En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Flickr/Abdallahh
PNC aux portes...

La bonne affaire est au bout de la piste : les trois chiffres à connaitre avant de réserver votre billet d'avion

Publié le 24 février 2015
Compagnie, prix, destination, c'est le moment de réserver votre billet d'avion pour vos vacances d'été. En exclusivité pour Atlantico Business, le comparateur de vol Easyvoyage dévoile son infographie et ses analyses sur le juste prix des billets d'avion pour vous aider à faire votre choix.
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Compagnie, prix, destination, c'est le moment de réserver votre billet d'avion pour vos vacances d'été. En exclusivité pour Atlantico Business, le comparateur de vol Easyvoyage dévoile son infographie et ses analyses sur le juste prix des billets d'avion pour vous aider à faire votre choix.

Votre sondage revèle que le "juste prix", selon les personnes interrogées, sur un billet Paris/New-York est en-dessous des prix actuellement constatés. Un Paris/New-York pour 200 euros, c'est un jour possible ?

Il est logique que les internautes imaginent les tarifs les plus bas possible. Ceci étant, sur le vol vers New-York à 200€, on est assez loin du compte, puisque le prix le plus bas actuel constaté sur une année se trouve en général en février/mars, au prix de 330€. Le prix de 200€ semble, pour l’heure, hors de portée. Pourtant, dans les années à venir, la diminution de durée de vol, de la consommation de kérosène et l’amélioration de l’augmentation du nombre de passager par vol, à l’image de l’A380, sont autant d’éléments qui seront de nature à tirer les prix vers le bas. Pour l’heure donc, un bon prix pour aller à New-York est de 450 €, sachant que l’été, les prix dépassent les 1000 €.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz 

 

74% des sondés ont déjà abandonné un comparateur en découvrant le prix final. Dans le même temps, la DGCCRF a pointé du doigt cette situation. Entre les comparateurs et les agences en ligne, à qui faut-il se fier ?

Pour commencer, rappelons la différence qu'il y a entre un comparateur de prix et une agence de voyage en ligne. Le 1er est un média qui donne de l’information, le 2è est un acteur marchand devant posséder une licence d’agent de voyage. Pour un comparateur de prix, afficher les prix en tout frais compris, comme nous le faisons depuis 2 ans chez Easyvoyage, consiste souvent à gérer lui-même, tous les frais ajoutés par les marchands. Le comparateur de prix a donc vocation à comparer les prix de tous les marchands, là où le marchand a vocation à vendre des billets et à offrir des services aux clients, comme n’importe quel distributeur. Il convient de reprendre la directive européenne, qui est d’imposer, y compris aux compagnies low cost et aux acteurs étrangers, un affichage des prix TTC, y compris les frais de cartes de paiement.

 

EasyJet, Ryanair et Air France sont les compagnies désignées par le sondés offrant le meilleur rapport qualité prix. Comment expliquer la présence d'Air France au  milieu de ces deux low cost ?

Il est assez logique de trouver en première position Easyjet qui offre, à un très bon prix, des départs d’aéroports principaux. Et ce, contrairement à Ryanair  qui joue très clairement la carte d’aéroports secondaires, donc plus éloignés du centre et des métropoles. Trouver Air France dans ce trio est une très bonne nouvelle pour cette compagnie, qui semble bénéficier ici des premières retombées de ses différentes actions en matière de baisse de coût et donc d’optimisation des grilles tarifaires pour les clients. Air France réussi néanmoins à conserver un petit supplément d'âme de qualité "à la française". Le fait aussi, comme sur les low cost, de pouvoir choisir son siège, moyennant un supplément, permet d’installer la compagnie dans les bons usages du marché.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires