En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 31 min 49 sec
décryptage > International
Enseignements

Si l’union (européenne) fait la force, mais comment survivent la Corée du Sud, Taïwan… dans la compétition internationale ?

il y a 1 heure 8 min
décryptage > International
Règles strictes

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

il y a 1 heure 57 min
décryptage > France
Libertés publiques

Non la démocratie n’a pas été dissoute en France. Mais des questions sérieuses se posent sur l’État de droit

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 6 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 14 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 16 heures 30 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 17 heures 11 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 18 heures 56 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Science
Prouesse

Super décodeur : une machine réussit désormais à traduire des ondes cérébrales en phrases

il y a 49 min 51 sec
décryptage > Politique
Premier ministre face à la crise

Edouard Philippe joue la carte de l'humilité (et s'avère meilleur acteur qu'Emmanuel Macron)

il y a 1 heure 42 min
décryptage > High-tech
Confiance

Espionnage et renseignement par temps de Coronavirus (ou comment ne pas rater informations et matériels essentiels quand il faut même se méfier de ses alliés)

il y a 2 heures 14 min
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 12 heures 19 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 13 heures 56 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 16 heures 45 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 18 heures 30 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 20 heures 1 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 20 heures 53 min
© Reuters
Un grand mouvement social pourrait finir par arriver
© Reuters
Un grand mouvement social pourrait finir par arriver
Cocotte-minute

Pourquoi la France pourrait bien être au bord d’une explosion sociale inattendue

Publié le 06 février 2015
Débrayage spontané des conducteurs du RER A, opérations anti-loi Macron des routiers, arrivée à la tête de la CGT d'un marxiste vieille école : autant de phénomènes différents qui, considérés dans leur ensemble, donnent un aperçu du climat qui plane actuellement sur la France. Et l'on a peut-être tort de parler de simple grogne sociale contre le gouvernement, car ce sont peut-être les premières vaguelettes précédant le raz-de-marée.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Débrayage spontané des conducteurs du RER A, opérations anti-loi Macron des routiers, arrivée à la tête de la CGT d'un marxiste vieille école : autant de phénomènes différents qui, considérés dans leur ensemble, donnent un aperçu du climat qui plane actuellement sur la France. Et l'on a peut-être tort de parler de simple grogne sociale contre le gouvernement, car ce sont peut-être les premières vaguelettes précédant le raz-de-marée.

Sans qu’on y prenne garde, des indices d’explosion sociale imminente se sont accumulés en France ces derniers jours. Même si l’apparence du pays est celle d’une eau qui dort (socialement)…

Avant l’explosion sociale, des mouvements en-veux-tu-en-voilà

Plusieurs mouvements sociaux ont convergé cette semaine, qui avaient tous un point commun : protester contre des projets de loi qui portent des réformes "libérales", c’est-à-dire qui obligent notamment le service public à plus de productivité.

Le projet de loi Macron, le plus décrié dans le débat public, est de façon très significative celui qui a le moins mobilisé dans les rues. La manifestation du 26 janvier n’a rassemblé que quelques milliers de protestataires dans les rues. Essentiellement tournée contre le travail du dimanche, elle prouve que les salariés du secteur privé sont peu enclins, aujourd’hui, à descendre dans la rue.

La surprise est plutôt venue des autres cortèges.

Jeudi, ce sont les gaziers et les électriciens qui ont défilé. Ils étaient au moins aussi nombreux qu’à la manifestation contre la loi Macron. Ils dénonçaient la loi sur la transition énergétique, qui est accusée d’affaiblir le service public de l’énergie. Le même jour, les cheminots manifestaient contre la réforme ferroviaire et les suppressions d’emplois à la SNCF.

Ces mouvements de "rentiers", c’est-à-dire de profession protégée par un (quasi)-monopole aujourd’hui contesté par la loi, sont un bon indice d’une montée progressive de la grogne contre la transition dans laquelle la France s’engage.

Les routiers préfigurent-ils un grand mouvement de revendication?

Autre phénomène caractéristique de l’époque : les routiers n’en finissent pas de bloquer les routes pour obtenir une revalorisation salariale substantielle. Ils demandent 5%, leurs employeurs sont prêts à lâcher 2% au maximum. Les uns bloquent les routes, les autres renâclent à négocier. Les Français obligés de prendre la route trinquent.

Au-delà du simple conflit traditionnel sur les revalorisations salariales, le mouvement des routiers constitue une très belle illustration d’une transition sourde dans le mouvement social en France.

Premier point : la branche du transport est l’une des rares où le salaire minimal revêt une telle importance. En réalité, les transports sont organisés sur un modèle corporatiste où le "tarif" est fixé pour l’ensemble des entreprises, et où les acteurs du secteur ne se font pas concurrence sur les salaires. On voit comment ce modèle est aujourd’hui à bout de souffle.

Second point : la revendication d’une augmentation de 5% est hors norme, effectivement irréaliste par rapport à la réalité de l’inflation. Est-elle incompréhensible ? Beaucoup de Français aspirent probablement à une revalorisation substantielle de leur salaire, et rien n’exclut que, tôt ou tard, une demande générale sur le pouvoir d’achat ne fleurisse en France …

RER A et explosion sociale

Beaucoup d’observateurs sont toutefois sceptiques sur la capacité des salariés français à se mobiliser à l’appel de leurs organisations syndicales. Le mouvement du RER A, apparu jeudi dernier, incarne peut-être la forme que pourrait prendre une explosion sociale en France.

Jeudi soir, les conducteurs du RER A ont en effet décidé de débrayer spontanément après l’agression brutale de l’un des leurs. Comme l’a astucieusement souligné Le Monde, il ne s’agissait ni d’un mouvement de grève, ni d’un droit de retrait. En fait, ce débrayage spontané est comme une sorte de retour régressif à la vie sociale avant le syndicalisme : les salariés en ont assez et, un jour, ils décident de l’exprimer immédiatement et collectivement.

Cette forme-là de réaction est aujourd’hui circonscrite à des secteurs "traditionnels" de la grogne, en particulier aux transports. Mais rien n’exclut que, face à la dureté des temps, elle ne trouve d’autres terreaux favorables, moins attendus …

La CGT, bientôt vecteur d’explosion sociale?

Les observateurs auront évidemment noté que le nouveau secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, propose une commission exécutive exclusivement composée de "durs", majoritairement issus des services publics, et bien décidés à renouer avec la lutte des classes.

Cette liste devrait être validée mardi au comité consultatif national (CCN). Elle marquera le triomphe des faucons sur les colombes après la démission de Thierry Lepaon. L’ironie du sort veut que cette désignation intervienne en même temps que le congrès de FO, qui devrait reconduire à sa tête Jean-Claude Mailly et sa ligne relativement protestataire.

Toutes les conditions seront donc réunies, dans les prochains mois, pour que le gouvernement doive faire face à une opposition syndicale dure.

Les 14 salariés de l’usine de papier de Grand Couronne, en Seine-Maritime, qui ont été séquestrés pendant 24 heures par la CGT en ont déjà fait les frais.

>>> Article également publié sur le blog d'Eric Verhaeghe

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 03/02/2015 - 14:58
Des mouvements qui exploitent classiquement le mécontentement
Je revois avec un sourire pincé la liesse autour de Mitterrand nouvellement sacré. C'est sans doute tous ces « heureux » du moment qui, aujourd'hui, gémissent le plus, sans vraiment en comprendre la cause. Le mauvais présage sont ces corporations qui s'agitent, pouvant facilement bloquer un pays entier comme en 1968. Le pire peut venir de ces sectes soi-disant révolutionnaires toujours aux aguets pour envenimer l'ambiance par des casses, des mensonges et des exhortations hors de propos mais gobés par les naïfs égarés du peuple qui cherchent un coupable.
bjorn borg
- 03/02/2015 - 14:52
Pas de courage
tout le monde gueule derrière son clavier, et moi, je ne suis pas le dernier. Faire une manif sans casse, cela ne sert à rien. Regardez donc la manif pour tous! C'est déjà oublié. Par contre, les sacrés bonnets rouges, on en parle encore à cause des portiques sensés contrôler le trafic. En réalité, pour sucer les pigeons ou les moutons que nous sommes. Nous nous voulons quelque chose, pas de demi-mesure: il faut tout casser!
Texas
- 03/02/2015 - 13:09
Un Tsunami ?
C' est une blague ? . Les débrayages des sociétés de transports d' Ile de France sont pluri-mensuels , les corporatismes d' Etat sont abonnés aux banderoles , et les prises en otages de cadres font tous partis désormais des "non-évenements " .