En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 5 min 27 sec
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 37 min 29 sec
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 3 heures 6 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 4 heures 14 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 5 heures 18 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 7 heures 18 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 8 heures 9 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 17 min 26 sec
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 1 heure 31 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 3 heures 51 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 4 heures 52 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 5 heures 39 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 7 heures 43 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 12 heures 44 min
Peut-on vraiment parler d'apartheid dans notre société ?
Peut-on vraiment parler d'apartheid dans notre société ?
Coup dans l'eau

De l’incohérence de l’emploi du mot apartheid quand on s’interdit l’usage des statistiques ethniques

Publié le 22 janvier 2015
La notion "d'apartheid ethnique" mise en avant par Manuel Valls lors de ses vœux à la presse a suscité la réprobation de nombreuses personnes, pour lesquelles il est "allé trop loin". Un constat qui, éloigné des preuves irréfutables, tombe nécessairement dans le flot des polémiques.
Michèle Tribalat est démographe, spécialisée dans le domaine de l'immigration. Elle a notamment écrit Assimilation : la fin du modèle français aux éditions du Toucan (2013). Son dernier ouvrage Statistiques ethniques, une querelle bien française...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Tribalat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michèle Tribalat est démographe, spécialisée dans le domaine de l'immigration. Elle a notamment écrit Assimilation : la fin du modèle français aux éditions du Toucan (2013). Son dernier ouvrage Statistiques ethniques, une querelle bien française...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La notion "d'apartheid ethnique" mise en avant par Manuel Valls lors de ses vœux à la presse a suscité la réprobation de nombreuses personnes, pour lesquelles il est "allé trop loin". Un constat qui, éloigné des preuves irréfutables, tombe nécessairement dans le flot des polémiques.

Atlantico : N'est-il pas contradictoire de la part du Premier ministre de faire cette déclaration, alors que l'établissement de statistiques ethniques au niveau étatique a toujours été rejeté ?

Michèle Tribalat : La notion d’apartheid n’est pas très adaptée pour décrire les concentrations ethniques en France. Les concentrations ne proviennent pas d’une politique d’État visant à mettre à l’écart des populations d’origine étrangère pour les enfermer dans un statut particulier, populations qui ne seraient pas dotées des mêmes droits. Par ailleurs, beaucoup d’argent a été dépensé pour améliorer l’habitat et l’environnement depuis de nombreuses années.

>> Pour aller plus loin sur les investissements dont ont pu bénéficier les banlieues : Un bilan de 40 ans de politique de la Ville

Les concentrations proviennent d’abord de mouvements démographiques sur lesquels l’État a peu de prise, politique migratoire exceptée, et encore cela se discute compte tenu de l’impuissance politique manifeste. Les lieux de forte concentration ethnique connaissent une certaine mobilité. Des ménages d’immigrés et de natifs partent. Ils libèrent des logements de moins en moins souvent occupés par des natifs et de plus en plus par de nouveaux immigrants.

D’autres études étrangères ont également montré que ce n’était pas tant la fuite des autochtones que leur évitement des lieux connaissant de fortes concentrations ethniques qui expliquait l’accroissement de ces concentrations. S’agissant des données permettant d’établir des statistiques ethniques, c’est vrai qu’elles ne sont pas collectées lors des enquêtes annuelles de recensement, les seules à même de mettre en évidence ces phénomènes de concentrations ethniques au niveau local. Car il faut disposer de très gros échantillons.

Bernard Aubry et moi-même avons utilisé les recensements et les enquêtes annuelles de recensement en retenant les moins de 18 ans encore au foyer des parents (ce qu’ils sont presque tous) et dont on peut savoir donc, si leurs parents sont immigrés. Nous avons montré l’accroissement très important des concentrations dans les villes moyennes ou grandes. Ces concentrations sont très massives en Ile-de-France mais touchent désormais aussi des villes de l’Ouest (Nantes, Rennes, Blois…).

Graphique sur la proportion de jeunes d’origine étrangère selon la taille de la commune de résidence - Source Michèle Tribalat

Sur quels éléments autres que son observation Manuel Valls se fonde-t-il ? S'il n'a pas de données pour étayer son propos, quels risques cela peut générer ?

Ces données élaborées avec Bernard Aubry ont été publiées à plusieurs reprises depuis déjà cinq à six ans. Non sans mal, il faut bien l’avouer. Mais elles l’ont été. Nous travaillons à leur mise à jour. Je me souviens même avoir envoyé les données sur la ville d’Évry à Manuel Valls lorsqu’il en était encore le maire. Il n’est donc pas ignorant de la situation de sa ville, pas plus que celle d’autres villes de France. À Blois, en 2009, 40 % des jeunes sont d’origine étrangère. C’est le cas de 60 % des jeunes de Seine-Saint-Denis et de plus de 80 % de la jeunesse de Clichy-sous-Blois. On peut donc légitimement discuter le terme d’apartheid, mais il est difficile de contester l’existence et l’accroissement des concentrations ethniques en France.

Quelles conclusions le gouvernement et la classe politique en général devraient-ils tirer de ce type de polémique ? Quels bénéfices la société française en retirerait-elle ?

Le gouvernement devrait sans doute, pour éviter les polémiques inutiles, favoriser le recueil des données utiles (pays et nationalité de naissance des parents) déjà collectées dans les grandes enquêtes de l’Insee, lors des enquêtes annuelles de recensement afin de mieux mesurer ces concentrations ethniques. Mais d’ores et déjà, les données élaborées avec Bernard Aubry sur les jeunes d’origine étrangère ont été publiées, et sont donc accessibles à ceux qui montrent un peu de curiosité sur le sujet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 22/01/2015 - 18:08
@vangog: mettez vous à la hauteur du FN d' Aymeric Ch. !
Au moins on sait à qui on a à faire: pas à un salmigondi gaucho-populiste teinté de droite pour ne pas repousser les adhérents historiques. Elle aura l'air maligne Philipote Le Pen quand elle aura détruit les FN !
Anguerrand
- 22/01/2015 - 16:37
Le comptage ethnique est interdit pour une raison élémentaires.
Ce comptage aurait pour effet d'ouvrir les yeux aux français de souche, sur les vols, les viols, les meurtres, les violences aux personnes et sur la population carcérale en France. Ces chiffres sont tellement importants que la Francais seraient effarés et réagirait violemment. Pour les prisons les chiffres officieux donnent entre 60 et plus de 80%. Sans compter ceux qui restent libres bien que condamnés. Sans certaines ethnies les prisons seraient surabondantes, et c'est loin d'être le cas actuellement, les plus optimistes demandent 20.000 places supplémentaires. Zemmour à été condamné pour avoir cité des chiffres qui sont vrais mais dans notre " démocratie " il est INTERDIT de les diffuser. Quand à l'apartheid c'est bien ces mêmes ethnies qui les créent en refusant les lois, les Valeurs, et l'intégration à ce qui reste de notre civilisation.
precepte
- 22/01/2015 - 11:02
Apartheid
Ce sont les résidents des zones de non-droits qui appliquent l'apartheid en refusant tous les apports de la nation française sauf les indemnités sociales