En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

04.

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

05.

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

06.

L’Europe face au dilemme biélorusse

07.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 min 34 sec
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 36 min 57 sec
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 2 heures 27 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 3 heures 5 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 18 heures 15 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 19 heures 13 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 20 min 37 sec
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 2 heures 11 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 2 heures 48 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 5 heures 17 min
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 17 heures 51 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 18 heures 40 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 19 heures 41 min
© Reuters
L'immigration differt selon les pays
© Reuters
L'immigration differt selon les pays
Melting pot

Comment s’organisent les pays qui reçoivent une forte immigration (et il n’y a pas qu’en Occident que se pose la question)

Publié le 20 janvier 2015
Tous les pays ne sont pas égaux face à l'immigration. Parmi les plus concernés, trois profils-types bien distincts se dégagent.
Gérard-François Dumont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard-François Dumont est géographe, économiste et démographe, professeur à l'université à Paris IV-Sorbonne, président de la revue Population & Avenir, auteur notamment de Populations et Territoires de France en 2030 (L’Harmattan), et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tous les pays ne sont pas égaux face à l'immigration. Parmi les plus concernés, trois profils-types bien distincts se dégagent.

Les pays qui comptent dans leur population résidente plus d'immigrés que de nationaux

Ce sont essentiellement les pays qui bénéficient de rentes d'hydrocarbures, et sont à fort besoin de main-d'œuvre. Ils font venir des populations des pays du Nord pour les métiers très qualifiés et des immigrants des pays du Sud pour leurs besoins en personnes non qualifiées ou à faible qualification, dans le bâtiment et les travaux publics, dans les services à domicile pour les familles, etc. Il s'agit par exemple de pays du Golfe (1), comme les Emirats arabes unis, dont 88,5% de la population est à la fois étrangère et en quasi-totalité immigrée, du Qatar (85,7%), du Koweït (69%) ou encore de Bahreïn (51%) (2). La plupart de ces immigrés n'ont guère de statut protecteur et peu de droits. Ils sont même parfois traités comme des esclaves par certaines familles. Leur passeport leur est enlevé à leur arrivée et, à la moindre incartade, ils sont renvoyés dans leurs pays.

Lire également : Gênés par un signe religieux ou par ceux qui le portent ? Quand la vraie laïcité se fait violer dans le seul but d’éviter de poser la question du nombre d’immigrés en France

D’autres pays qui manquent de main-d'œuvre en raison de l'importance de leur essor ou de leur potentiel économique comptent une forte proportion d’immigrants, comme le Gabon en Afrique ou le Luxembourg en Europe. Plus de la moitié de la population active de ce pays est étrangère mais essentiellement venue d'Europe, les immigrants venant majoritairement du Portugal.

Les pays qui se sont construits sur l'immigration.

Parmi eux, certains pays dont le peuplement s’est effectué essentiellement par des apports migratoires restent des pays d'immigration en raison de leur attraction économique, comme les Etats-Unis, le Canada et l'Australie. En revanche, le Brésil ou l’Argentine ne sont plus guère des pays d'immigration car leur développement économique n'est pas suffisamment intense pour être attractif. Le Canada et l'Australie pratiquent systématiquement une immigration choisie.

Leurs Parlements décident le nombre d'immigrés qu'ils souhaitent accueillir l'année suivante, donc un quota d’immigration : ils étudient les dossiers de candidature et ils font une sélection des personnes qu'ils souhaitent dans un rapport dont l’ordre de grandeur est de 5 à 1. La situation aux Etats-Unis, bien que comparable, est souvent citée pour l’importance des immigrés en situation irrégulière, dont le nombre est estimé à 12 millions. Mais le fédéralisme invite à examiner les deux échelles, fédérale et étatique (3). L'immigrant qui n’est pas en règle selon la réglementation fédérale a souvent toutes les possibilités, dans l'État où il réside, de créer une entreprise, de travailler, d'avoir un compte en banque, d'acheter un logement, etc.

L'immigration intra-africaine

Elle a la particularité d'être d'abord causée par des chocs géopolitiques. C'est par exemple la migration des Somaliens vers le Kenya ou du Mozambique vers l'Afrique du Sud pendant la guerre civile, ou encore du Zimbabwe vers l’Afrique du Sud en raison du régime autocratique de Mugabe. S’ajoutent à l’immigration politique des migrations économiques variables selon les périodes en fonction des dynamiques des pays : le Gabon, pays très peu peuplé et au potentiel économique important, fait appel à la main-d'œuvre de nombreux autres pays africains. C'est aussi le cas de la Côte d'Ivoire pendant une quarantaine d'années et de l'Afrique du Sud, qui compte des ressortissants venus de toute l'Afrique sub-saharienne. Le Bénin profite de sa proximité avec le Nigéria, dont il attire des habitants pour des raisons économiques, tout particulièrement à Cotonou.

 

En Afrique, certains espaces ont des passeports communs, comme la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEA), ce qui facilite les migrations à l’exemple de Sénégalais que l’on retrouve dans différents pays de la CEDEAO. En revanche, d'autres régions n'ont pas d'organisations régionales intégrées, à l’exemple de l’Union du Maghreb arabe qui est plutôt une coquille vide ; il y a donc très peu de flux migratoires entre les pays concernés, d’autant que la frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc est toujours fermée.

Dans tous les cas, la compréhension des migrations imposen de prendre en compte la diversité des facteurs (4).

(1) Dumont, Gérard-François, « La dynamique démographique et les quatre marchés du Conseil de Coopération Golfe », Accomex, n° 103, février 2012

(2) Population & Avenir, n° 721, janvier-février 2015.

(3) Cf. par exemple Kanté Seydou, Géopolitique de l'émigration sénégalaise en France et aux Etats-Unis, Paris, L’Harmattan, 2014.

(4) Dumont, Gérard-François, « Les logiques migratoires au XXIe siècle », Outre-Terre, revue géopolitique, n° 17, Éditions Eres, 2007.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 17/01/2015 - 11:40
L'indigné
http://fr.novopress.info/167305/comment-sos-racisme-censure-laurent-obertone-grenoble/
lexxis
- 17/01/2015 - 10:08
IMPASSE
On n'aura jamais une politique d'immigration et d'intégration digne de la France tant que la Gauche cherchera préserver à tout prix un électorat qui vote à 90% pour elle, sans que la Droite n'ait d'autre programme et d'autre courage que d'essayer de le lui piquer.

Posées comme aujourd'hui en termes bassement électoralistes, toutes les politiques suivies mènent droit à l'échec.
vangog
- 17/01/2015 - 09:56
L'angélisme catho-gauchiste a la vie dure!
Nous ne sommes pas comparables aux Américains qui sont une vraie Nation patriote, qui ont imposé des règles très strictes à l'immigration,à partir des crises pétrolières et des débuts du terrorisme. La France catho-gauchiste a fait l'inverse des USA, augmentant des flux migratoires de la misère vers une République submergée par son assistanat, son chômage et ses dettes. La seule chance d'intégrer ces dix millions de musulmans est de réaliser une vraie politique Républicaine: fin des pompes aspirantes gauchistes, coopération avec les pays d'émigration, réforme du laxisme de la Justice et de l'Education...les solutions, tous les Français les connaissent! Le seul parti qui ait le courage de les proposer, c'est le FN! Tic-tac, tic-tac...