En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Clémentine Autain
Mieux que le mariage pour tous

Et à gauche, on inventa un nouveau couple : "l’intello-précaire" et le "jeune chômeur de banlieue"

Publié le 29 janvier 2015
Dans un entretien accordé aux Inrocks, Clémentine Autain, figure du Front de gauche, appelle à "créer du lien entre l’intello précaire et le jeune de banlieue" pour reproduire les conditions d'une victoire de la gauche radicale en France. Benoît Rayski revient sur la formation de ce couple improbable.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien accordé aux Inrocks, Clémentine Autain, figure du Front de gauche, appelle à "créer du lien entre l’intello précaire et le jeune de banlieue" pour reproduire les conditions d'une victoire de la gauche radicale en France. Benoît Rayski revient sur la formation de ce couple improbable.

C’est très, très tendance. Et c’est Clémentine Autain du Front de Gauche qui appelle de ses vœux cette union qui promet, peut-être, de beaux enfants.

Clémentine Autain voit loin. Bien plus loin que la loi Taubira sur le Mariage pour Tous. Car l’avenir, pense-t-elle, appartient à ceux qui regardent au delà des épousailles entre personnes du même sexe. C’est pourquoi Mlle Autain veut briser les tabous qui freinent encore l’éclosion d’un couple porteur de nuits qui chantent.

Son nouveau manifeste, bien plus frais que celui de Karl Marx, s’étale dans les Inrocks. Clémentine Autain y réclame « des liens entre l’intello-précaire et le jeune chômeur de banlieue ». On est prié d’en déduire que c’est la précarité des uns et des autres qui stimulera la libido nécessaire pour que ces liens forcément tendres soient consommés.

Mais dans un éclair de lucidité, elle reconnaît que l’ « intello-précaire » vote Front de Gauche et que, hélas, ce n’est pas le cas du « jeune chômeur de banlieue ». Il n’y a en effet aucun doute sur le fait que l’ « intello-précaire » a fortement envie de se taper un « jeune chômeur de banlieue ». Il se peut en revanche que ce dernier ait besoin d’autres partenaires pour satisfaire ses désirs amoureux. C’est un problème, reconnaît-elle.

Par ailleurs, la proposition de Mlle Autain souffre d’imprécision. Le couple ardemment souhaité par elle sera-t-il hétérosexuel, homosexuel, transgenre ? Et que fera-t-on dans le cas où certaines de ces unions ne donneront pas d’enfants ? Le don d’ovocytes existe certes, mais comment vérifiera-t-on si ces ovocytes sont celles d’une « intello-précaire » ? Et comment s’assurera-t-on, dans un autre cas, si le donneur de sperme est typé « jeune chômeur de banlieue » ?

L’avenir du prolétariat, du Front de Gauche et de la France ne peut être donc être assuré que part une longue et difficile lutte de tous les jours. Un peu de sérieux maintenant. Les élucubrations de Clémentine Autain n’intéressent a priori qu’elle et ses éventuels compagnons. Mais il se trouve qu’elles sont publiées dans un journal qui donne le « la » à la musique dont nous berce la gauche. Autant dire que c’est un must.

C’est ainsi que nous vivons au royaume de la connerie ordinaire. La précarité de l’intelligence y est reine. A l’entrée de ce royaume figure l’inscription « perdez tout espoir, vous qui entrez ici ». Ce n’est plus « prolétaires de tous les pays, unissez-vous », mais « crétins de tous etc ». En racoleuse des laissés pour compte du QI, Clémentine Autain est parfaite. Elle leur ressemble.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

06.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 29/01/2015 - 23:24
Intello-précaire
Allons bon, Clémentine pourait-elle me donner un cours particulier sur la définition de l'intello-précaire? Chômeur de banlieue je vois bien, mais intello-précaire? Enfin sa théorie s'expose dans un des lieux journalistiques du plus grand vide culturel. Les Inrockuptibles, depuis son passage hebdomadaire est devenu une gazette illisible. Une sorte de fourre-tout culturel précaire comme on les aime dans les ministères de la culture.
2bout
- 29/01/2015 - 14:02
C'est tout de même plus facile ...
que de marier une carpe et un lapin ! On voit que l'on ne fait pas dans la difficulté au Front de gauche, sinon ça se saurait : une vision simple pour un projet simpliste. C'est qu'il faut donner un rôle (même temporaire) à tout le monde pour que tout ce beau monde utilise à bon escient sa carte d'électeur. Et si on s'intéresse aux profils des sus-nommés, l'intello-précaire et le jeune de banlieue, on en déduit facilement que le jeune de banlieue vit en banlieue et est plutôt pas trop âgé. Par contre pour l'intello-précaire, c'est plus difficile et au moins deux explications sont possibles. Soit il réfléchit par intermittence, une phase de réflexion, une phase de précarité, parce que son potentiel n'est pas exploité à sa juste valeur, ou soit il a été à la Fac et a fini par obtenir un diplôme le déclarant inapte au travail manuel. Dans l'union qu'envisage d'établir Mme Autain, l'un réfléchira ni trop vite ni trop fort mais dictera à l'autre comment voter. Tout un programme !
Malaparte
- 29/01/2015 - 13:24
la connerie lui va bien au teint
La boboïde a-t-elle dit ça d'un air hautin?
Autain vous dire que j'ai plus de respect pour les prostituées qui font cela pour de l'argent.