En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

02.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

03.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum

07.

Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 30 min 55 sec
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 3 heures 33 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 15 heures 21 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 17 heures 2 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 18 heures 31 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 21 heures 30 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 23 heures 31 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 14 heures 59 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 15 heures 44 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 17 heures 41 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 19 heures 20 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 22 heures 4 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 1 jour 59 min
© Flickr
© Flickr
Post-mortem

Expérience de mort imminente : une nouvelle étude compile les 7 sensations ressenties par ceux qui sont morts brièvement avant de revenir à la vie

Publié le 06 mars 2015
Les chercheurs ont établi sept familles de sensations ou visions que les gens ressentent après une expérience de mort imminente.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chercheurs ont établi sept familles de sensations ou visions que les gens ressentent après une expérience de mort imminente.

Un tunnel, une voix douce et puis notre vie qui défilent devant nos yeux…. Nous avons tous entendus les mêmes histoires à propos de personnes ayant connu une expérience de mort imminente, c'est-à-dire ces quelques secondes connues par ceux ayant vu leur cœur s'arrêter puis repartir. Certains y croient, d'autres n'y voient qu'hallucinations ou balivernes. Mais la science a-t-elle son mot à dire ?

Durant des années, les chercheurs ont rechigné à se lancer sur ce genre de sujet glissant, très proche du champ religieux. Mais les choses ont changées. Une équipe composée de scientifiques venant d'universités anglaise et américaines,  s'est penché sur les cas de plus de 2 060 victimes d'arrêts cardiaques, durant plus de quatre ans (les autres causes de mort imminente n'ont pas été étudiées). Sur ces derniers, les docteurs ont pu en sauver 16%. Et l'équipe scientifique a pu en interroger 101 parmi eux. Les données de l'étude ont été publiées dans la revue Resuscitation.

Alors que le cerveau ne peut plus fonctionner quand le cœur a cessé de battre, l'état de conscience des patients semble s’être poursuivi. "L'objectif était de saisir ce que représente vraiment l'expérience mentale et cognitive de la mort", explique Sam Parnia, chef de l'équipe. "Et pour les gens qui prétendaient avoir une conscience auditive et visuelle au moment de la mort, étaient-ils vraiment conscients ?". 

>> Et pour en savoir plus Expériences de mort imminente : la plus grosse étude jamais menée confirme que l’état de conscience continue après l’arrêt du cœur

Alors que plusieurs personnes ont raconté "avoir flotté au dessus de leur corps", les scientifiques ont voulu une preuve de ce phénomène. En conséquence, ces dernières années, Sam Parnia et son équipe ont décidé d'installer des panneaux suspendus,  accrochés au plafond de 15 hôpitaux d'Europe continentale.  Sur le côté supérieur de ces panneaux étaient notées des inscriptions, des mots et des chiffres. 

Ces inscriptions n'étaient donc visibles que du dessus. L'idée était que, si les patients sortaient effectivement de leurs corps, ils seraient capables de voir les écrits. Une telle théorie remettrait en cause notre conception de la conscience humaine, qui ne serait donc pas forcément liée à l'activité de notre cerveau. Mais aucun patient n'a vu les inscriptions, car aucune expérience de mort imminente n'a été constatée dans les hôpitaux pourvu de ces panneaux.

En revanche, selon les résultats, deux patients ont eu des visions de choses liées à leur environnement du moment de leur "mort". La BBC cite le cas de monsieur A. Ce britannique a été admis à l'hôpital de Southampton après s'être effondré au travail. Alors qu'il fait un arrêt cardiaque sur la table d'opération, se trouvant donc en situation de mort clinique, les médecins parviennent à la ramener à la vie à l'aide d'un défibrillateur.

Entre ces deux moments, monsieur A déclare avoir eu conscience de son environnement. Il affirme avoir vu une femme étrange lui faire un signe depuis le plafond de l'hôpital et avoir commencé à la rejoindre, tout en quittant son enveloppe corporelle. "J'avais la sensation qu'elle me connaissait, que je pouvais lui faire confiance", raconte-t-il. "Je sentais même qu'elle elle était ici pour une raison, mais je ne savais pas laquelle." Il se rappelle également avoir entendu une voix criant "Ranimez le patient, ranimez le patient!". Cette phrase ainsi que la description de la salle qu'il a donnée par la suite se sont avérées tout à fait exactes, après vérification des chercheurs auprès des personnes présentes.

Alors, que ressentons-nous nous au moment de mourir ?

Excepté les facteurs "environnementaux", les scientifiques ont classé les sensations et visions des patients en sept familles.

  • La peur,
  • La famille
  • Une lumière brillante
  • Les animaux ou les plantes
  • La violence et la persécution
  • Le sentiment de déjà-vu
  • Le souvenir d'événements post-cardiaque

Comme on peut le constater, ces expériences varient de l'agréable à la terreur. De manière assez surprenante, le sentiment de persécution est assez présent. "Je devais subir une cérémonie dans laquelle j'étais brulé", raconte ainsi un patient. Un autre témoigne avoir été "trainé dans l'eau", un autre encore prétend "avoir été informé de sa mort" de manière violente.

D'autre en revanche ont connu des moments plus doux, des sensations "de paix et de bonheur". Les visions d'animaux majestueux tels des lions et des tigres sont également présentes. Tout comme la fameuse lumière brillante.

>> Lire également Une lumière blanche et dorée, le sentiment de renaitre : ce monde incroyable et pourtant très réel de l'expérience de mort imminente

"L'expérience mentale de la mort est infiniment plus développée et variée que ce que nous pensions", souligne Sam Parnia, qui indique que le principal obstacle pour les chercheurs a été d'éliminer les biais d'interprétation. Les individus interprètent en effet leurs expériences compte tenu de leur passé et de leurs croyances. "Si vous vous attendez à voir Dieu en mourant, il y a de fortes chances que vous le voyiez", estime Parnia. "Mais qui peut prétendre reconnaitre Jésus ou Dieu."

Il est très probable que des dizaines de milliers de gens aient déjà vécu ces expériences de mort imminente, mais que le traumatisme de l'arrêt cardiaque les a empêchés d'avoir des réels souvenirs de ce moment. Fait intéressant, les scientifiques ont noté que les personnes ayant le sang le plus oxygéné sont celles qui ont les souvenirs les plus vivaces de leur expérience. Sam Parnia a d'ores et déjà indiqué qu'il allait continuer ses recherches, car il souhaite ramener les questions spirituelles sur le terrain de la science. Avec son équipe, il milite pour que ce sujet ne soit pas cantonné au champ religieux, mais étudié avec la plus grande rigueur scientifique.

"Toutes ces choses, l'âme, l'enfer ou le paradis… je ne sais pas ce que cala veut dire concrètement", précise le scientifique. "Et il y a tellement d'interprétations différentes concernant ces sujets, compte tenu de votre lieu de naissance et de vos expériences passées. Mais il me semble important que ces sujets soient désormais abordés par la science".

Vu sur : Lu sur BBC.com
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cpamoi
- 08/03/2015 - 05:56
Des expériences similaires.
Ma grand-mère et mon grand-père ont fait l'expérience de sortie du corps à l'hôpital. Si l'on n'en parle pas davantage c'est que peu de médecins sont réceptifs à ce genre de déclaration - la médecine occidentale est profondément matérialiste. jDans le bouddhisme les sorties du corps sont assez banales.
assougoudrel
- 07/03/2015 - 23:33
La petite voix, quand ce n'est pas le jour, ni l'heure.
J'avais environ 25 ans et j'étais avec une section (40 hommes) en stage commando. Lors d'un cours de mines et pièges, le moniteur montra un mortier de fortune qui projetait une grenade offensive (OF)qui retombait à une certaine distance. Sous un long tube cylindrique, il avait placé une petite charge explosive et à l'autre bout, il avait coincé l'OF. Le dispositif était piégé et celui qui butait sur un fil piège provoquait une explosion et la grenade s'envolait dans les airs. Dans la réalité, c'est une défensive qui provoque des dégâts à cause des éclats. Par sécurité, tout le monde était allongé plus loin. J'étais au sol comme tout le monde et un voix dans ma tête m'a dit "recule". J'ai reculé de 50 cm. Quand l'explosion a eu lieu, une pierre de la taille d'un ballon de hand s'était plantée dans le sol à 20 cm de mon crâne à une cinquantaine de cm de profondeur. L'OF était tombée dans un trou d'eau, ce qu'on appelle un bourrage, démultipliant l'explosion, d'où l'explication de la pierre. Ce n'était pas mon jour, ni mon heure, sinon j'avais le crâne fracassé. Je l'ai montrée discrètement à mon collègue moniteur afin de ne plus utiliser ce mortier de fortune.
cloette
- 07/03/2015 - 12:03
@assougoudrei
L'article du jour de Christian Combaz te donnera l'explication