En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 11 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 10 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 12 heures 1 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 15 heures 19 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 17 heures 4 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 9 heures 55 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 11 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 11 heures 57 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 16 heures 27 sec
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 16 heures 53 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 17 heures 11 min
© Capture Youtube
Madonna a lourdement chuté lors des Brit Awards.
© Capture Youtube
Madonna a lourdement chuté lors des Brit Awards.
Je ris donc je suis

Pourquoi voir quelqu’un tomber nous fait-il autant rire (et profitez-en, on vous a concocté une collection) ?

Publié le 28 février 2015
Difficile de résister à un éclat de rire, ou à son équivalent plus discret, lorsque quelqu'un chute maladroitement dans la rue, ou quand une star comme Madonna en fait autant aux Brit Awards. Un réflexe cognitif qui a des raisons bien identifiées et qui en dit beaucoup sur vous.
Raphaël Ehrsam est enseignant en philosophie. Il s'intéresse plus particulèrement à la philosophie du langage, à la psychologie et à la psychanalyse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Ehrsam
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raphaël Ehrsam est enseignant en philosophie. Il s'intéresse plus particulèrement à la philosophie du langage, à la psychologie et à la psychanalyse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Difficile de résister à un éclat de rire, ou à son équivalent plus discret, lorsque quelqu'un chute maladroitement dans la rue, ou quand une star comme Madonna en fait autant aux Brit Awards. Un réflexe cognitif qui a des raisons bien identifiées et qui en dit beaucoup sur vous.

Atlantico : La majorité des êtres humains a tendance à rire dans une situation jugée comique – même si elle est parfois cruelle – comme quelqu'un chutant lourdement dans la rue. La mécanique du rire dans ce type de situation a été l'objet du livre "Le Rire" d'Henri Bergson en 1900. Quel est le mécanisme cognitif mis en évidence ? 

Raphaël Ehrsam : Bergson s'inscrit dans une traditiion qui remonte à Aristote. Selon eux, il s'agit d'un ressenti et d'une forme de supériorité par rapport à la personne dont on va rire. Aristote disait que le risible est une espèce de la laideur. Idem pour Bergson : quelqu'un qui trébuche maladroitement, on rit car on est dans une position où on ne tombe pas soi-même, on regarde celui qui tombe, et il y a à la fois une jouissance de sa supériorité, et un rappel à l'ordre implicite de la norme qui affirme notre identité. Si vous regardez la commedia dell'arte, on rit de personnages que l'on trouve ridicules ; avec Molière on rit du personnage de Georges Dandin, le mari trompé... Bergson rattache cela à une dimension sociale : on rit certes du gag, mais il y a aussi une réflexion sur la "raillerie" typique du XVIIe et XVIIIe siècle où l'on rit de celui qui ne maîtrise pas complètement le code, est maladroit ou grossier. On le retrouve très bien dans les groupe de jeunes où les rieurs sont liés entre eux par une complcitié qui pointe du doigt celui qui n'a pas compris comment les choses fonctionnent.


Un bel exemple de chute à 0:05

Si nous rions des êtres qui s'écartent de la norme comme le pense Bergson, le rire a-t-il alors un rôle "coercitif" ? Rire, finalement, n'est-ce pas une manière de signifier son conformisme, voire sa soumission à un ordre établi ?

Bergson n'a pas tellement de position là-dessus, il constate surtout le rapport de mépris implicite. Personnellement, je pense que c'est une vision valable dans de nombreuses situations, et typiquement les blagues racistes, homophobes ou antisémites, où existe clairement une séparation entre le rieur et celui dont on rit. Mais, en même temps, ce serait abusif de résumer toute les manières de rire à cela. Le rire bienveillant existe (on pourrait citer par exemple Charlie Chaplin), même si Bergson ne le prend pas en compte. On peut plus approcher la diversité réelle des rires par un examen littéraire des formes de la comédie. 

Chute à 0:38

Henri Bergson a mis en lumière un schéma cognitif, mais s'applique-t-il uniformément à tous les êtres humains ? Y a-t-il des profils psychologiques qui ne sont pas concernés par le rire "bergsonien" (car tout le monde ne rit pas des mêmes choses) ?

Une expérience fondamentale par rapport, c'est justement quand on trouve que quelque chose n'est pas drôle. On peut voir des gens qui vont rire de certaines choses sans ressentir le même mouvement que d'autres dans le même contexte. Quand le rire est bergsonien, donc moqueuer, il révèle exactement qui l'on est et où on se place et qui nous estimons être déviant. Des personnes vont rire aux blagues antisémites, ce qui va donner une indication sur qui ils sont, et d'autres vont préférer rire en voyant  "Rabbi Jacob" en se moquant du préjugé. Les deux rires sont bergsoniens, mais dans le second cas on rit du préjugé tourné en dérision, dans le premier on jouit du préjugé. C'est très différent. Finalement, même si l'image est courante, on est vraiment dans une approche de type "dis-moi de quoi tu ris, je te dirai qui tu es."

Chute à 0:18

Même si Bergson reste une référence, y a-t-il eu d'autres explications venant compléter – ou au contraire infirmer avec justesse – l'analyse bergsonienne du rire ?

Il n'y a pas vraiment eu de grand livre consacré au rire depuis Bergson à part peut-être Bernard Baas avec "Le Rire inextinguible des dieux" où il essaie de suivre les condamnations philosophiques du rire et sa valorisation comme attitude transgressive. Mais il est difficile de dire qu'il y a une essence unique du rire. Quand on rit, c'est l'attitude dans laquelle on est qui donne tout son sens. Est-on sardonnique ? Est-on moqueur ? Est-on bienveillant ? L'analyse de Bergson est très pertinente mais il manque dans son oeuvre une typologie du rire. Bergson a quand même une postérité, mais qui tire plus vers la sociologie : pourquoi rit-on de manière dominante de certaines choses ? Par exemple les blagues sur les Belges en France – on l'oublie un peu souvent – correspondent à un contexte à la fin du XIXe où ces derniers ont constitué la première grande vague d'immigration moderne. Cela nous semble anodin, mais les raisons historiques et sociales sont réelles et profondes, même si on ne le perçoit pas de nos jours. Si, comme Bergson le dit, le rire est une moquerie, il est donc intéressant de voir dans l'histoire qui a ri de qui. 


Début de la chute à 0:17

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires