En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Un des créateurs de Mac OS X quitte Apple

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 25 min 21 sec
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 7 heures 36 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 8 heures 25 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 8 heures 47 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 14 heures 16 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 19 heures 57 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 3 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 7 heures 30 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 14 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 21 heures 4 min
Attention danger

Polémique sur le jour de carence des fonctionnaires : les pièges inattendus d’un débat très français

Publié le 06 mars 2015
Pour les fonctionnaires, un jour de carence pour maladie avait été créé le 1er janvier 2012. Il est supprimé depuis le 1er janvier 2014. Les agents de la fonction publique sont indemnisés pour tout arrêt de travail débutant à compter de cette date.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour les fonctionnaires, un jour de carence pour maladie avait été créé le 1er janvier 2012. Il est supprimé depuis le 1er janvier 2014. Les agents de la fonction publique sont indemnisés pour tout arrêt de travail débutant à compter de cette date.

François Baroin, président de l’association des maires de France, vient de demander au gouvernement de rétablir le jour de carence dans la fonction publique. Ce système, qui consiste à supprimer un jour de paie en cas d’absence pour maladie, avait été instauré par Nicolas Sarkozy, et supprimé par la gauche dès son arrivée. Il avait pourtant démontré son efficacité. L’AMF le rappelle: il a permis 165 millions d’euros d’économies durant sa courte phase de mise en application. Encore ne s’agit-il ici que d’économies apparentes: le chiffre n’intègre pas les gains de productivité procurés par cette plus grande assiduité au travail.

En revendiquant le rétablissement de cette mesure éphémère, François Baroin remet au coeur du débat public la question de la réforme de la fonction publique et celle de l’égalité de traitement entre salariés du privé et salariés du public. La réforme de la fonction publique passe par des mesures simples

La question du jour de carence est assez rapidement devenue emblématique de l’obsolescence de notre fonction publique. Malgré de nombreux plans de modernisation, qui se succèdent année après année, auxquels personne ne comprend jamais rien (à commencer par les fonctionnaires eux-mêmes!), et qui sont généralement une somme de mesurettes obscures, la réforme de l’Etat, comme on dit, n’avance pas d’un pouce.

Peut-être serait-elle un peu plus lisible si l’Etat commençait par adopter des mesures simples pour la mettre en oeuvre. Supprimer un jour de salaire en cas d’arrêt maladie appartient à cette panoplie de dispositions frappées au coin du bon sens, et qui envoient un message clair aux fonctionnaires comme aux administrés: celui d’un nécessaire effort en faveur du « client », qui a droit à un service en échange des impôts qu’il paie.

En posant ce principe, le gouvernement montrerait le cap: on siffle la fin de la récréation et de ces arrêts de complaisance qui suscitent l’hilarité générale. Qui n’a pas entendu un fonctionnaire déclarer au moins une fois dans sa vie qu’il n’avait pas épuisé ses « jours d’enfant malade », qui permettent un maintien de salaire en cas de maladie du tout petit (ou du moins petit)? Ce luxe-là fait vivre l’illusion que la nation est au service des fonctionnaires, quand c’est l’inverse qui est vrai. Remettre l’égalité entre public et privé au coeur de la nation

Rétablir le jour de carence dans la fonction publique serait un beau signal d’égalité entre salariés du privée et fonctionnaires. Le code du travail pénalise en effet plus lourdement l’absentéisme du salarié que le code de la fonction publique. Cette rigueur du code du travail correspond à une espèce de franchise d’assurance en cas d’accident: elle vise à dissuader les arrêts de complaisance et responsabilise donc le salarié.

Pourquoi le service public n’inclut-il pas la même franchise salariale en cas d’arrêt maladie? L’habitude est prise, dans le service public, de ménager la susceptibilité du fonctionnaire et de considérer que son « bien-être » est roi. Dans le cas du jour de carence, certains hauts fonctionnaires ont fait usage de mauvaise foi en invoquant des contrats de prévoyance et de mensualisation qui, dans le secteur privé permettent de compenser le jour de carence: ce mécanisme revient à supprimer les effets du jour de carence.

Dans ce raisonnement, le salarié du privé est donc mieux traité que le fonctionnaire en cas d’application du jour de carence, puisque l’un bénéficie d’un système de prévoyance auquel l’autre n’aurait pas accès. L’argument est évidemment de mauvaise foi: si certains salariés voient leur jour de carence rembourser par un assureur, c’est parce qu’ils paient pour cela, souvent conjointement avec leur employeur. Au passage, rien n’empêche les administrations d’adopter un système identique, notamment au titre des « risques statutaires ». Mais, dans ce cas, l’administration est responsabilisée et doit payer une prime spéciale pour assurer ses fonctionnaires contre le jour de carence.

C’est une belle façon d’obliger le service public à manager ses ouailles: une expression à laquelle tant de hauts fonctionnaires sont allergiques!

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Un des créateurs de Mac OS X quitte Apple

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 07/03/2015 - 00:05
Ne tergiversons pas
Cela s'appelle indirectement du bourrage d'urnes.
Deudeuche
- 06/03/2015 - 17:58
A rétablir de suite en 2017
question de bon sens, comme l'Alsace est une région en soit, la filiation biologique reste...la filiation biologique, gagner de l'argent c'est OK, les peines planchers, les heures supplémentaires défiscalisées etc... etc...
assougoudrel
- 06/03/2015 - 16:52
Pardon
Pour veillez. Par an.