En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 15 heures 17 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 16 heures 19 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 21 heures 55 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 22 heures 26 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 23 heures 54 sec
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 23 heures 17 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 15 heures 37 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 19 heures 20 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 22 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 23 heures 31 min
© Reuters
L'histoire du soir est primordiale pour les enfants
© Reuters
L'histoire du soir est primordiale pour les enfants
Au pays des rêves

Cet immense service qu’on rend à ses enfants en leur lisant une histoire avant qu'ils s'endorment

Publié le 19 janvier 2015
Ce n'est pas seulement pour leur faire plaisir que nous lisons des histoires à nos bambins le soir. Ce rituel participe à tout un processus de construction personnelle.
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes.Varinia Oberto est pédagogue et écrivain. Elle est responsable du suivi méthodologique d'enfants en difficulté scolaire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto et Varinia Oberto
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes.Varinia Oberto est pédagogue et écrivain. Elle est responsable du suivi méthodologique d'enfants en difficulté scolaire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce n'est pas seulement pour leur faire plaisir que nous lisons des histoires à nos bambins le soir. Ce rituel participe à tout un processus de construction personnelle.

Pourquoi lire des histoires

L'enfant aime  particulièrement ce moment où l’un de ses parents est totalement présent à lui. Or, si la lecture est faite le soir, c'est au moment de la séparation d’avec le monde et de la plongée solitaire dans la nuit, laps de temps où peuvent s’infiltrer la peur ou des petites angoisses fort naturelles. Mais, c'est un temps de partage. L’adulte lit une histoire que l’enfant aime ou qu’il veut découvrir. Les mots qu’il entend se transforment en images dans sa tête, accompagnées  des émotions, des sensations que la voix transporte. Il est attentif aux illustrations qu’il a plaisir à regarder et à revoir, et il pose parfois des questions qui expriment son ressenti. Moment privilégié pour un dialogue qui trouve difficilement sa place dans l'agitation de la journée. On lit des histoires, même si l'enfant sait déjà lire, parce que c'est un moment de complicité parent/enfant, et que cela importe dans la relation, dans le développement affectif.

Lire également : Mais où s'en vont, nos souvenirs d'enfance ?

La lecture faite à l'enfant l'assiste dans son développement, l'aide - grâce au fait qu'il investit les situations racontées, qu'il s'identifie à certains personnages - à "reconnaître" ses propres émotions, à les nommer. Les histoires lui permettent de mettre de la cohérence dans ses émotions, ses ressentis, son vécu. De travailler sa perception de la réalité.

Ce qu'il faut savoir aussi sur l'importance de la lecture partagée (au moins jusqu'à huit ans) est qu'elle est l'activité principale pour un apprentissage réussi de la lecture et le développement de l'intérêt pour le livre.

Ouvrir un livre, le parcourir avec l'enfant, c'est éveiller sa curiosité, laquelle est déterminante pour l'éveil de l'intelligence, c'est lui offrir un savoir : lieux, gens, animaux, plantes, choses. On nomme. On met des mots sur des images réelles ou rêvées, fantasmées. Ainsi il comprend le monde : ce qu'il voit et ce qui lui est totalement inconnu (loin dans l'espace et le temps).

Lire, c'est aussi parler à propos (et à partir ) de l'histoire, répondre aux questions, faire entrer l'enfant dans le langage qui se structure avec le temps, qui s'enrichit de mots nouveaux.

Lire des contes

L'enfant trouve dans les contes de quoi l'aider à dépasser ses difficultés et à grandir. Ils l'encouragent à traverser les épreuves de la vie : jalousie fraternelle (Cendrillon), solitude, mort d'un parent (Blanche Neige), abandon et responsabilité (le Petit Poucet), adultes tout puissants et souvent menaçants (le Chaperon Rouge, Hansel et Gretel).

Ce que disent les contes à l'enfant est que confronté à des épreuves, il lui faut les affronter vaillamment et qu'ainsi il peut les surmonter. Ils l'aident à se libérer de ses peurs, lui donnent des points de repères pour comprendre le monde et agir.

Ce qui fait la différence entre le discours rationnel que peuvent tenir les parents à l'enfant et ce que lui disent les contes est que ces derniers le font sous une forme magique en adéquation avec son imaginaire.

Pourquoi lire le soir ?

L’intérêt de la lecture le soir est la création d’images faites par l’enfant qui écoute. Situation autrement plus intéressante et  inverse de celle où, passif, il regarde un écran et reçoit  des images toutes faites et imposées. En écoutant une histoire, le petit enfant apprend à se faire facilement des images mentales nécessaires au bon fonctionnement de la pensée.

De plus, ritualiser la lecture chaque soir avant le coucher de l'enfant l'aide à passer  du monde diurne à la nuit. Il met un terme à ses activités et entre dans un autre monde plus éloigné de la réalité, celui de la rêverie, de l'imaginaire.

Le langage et la lecture

Le langage écrit n'est pas le même que la langue parlée. Il possède des structures de phrases différentes (souvent plus complexes : emploi de pronoms relatifs, de conjonctions de subordination, etc.) et un vocabulaire plus riche, plus étendu.

Il est aussi plus explicite. Celui que partage l'enfant avec ses parents, sa fratrie et ses familiers (crèche, école...) s'appuie sur le contexte, les connaissances communes. En famille, on se comprend avec peu de mots. Beaucoup de choses sont sous-entendues. Deux ou trois mots, une phrase composée d'un sujet, d'un verbe et de deux compléments suffisent à traduire toute une pensée. Les liens développant la cause, le but, la conséquence sont souvent absents.

La mémoire du bébé

C’est une mémoire extrêmement puissante, qu'il développe en observant, manipulant, comparant, en corrigeant ses erreurs. Il est le roi d’un présent fait de mouvements et de sensations. Si on demande à un bébé de 15 mois où est son camion de pompiers, alors qu’il ne possède pas encore le langage, il va aussitôt le chercher. Pourquoi ? Parce que la reconnaissance du mot a été instantanément associée à l’image de l’objet. Le bébé a bien mémorisé le mot avec l'image. Il emmagasine à chaque instant des objets, des voix, des odeurs, des situations, du vécu, du ressenti.

Penser par lui-même

Tout comme l'adulte, le bébé pense par lui-même. L'imitation n'est pas un simple geste privé de sens, le bébé est alors en apprentissage. Il expérimente ce que les autres font ou éprouvent. Il agit. Et de cette action naît une forme de pensée. Il est tel un chercheur, insatiablement curieux, interprétant, donnant du sens à ce qu'il observe, à ses manipulations. Et c'est de cette "pensée" hors langage, que naissent ses apprentissages, les questionnements qui vont construire, à travers le vécu, ses intelligences.

Sommeil et mémoire

Qu'on soit enfant ou adulte, on n'apprend pas en dormant puisqu’il ne peut y avoir un travail conscient d’appropriation pendant le sommeil. Mais, lire une leçon le soir juste avant de s’endormir en facilite son apprentissage le lendemain matin. De même, il est bon, par exemple, de prendre des informations sur un problème, ou de tout simplement y penser, avant de s’endormir : le sommeil a un effet, non pas de résolution magique mais d’éclaircissement qui peut être bénéfique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires