En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 1 heure 8 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 3 heures 20 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 4 heures 25 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 5 heures 26 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 6 heures 6 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 7 heures 58 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 9 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 1 jour 37 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 1 heure 45 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 3 heures 54 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 4 heures 51 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 7 heures 17 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Santé
Abandon

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

il y a 9 heures 51 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 1 jour 1 heure
Erreur de la banque en votre défaveur

Dexia, un nouveau Crédit Lyonnais en pire !

Publié le 06 octobre 2011
Dexia sera-t-elle la première banque européenne victime de la crise ? Son conseil de surveillance se réunit jeudi pour discuter de son sort. Mardi, une première étape a été franchie avec l'annonce de la création d'une «bad bank» qui reprendrait les actifs toxiques de la banque franco-belge pour permettre à ses autres activités de survivre.
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dexia sera-t-elle la première banque européenne victime de la crise ? Son conseil de surveillance se réunit jeudi pour discuter de son sort. Mardi, une première étape a été franchie avec l'annonce de la création d'une «bad bank» qui reprendrait les actifs toxiques de la banque franco-belge pour permettre à ses autres activités de survivre.

Le gouvernement a peur : Dexia est un nouveau Crédit Lyonnais. Une nouvelle faillite bancaire, mais en pire : à l’époque, en 1993, la perte s’élevait à 130 milliards de francs, cette fois le chiffre est du même ordre, mais en euros !

Les enseignements du Crédit Lyonnais n’ont servi à rien. Le modeste mais rentable Crédit Local de France s’est lancé, à partir des années 90, dans une folle expansion (rachat de son équivalent en Belgique, puis en Italie). Et le mirage américain toujours, pas un studio de cinéma (Metro-Goldwyn-Mayer) comme sa consœur, mais un réhausseur de crédit, FSA, qui explosera en vol lors de la crise des subprimes (le métier de FSA est de garantir ces crédits…).

Dexia frôle la faillite en automne 2008, mais une augmentation de capital de 6,4 milliards d’euros des États français et belges sauve temporairement la banque. La charge s’avère cependant trop lourde et le retour de la récession aux États-Unis et en Europe fait s’envoler les derniers espoirs de voir la situation des créances s’améliorer. Cette fois le démantèlement est inévitable.

Le total des actifs toxiques s’élève à 120-130 milliards d’euros, ils seraient isolés et pris en charge par une structure de défaisance (une « bad bank ») chargée de liquider ces produits au fil du temps et en limitant les dégâts. Les pertes finales étant bien évidemment payées par l’État, c'est-à-dire le contribuable.

Le reste, notamment le portefeuille des prêts aux collectivités locales, serait placé dans une nouvelle banque financée par la Caisse des Dépôts et Consignations et la Banque Postale.

En serait-on quitte avec « l’affaire Dexia » ? Pas du tout car ces prêts aux collectivités posent problème : nombre d’entre eux sont en effet toxiques ! Entre effet de levier, indexation sur le franc suisse ou autre innovation financière, plusieurs de ces prêts voient leurs mensualités de remboursement exploser. Des communes ont porté plainte, mais beaucoup ont fait semblant de ne pas comprendre pour empocher le cash tout de suite et reporter la charge après les élections. Bref, ce portefeuille de prêts est miné (actions judiciaires, possible défaut d’emprunteurs). En tant qu’actionnaire principal, l’État oblige la Caisse des Dépôts et la Banque Postale à entrer dans cette galère, mais ces institutions s’en passeraient bien !

D’autre part, les États français et belges se sont portés garants de Dexia, pour rassurer les déposants et les collectivités locales. Et à ce niveau le risque est évident : le « triple A » de la France peut être remis en cause. Etant donné l’ampleur des pertes, cette possibilité existe. La France est le plus mauvais élève de cette catégorie « premium », il suffirait de peu de chose pour l’en exclure.

Dexia peut donc être le détonateur de quelque chose de très grave dans les finances de la France. Et rappelons juste que l’on ne traite ici que l’une des conséquences de la crise de 2008. Ce n’est pas à cause de la Grèce que Dexia a des problèmes… Ce dossier, qui devient de plus en plus inextricable, concerne les autres grandes banques françaises. Chacun son tour…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
crise, banques, Dexia
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jpierrr
- 06/10/2011 - 23:28
On ne parle jamais de conséquences pénales pour les escrocs
Beaucoup trop de tolérance vis-à-vis de ces banquiers magouilleurs..
Une longue peine de prison pour leurs malversations ferait réfléchir les autres..
cappucino
- 05/10/2011 - 22:51
on peut se poser la question.
"Dexia peut donc être le détonateur ...dans les finances de la France" . Surement. Les collectivités locales devraient aussi faire leur auto critiques. Electorat oblige, il faut toujours donner plus pour gagner des voix. Elles ont oublié que les ressources de la France ne sont pas inépuisables. Et compte toujours sur la solidarité du voisin et de l'Etat pour les renflouer.
Mérovingien
- 05/10/2011 - 21:05
SAUERKRAUT CHOUCROUTE D'ENARQUES
On dit aux petits de ne plus être assistés et les gros énarques sont gavés de milliards. Plus les énarques et polytechniciens perdent d'argent et plus ils sont soignés par leurs potes énarques de promo ds les cabinets ministériels. La France est enterrée vive par cette merde technocratique infatuée et vaniteuse. La France la vraie se relèvera libérée de cette tyrannie. MARINE 2012