En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 35 min 20 sec
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 1 heure 24 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 2 heures 53 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 4 heures 11 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 6 heures 31 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 8 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 9 heures 37 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 59 min 29 sec
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 2 heures 9 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 3 heures 30 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 5 heures 54 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 8 heures 6 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 10 heures 12 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 10 heures 52 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 12 heures 44 min
© Mike Blake / Reuters
L'effet pom-pom girl de "How I Met Your Mother" démontré par la science.
© Mike Blake / Reuters
L'effet pom-pom girl de "How I Met Your Mother" démontré par la science.
La preuve par les sciences

L'effet pom-pom girl de "How I Met Your Mother" démontré par la science ou pourquoi nous sommes tous bien plus attirants en groupe

Publié le 05 mars 2015
Selon les résultats d'une étude américaine publiée dans le "Journal des Sciences psychologiques", nos asymétries et disproportions sont beaucoup moins visibles quand nous nous trouvons au milieu d'un groupe d'amis.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les résultats d'une étude américaine publiée dans le "Journal des Sciences psychologiques", nos asymétries et disproportions sont beaucoup moins visibles quand nous nous trouvons au milieu d'un groupe d'amis.

L'effet "cheerleader" prouvé par la science. Introduit par le légendaire Barney Stinson (interprété par Patrick Neil Harris) dans l'épisode 7 de la quatrième saison de la série How I Met Your Mother, ce phénomène qui veut que l'on soit plus attirant en groupe que seul, a été prouvé scientifiquement. En effet, selon les résultats d'une étude américaine publiée dans le Journal des Sciences psychologiques, nos asymétries et disproportions sont beaucoup moins apparentes quand nous sommes au milieu d'un groupe de gens.

Pour en arriver à cette conclusion,  Drew Walker et Edward Vul de l'Université de Californie, San Diego, ont demandé à 130 volontaires de noter l'attractivité de personnes représentées sur des photos. Dans tous les cas, qu'il s'agissent d'hommes ou de femmes, les individus en groupe récoltaient de meilleures notes que les autres (+ 2 à +3%).

"Quand les gens posent seuls, il est probable que leurs imperfections ressortent", explique Edward Vul. En groupe en revanche, "les différents traits du visage deviennent complémentaires. Par exemple, une femme avec de petits yeux parait plus belle si elle a, auprès d'elle, une femme avec des grands yeux." Soit la preuve scientifique de l'existence de l'effet "cheerleader"!  

Ce terme a été introduit dans le dictionnaire urbain en 2008, où son explication est la suivante: "Réunie, l'équipe de pom pom girl est attirante… (toutefois) quand on y regarde de plus près (chaque personne) est plutôt laide. Exemple : les Spice Girls ou un groupe de femmes qui danse en cercle dans un bar, généralement avec une pile de sacs au milieu".

Pour Drew Walker, le "cheerleader effect" s'explique car " le système visuel représente des objets en tant qu'un ensemble, les objets individuels sont biaisé dans une moyenne et les visages moyens sont perçus de façon plus attirante que des visages isolés". Interrogé par Atlantico, le psychosociologue Jean-Baptiste Hibon, conférencier et spécialiste des rapports de forces, va dans le même sens. "L'addition des personnalités nivèle des caractéristiques qui ne se voient pas en groupe alors qu'elles ressortiraient probablement de manière individuelle", explique-t-il. Par ailleurs, "l'effet de groupe rend l'individu plus fort. Quand elles sont en groupe, les femmes affirment leur identité féminine au-delà d'une identité individuelle". Et le "groupe est tellement centré sur lui-même et sûr de lui qu'il se fiche de l'exterieur, ce qui lui confère une impression de puissance", et donne donc cette "sexy attitude" qui fascine tant le spectateur.

Etonnement, le nombre de personnes présentes dans le groupe n'a aucun impact sur l'effet pom-pom girl. Que vous soyez deux ou dix, que vous soyez collègues ou amis, cela fonctionne de la même façon. "Ca marche pour toutes les catégories de groupe, que l'on connaisse bien l'autre ou pas, on utilise le groupe pour palier un manque de confiance", explique Jean-Baptiste Hibon.

Aussi, comme le suggérait également régulièrement la série How I Met Your Mother, un acolyte-ou "wingman" comme disait Barney en parlant de son ami Ted-peut être une bonne stratégie de drague, avancent Drew Walker et Edward Vul.

"Etre en groupe est plus efficace pour séduire car cela rassure, cela casse la peur. D'un point de vue sociétal, cela permet aux individus d'exprimer des revendications. Le 11 janvier dernier, après les attentats de Paris, toute la France ou presque est descendue dans la rue pour crier "Je suis Charlie", "Même pas peur". Pas sûr que nous aurions fait de même seuls…", renchérit Jean-Baptiste Hibon.

Enfin, il également scientifiquement prouvé que les interractions sociales sont importantes pour le bien-être des individus et que le temps passé en groupe a un impact très important sur leur qualité de vie. Aussi, peut-être semblons-nous plus beaux en groupe parce que nous sommes plus heureux, avance The Business Insider.

Certes, "l'individu est heureux quand il est entouré. D'où la beauté qu'il dégage", admet Jean-Baptiste Hibon. "Toutefois, le phénomène de groupe peut aussi être inquiétant car il empêche parfois l'épanouissement personnel dont chaque humain a besoin pour être heureux", nuance-t-il. "On a beau entendre sans arrêt que, "dans  l'époque individualiste dans laquelle nous vivons, l'homme ne se développe que par lui-même", le phénomène  de groupe existe. Et il peut parfois représenter un risque. Il y a donc équilibre groupal à trouver", déclare le psychosociologue.

Autre risque lié au groupe et à son effet "cheerleaders" : certaines personnes ont tendance à ne s'entourer que d'amis laids afin de mettre en valeur leurs propres atouts ou palier leurs insécurités physiques. "Dans un groupe, il arrive qu'un individu se serve des autres, il y a un risque d'égocentrisme. Là se pose la question de la véritable amitié. Une vraie amitié ne fonctionne pas par rapport à soi mais par rapport à l'autre", conclut Jean-Baptiste Hibon.  

Ci-dessous l'e fameux "Cheerleader effect'" expliqué par Barney Stinson lui-même.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires