En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 3 min 36 sec
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 36 min 53 sec
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 2 heures 22 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 16 heures 52 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 12 min 52 sec
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 56 min 21 sec
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 2 heures 2 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 2 heures 34 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 16 heures 34 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 17 heures 3 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 20 heures 20 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 22 heures 11 min
© Charles Platiau / Reuters
© Charles Platiau / Reuters
Silence, on s’écharpe !

L’UMP déboussolée face au cas FN : “ni-ni”, “non-non” ou alors “oui-oui” et même “oui-non”…

Publié le 05 février 2015
Abondance de choix ne nuit, paraît-il, jamais. Mais s’agissant de l’UMP, ça peut être dévastateur.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abondance de choix ne nuit, paraît-il, jamais. Mais s’agissant de l’UMP, ça peut être dévastateur.

"Ni-ni", c’est ni FN ni PS. "Non-non", c’est non et non au FN. "Oui-oui", c’est oui et oui au FN. Et "oui-non", c’est oui à la liberté de vote et non au Front National (une trouvaille sarkozyste). Ainsi débattaient les hiérarques du parti, s’interrogeant comme les empereurs byzantins sur le sexe des anges alors que l’ennemi ottoman était aux portes de la Cité. D’après tous les sondages, y compris celui particulièrement éclairant publié par Atlantico, une grande majorité des électeurs et des sympathisants de l’UMP serait très favorable au "oui-oui". En 1987, alors que le Front Républicain que le PS appelle de ses vœux n’était pas encore atteint par la limite d’âge, Michel Noir, ministre du Commerce Extérieur de Jacques Chirac et farouchement opposé au parti de Jean-Marie Le Pen, eût cette phrase célèbre : "plutôt perdre une élection que perdre son âme". Une formule qui a fait date.

Mais en 2015, la question de l’âme se pose un peu autrement. L’UMP a-t-elle encore une âme ? Au regard des débats sanglants et sans pitié qui ont agité sa direction, on peut en douter. Ou alors elle a – soyons charitables – plusieurs âmes. L’âme de Sarkozy, qui n’est pas celle d’Alain Juppé. L’âme de Juppé, qui n’est pas celle de Fillon, qui n’est pas celle de NKM, qui n’est pas celle de Laurent Wauquiez, qui n’est pas… Pour le PS, la question ne se pose pas, puisque depuis Hollande, il n’a plus d’âme : un coup "je fais la bise à Macron", un coup "j’embrasse Tsipras "…

L’Histoire nous enseigne deux ou trois choses sur ce que peuvent être les alliances politiques ou géopolitiques. En 1939, personne ne haïssait plus le communisme et l’Union Soviétique qu’Adolf Hitler. Pour pouvoir écraser tranquillement la France et la Pologne, il s’allia pourtant avec un diable nommé Joseph Staline. Personne ne détestait plus Hitler et les Nazis que ce dernier. Il signa un pacte avec lui pour avoir sa part du gâteau polonais.

En 1941, tout change. Hitler se souvient que Staline, c’est Belzébuth, et attaque son allié. C’est alors que les démocraties occidentales – les Etats-Unis en tête – qui détestaient autant le communisme que le nazisme, contractèrent un PACS avec Staline devenu soudainement fréquentable. Après la victoire sur Hitler, l’Occident redécouvrit que Staline était un être méchant et monstrueux.

Parmi ceux qui criaient le plus fort contre l’ex-allié de la guerre contre Hitler, il y eut un certain général de Gaulle. Ses discours contre le PC et son mentor soviétique furent d’une violence extrême. Puis, une fois au pouvoir, volte-face, il trouva des vertus insoupçonnées à l’Union Soviétique. Pour De Gaulle, il convenait à tout prix de libérer la France de la tutelle américaine. L’ennemi principal, c’était Washington. Pas Moscou.

La France de Charles de Gaulle se retira de l’OTAN. Une gifle pour Washington. De Gaulle trouva une formule aussi détestable que cynique : "L’Europe de l’Atlantique à l’Oural", donc avec le Goulag. Il fut applaudi à Moscou. Et pour bien marquer qui était son ennemi du moment, il jugea utile de reconnaître la Chine communiste, adversaire juré des Etats-Unis.

Ainsi se font et défont les alliances. Les alliés de circonstance sont choisis en fonction des ennemis de l’heure. Car la raison (politique) a des raisons que le cœur ignore. Et elle se rit de la morale et de l’éthique s’interdisant tout interdit. Ce qui nous ramène à un petit coin de France appelé le Doubs…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 05/02/2015 - 18:10
cloette 05/02/2015 - 17:36 N'importe quoi car aux USA les riches
investissent mais c'est une vraie économie Libérale. En UK de même, en Allemagne de même etc. Moins en en France car il faut bien payer les impôts pour pouvoir payer les 57% du PIB et encore malgré la ponction de l’État Français la plus forte du Monde après le Danemark et bien il faut encore emprunter.
cloette
- 05/02/2015 - 17:36
Pour conclure
Anguerrand et Benvoyons, le système liberal c'est bien quand les gens réinvestissent , mais on voit bien que ce n'est plus le cas et que l'enrichissement de certains se fait sans réinvestissement , par plus-value d'actions rentables à court terme , et s'il y a encore une industrie en Allemagne il n'y en a plus chez nous , est ce que plus de liberal dans les lois changera quelque chose ? Ce n'est pas sûr, et si les gens sont moins protégés et si leur salaires baissent trop ça explosera
Bjorn borg non je n'ai pas fait l'ENA hi hi !
ISABLEUE
- 05/02/2015 - 17:17
Dans le Doubs abstiens toi...
M'en fous, j'espère que le PS se prendra une claque. Ces fonctionnaires m'écoeurent, ils partent tous là bas pour essayer de faire la morale aux votants....