme un mépris de la loi, passe très mal.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires