En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 2 heures 58 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 16 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 8 heures 45 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 12 heures 42 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 13 heures 57 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 16 heures 14 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 3 heures 47 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 5 heures 23 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 8 heures 10 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 9 heures 25 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 10 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 12 heures 29 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 13 heures 4 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 17 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Rien ne leur échappe

NSA, et maintenant le piratage des cartes SIM : de révélations en révélations, que risquons-nous de finir par apprendre sur l’ampleur de l’espionnage d’Etat dont nous sommes tous l’objet ?

Publié le 23 février 2015
Il n'y a pas que les échanges sur le web qui tombent dans les mains du service de renseignement américain. Les données de nos mobiles seraient également la cible d'un espionnage poussé, à notre insu évidemment, et sans réelle protection des prestataires de téléphonie. Et pour développer son potentiel, la NSA n'hésite plus à collaborer avec d'autres services internationaux.
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il n'y a pas que les échanges sur le web qui tombent dans les mains du service de renseignement américain. Les données de nos mobiles seraient également la cible d'un espionnage poussé, à notre insu évidemment, et sans réelle protection des prestataires de téléphonie. Et pour développer son potentiel, la NSA n'hésite plus à collaborer avec d'autres services internationaux.

Atlantico : Concernant l'espionnage des données de nos téléphones, ce serait non seulement la NSA mais aussi le service d'espionnage britannique qui serait à l'origine de cette surveillance. Comment peut-on pirater des cartes SIM?

Quentin Michaud : Il ne faut pas s'étonner que la NSA et le GCHQ (le service de renseignement numérique britannique) interviennent en total symbiose dans des cyberopérations de ce type. Depuis le début de l'affaire Edward Snowden, les documents fournis par l'ancien sous-traitant de l'Agence américaine de renseignement ont mis au jour plusieurs programmes de coopération entre les deux agences américaine et britannique s'échangeant des métadonnées, offrant des accès à des serveurs de stockage de chacune des deux entités. La NSA a même financé des programmes d'interception mis en oeuvre par le GCHQ. C'est dire le niveau d'interopérabilité très élevé entre ces deux agences. 

Pirater une carte SIM n'est pas compliqué en soi, les systèmes de sécurité de ces puces électronique sont connus depuis de nombreuses années. C'est davantage les clefs de chiffrement qui offre un niveau de sécurité plus élevé de ces puces qui peut poser problème à toute personnes ou entité qui souhaiterait accéder aux communications mobiles d'un individu. Si la NSA et le GCHQ parviennent à disposer de ces clefs, cela leur évite un travail monumental visant à casser ces systèmes de sécurité pour accéder aux données des personnes surveillées par les deux agences. Celles-ci ont visiblement pu accéder à ces clefs de chiffrement en s'introduisant sur les serveurs de Gemalto via les comptes Facebook ou emails de ses employés. C'est donc principalement à mon sens un gain de temps pour la NSA et le GCHQ. 

Combien de personnes sont touchées, et dans quelle région du monde?

Au cours de ce type de cyberopération visant à collecter des informations sur des systèmes de sécurité ou des données des internautes, la NSA et le GCHQ ne quantifient pas vraiment au préalable leurs objectifs. Qu'il s'agisse de millions ou de milliards de données, peu importe au fond. Ce qui compte du point de vue de la NSA est surtout de disposer de ces données pour ensuite s'en servir pour casser des clefs de chiffrement, accéder à des comptes personnel, intercepter de nouvelles données sur des câbles sous-marins ou des satellites, pirater à distance des ordinateurs. Le moyen d'interception compte davantage que la quantité en elle-même des données recueillies, alors que la NSA dispose de moyens gigantesques pour collecter dix, vingt, trente millions de métadonnées. 

En début de semaine, un scandale révélait que la NSA était sans doute à l'origine d'espionnage de disques durs. Aujourd'hui ce sont les téléphones portables de millions d'utilisateurs qui auraient fait l'objet d'espionnage: est-ce que la NSA peut tout surveiller?

C'est un des objectifs que la NSA s'est fixé il y a maintenant quelques années : la collecte totale. Cela signifie que les super-calculateurs de l'agence de renseignement américaine doivent être en mesure à terme de scanner, à défaut de collecter, l'ensemble des données concernant des emails, des communications téléphoniques ou encore des clefs de chiffrement. Depuis le début du scandale provoqué par Edward Snowden au mois de juin 2013, ce n'est pas tant l'existence de la NSA mais sa capacité à pouvoir aspirer et stocker ces milliards de données qui choque les opinions. Le stockage est quant à lui limité car les données ne peuvent pas être conservées pour des raisons techniques de façon indéfinie. Mais, pour ce qui est de savoir si la NSA peut scanner ou du moins accéder à l'ensemble des données quasiment en temps réel, je pense que ce n'est pas illusoire à terme au vu de ses capacités techniques actuelles qui connaissent chaque jour un développement technologique croissant. 

Les données récoltées sont elles des conversations téléphoniques, des échanges de messages? Et sont elles conservées, stockées ou détruites si elles ne sont pas utilisables immédiatement?

Ce n'est pas tant le contenu que le contenant qui intéresse la NSA, c'est-à-dire que les métadonnées liées à une communication téléphonique ou un échange de courrier électronique peuvent fournir davantage de renseignement que le contenu exact de cet échange téléphonique ou électronique. Il faut bien comprendre que tout le monde n'est pas mis sur écoute à longueur de journée ! Néanmoins, les données de chacun (heure d'appel, durée de conversation, répertoire, etc) sont des informations particulièrement intéressante pour une agence de renseignement qui souhaite dresser, par exemple, un profil et un réseau autour d'une personne. Plus globalement, la NSA collecte et stocke ce genre de données parce qu'elles peuvent également servir aux multinationales américaines engagées dans une guerre économique de plus en plus prégnante contre ses concurrents européens ou asiatiques que ce soit dans les secteurs du cloud ou de la sécurité informatique. Les révélations d'Edward Snowden ont abondé en ce sens au vu des documents de la NSA publiés dans la presse en 2013 et en 2014. 

Edward Snowden expliquait à travers les documents de la NSA qu'il avait porté aux yeux des journalistes avec lesquels il a travaillé que ces données ne peuvent évidemment pas être stockées indéfiniment. Il semblerait que la NSA stocke certaines métadonnées durant quelques jours, les ordinateurs scannent des mots-clefs sur ces métadonnées, avant qu'elles soient supprimées. Encore une fois, c'est un exemple certainement épisodique au travers des nombreux serveurs de stockage dont dispose la NSA permettant de conserver des données jugés stratégiques pour les Etats-Unis. 

Une fois de plus, est-ce qu'on peut s'assurer que nous ne sommes pas traqués lorsque l'on se sert  d'un téléphone, d'autant plus qu'aujourd'hui, les smartphones sont utilisés en permanence pour toute sorte d'échanges, et notamment pour des paiements en ligne ?

Nos smartphones constituent un atout de mobilité dans notre vie moderne mais aussi et surtout un outil de vulnérabilité pour les pays ou les organisations qui souhaitent accéder à nos données. Nos informations sur nos applications, nos appels ou nos paiements sont autant de moyens pour des pays de défendre leurs intérêts économiques en fournissant de telles informations auprès de leurs entreprises nationales. Mais n'imaginons pas un seul instant que les Etats-Unis soient le seul Etat de la planète à perpétrer de telles pratiques. Ils sont simplement ceux qui disposent de l'outil de renseignement technique, à travers la NSA, le plus puissant.

Quel est le recours des personnes victimes de ce piratage ? Peuvent-elles demander réparation auprès de leur compagnie téléphonique ? Et peuvent-elles s'assurer que les données récoltées seront détruites ?

Je ne suis pas sûr qu'il existe quelconque recours possible face à ce piratage intervenu sur les cartes SIM en France impliquant possiblement des citoyens français. On parle là d'un piratage totalement illégal conduit par une agence de renseignement étrangère. Ce n'est pas le premier et ce n'est pas le dernier. Faut-il pour autant que cela reste lettre morte ? Je ne pense pas, puisqu'il faut nécessairement contrôler davantage les activités des agences de renseignement. Dans ce cadre, une loi visant à réformer la NSA s'est retrouvée être classée sans suite au mois de janvier par l'administration Obama. C'est là à mon sens l'enjeu stratégique majeur face à ce scandale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ajar
- 23/02/2015 - 23:18
NSA CIA and &
Ils sont bien tes copains François vraiment je comprends que tu sois a leurs bottes Ah au faites tu es aussi sur écoute ben oui c'est tes copains ...
jurgio
- 23/02/2015 - 15:28
Des abus de potentats
On les remarque surtout dans les systèmes politiques où le Premier Élu a un trop grand pouvoir personnel. Il est temps de changer en France.