En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

04.

Nous aurons la Chine de nos mérites

05.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

06.

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

07.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 12 heures 44 sec
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 13 heures 21 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 17 heures 16 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 17 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 19 heures 45 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 12 heures 48 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 13 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 17 heures 8 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 19 heures 45 min
© Reuters
"Ce bon score des salafistes qui ont démontré leurs violences vis-à-vis des coptes depuis le début de l’année ne prédit rien de bon pour ces derniers ni pour tous ceux qui se sont battus pour la démocratie."
© Reuters
"Ce bon score des salafistes qui ont démontré leurs violences vis-à-vis des coptes depuis le début de l’année ne prédit rien de bon pour ces derniers ni pour tous ceux qui se sont battus pour la démocratie."
Chasse aux chrétiens

Egypte : succès des islamistes, danger pour les coptes ?

Publié le 05 décembre 2011
65% pour les listes islamistes : les résultats du premier tour des législatives égyptiennes ne sont pas un bon score pour les coptes, ces chrétiens d'Egypte persécutés depuis des années, notamment par les salafistes...
Christine Chaillot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Chaillot est écrivain spécialiste des chrétiens du Moyen-Orient. Son dernier livre, Les chrétiens coptes Égypte. Des discriminations aux persécutions (1970 2011), est paru en septembre 2011 aux éditions de L’œuvre.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
65% pour les listes islamistes : les résultats du premier tour des législatives égyptiennes ne sont pas un bon score pour les coptes, ces chrétiens d'Egypte persécutés depuis des années, notamment par les salafistes...

Les listes des partis islamistes ont officiellement recueilli 65% des voix au premier tour des législatives égyptiennes, avec notamment 36,62%  des voix pour les Frères musulmans et 24,36% aux salafistes, deux groupes politiques qui souhaitent que la nouvelle Constitution égyptienne soit basée sur la charia. 

Ce bon score des salafistes qui ont démontré leurs violences vis-à-vis des coptes depuis le début de l’année ne prédit rien de bon pour ces derniers ni pour tous ceux qui se sont battus pour la démocratie. On peut augurer que le nombre des coptes souhaitant quitter leur pays auquel ils sont très attachés va encore malheureusement augmenter. Rappelons que les Coptes d’Egypte constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient (environ 7 à 8 millions, 10% des Egyptiens). Qui sont-ils ?

Coptes, ces chrétiens d'Egypte...

Les coptes sont des chrétiens et des Égyptiens de souche. Le mot copte signifie d’ailleurs « Égyptiens ». Leur ancienne langue, le copte, est directement liée au démotique, le dernier stade de la langue pharaonique, ce qui témoigne de leurs liens avec l'Égypte pharaonique. Les coptes sont donc de très anciens Égyptiens, présents dans le pays bien avant l’arrivée des musulmans au VIIe siècle.

Depuis des siècles, les relations entre musulmans et coptes connaissent des hauts et des bas, par exemple lors de persécutions contre les chrétiens. Dès le début du XIXe siècle, le dirigeant Mohamed Ali se lance dans des reformes de modernisation de l'Égypte. En 1855, les coptes sortent de leur statut de « soumis » ou « protégés » (selon les règles de la loi islamique pour les non-musulmans) et obtiennent des droits égaux à ceux des musulmans.
 
Dès 1882, les Britanniques envahissent l'Égypte. Musulmans et coptes s'unissent alors pour combattre l'ennemi britannique. Il faut attendre 1922 pour que l'indépendance de l'Egypte soit reconnue.
Dès 1924, le principal parti politique, laïc, le Wafd, inclut des personnalités politiques coptes. Au niveau gouvernemental, plusieurs chrétiens sont nommés ministres. Au XIX siècle et dans la première moitié du XXe siècle, les coptes sont reconnus pour leurs qualités aux niveaux administratif et autres.
En 1970, le président Sadate fait instituer l’article 2 de la Constitution égyptienne : la loi islamique (charia) devient l'une des sources principales de cette Constitution. Dix ans plus tard, cet article est à nouveau modifié et la loi islamique devient LA source principale de la Constitution. Les chrétiens craignent alors de ne plus être reconnus comme des citoyens à part entière dans le pays de leurs ancêtres.
Plus tard, c'est le président Moubarak (1970-2011) qui octroie certaines libertés aux Frères musulmans. Ils ne seront néanmoins jamais reconnus officiellement comme parti politique jusqu’en 2011. Par contre, les activités des Frères musulmans s’intensifient, par exemple en matière de syndicats ou d'aides philanthropiques. Ils obtiennent par conséquent la reconnaissance du peuple et des plus déshérités. Ils annoncent d’ailleurs que « L’islam est la solution ». Leur puissance est incontournable.


... persécutés depuis de nombreuses années

Les attaques contre les coptes débutent dans les années 1970. Elles s’intensifient dans les années 1990 avec des actions directes de groupes islamiques violents, tel al-Jihad et al-Gama al-Islamiya, en particulier dans les régions d’Assiout et de Minya où les coptes sont nombreux. Ces groupes souhaitaient imposer la loi islamique aux chrétiens égyptiens.
C’est ainsi que se développe une forte islamisation du pays, soutenue par des mouvements islamiques parallèles dans la région et même au niveau mondial. Ainsi la plupart des femmes sont aujourd’hui voilées en Égypte, ce qui n’était pas le cas il y a encore vingt ans (et encore moins avant au XXe siècle).
Cette mentalité islamique croissante est la cause principale du développement des tensions inter-religieuses entre musulmans et coptes.
De manière paradoxale, c’est à la suite de la révolution de janvier-février 2011 que surgissent sur la scène égyptienne les musulmans salafistes dont l'objectif est de revenir et d’établir un islam pur, qui ne tolère aucune autre religion.
Avec ce programme, ils attaquent à de nombreuses reprises les églises et biens coptes, ainsi que les coptes eux-même. Les chrétiens étant des « infidèles », il faut s’en débarrasser. Certains médias et sites internet égyptiens ainsi que les prêches de certains imams alimentent cette diabolisation des chrétiens.
 

Citoyens modèles 

Pourtant les coptes sont des citoyens « modèles », non violents. Ils participent au développement et à la croissance du pays, qu’ils soient paysans, ingénieurs, médecins ou hommes d’affaire.
 
Les coptes aiment leur pays, l’Egypte. Pourtant, certains choisissent de le quitter n’y voyant pas d’avenir pour leurs enfants. Ceux qui restent, comme beaucoup de musulmans modérés, souhaitent la démocratie, la liberté pour l’Egypte à venir. Ils souhaitent surtout que leur citoyenneté soit reconnue et respectée, ainsi que tous leurs autres droits, y compris religieux.
Il n’y a donc pas de raisons objectives de s’en prendre aux coptes sinon pour des islamistes radicaux qui souhaitent établir un État musulman et y établir de manière stricte la loi islamique, voire un émirat. Il faut souhaiter que les Egyptiens musulmans modérés s’expriment davantage pour soutenir la minorité copte
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
flodu51
- 07/12/2011 - 21:19
Le moins pire
Bonjour ! Le problème dans ces pays, c'est que le parti islamiste modéré est le ''moins pire''... En France ce serait un peu comme si il y avait : Sarkozy, Lepen et Bayrou, les français voteraient Bayrou sans pour autant le soutenir...
Carcajou
- 06/12/2011 - 18:51
Rire comme une baleine
@jonassajid

Exprimez-vous! Vos commentaires sont si talentueux que je lis et les relis sans jamais dire c'est assez, brave Jonas
laurent379
- 06/12/2011 - 12:17
@lepongiste
.. je m'insurge (alors que la plupart des musulmans vous laissent ds votre ignorance!!) face à vos mensonges, à vos amalgames, issus d'un jeu pervers de manipulations médiatiques et politiques .. et sachez qu'il n'y a pas de grade en Islam !! un musulman est un musulman ; et bien au contraire les convertis ont plus soif de savoir et de connaissances et sont appréciés et reconnus en Islam .. !!