En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

04.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

05.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 14 min 43 sec
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 2 heures 28 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 18 heures 6 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 19 heures 15 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 20 heures 54 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 23 heures 2 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 1 jour 28 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 47 min 22 sec
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 4 heures 4 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 4 heures 57 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 18 heures 30 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 19 heures 32 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 21 heures 27 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 23 heures 52 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 1 jour 44 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 1 jour 2 heures
© Caputre youtube
Martin Pistorius et sa femme
© Caputre youtube
Martin Pistorius et sa femme
Prison mentale

Ghost boy : quand Martin, enfermé vivant dans son corps pendant 12 ans raconte avoir entendu sa mère lui dire qu’elle espérait qu’il allait mourir

Publié le 17 janvier 2015
Victime d'une méningite, le jeune homme sombre dans le syndrome de l'enfermement. Son entourage ne se rend pas compte que son esprit fonctionne normalement.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Victime d'une méningite, le jeune homme sombre dans le syndrome de l'enfermement. Son entourage ne se rend pas compte que son esprit fonctionne normalement.

Martin a peut-être connu le pire cauchemar imaginable. Celui d'être bloqué sans même pouvoir appeler à l'aide.
Comme le célèbre athlète homonyme, Martin Pistorius habite en Afrique du Sud. Il vit avec ses parents, son frère et sa sœur. A la fin des années 1980, il a 12 ans et il tombe subitement malade. Les médecins ne sont pas sûrs de ce qui lui arrive mais une grave méningite est soupçonnée. Peu à peu, l'état du jeune garçon empire. Il ne parvient plus à marcher, ni à parler, pour finir par perdre toute capacité de bouger son corps. Martin entre dans un état végétatif

A l'hôpital, les médecins ne croient plus aux chances de l'enfant. Ce type de méningite est presque toujours mortel. Une seule chose à faire pour les parents, prendre soin de Martin jusqu'à son inévitable décès. Mais contre toute attente, Martin ne va pas mourir. Mieux, au bout de deux ans, il se réveille."J'étais conscient de tout ce qui se passait, comme une personne normale" raconte-t-il à NPR. Sauf que son corps ne bouge toujours pas d'un cil et pour son entourage, Martin est un véritable légume, incapable de comprendre ce qu'il se passe. Pendant 12 ans, il va être piégé dans son corps.

Appelé "syndrome d'enfermement," cet état est généralement consécutif d'un accident cérébral car il coupe les influx nerveux entre le cerveau et le corps. L'esprit  continue de fonctionner mais le corps ne suit pas. Le syndrome est connu depuis les années 1940 mais a été très médiatisé en 1997, lorsque sort le livre "Le Scaphandre et le Papillon." Adapté au cinéma, il a été écrit par Jean-Dominique Bauby, ancien rédacteur en chef de Elle, lui-même atteint du syndrome et seulement capable de bouger une paupière. C'est de cette façon qu'il va dicter son livre, lettre par lettre, à sa collaboratrice. Plus récemment, c'est le cas d'un britannique qui a retenu l'attention. En 2012, Tony Nicklinson, piégé dans son corps réclame le droit de mourir. Sa requête est rejetée par la justice. Il explique alors aux journalistes : "Nos avocats sont prêts à aller jusqu'au bout de la démarche judiciaire (en faisant appel, NDLR), mais cela représente pour moi une nouvelle et longue période d'inconfort physique et de détresse mentale." Refusant de se soigner et de manger, il finira par mourir peu de temps après.

Cette détresse, Martin Pistorius l'a aussi ressenti très vite. "La dure réalité m'a frappé. J'allais passer le reste de ma vie comme ça, totalement seul." Commence alors le même cérémonial pendant près de 12 ans. A 5h du matin, son père l'habille et l'amène dans un centre de soins spécialisés. A la fin de la journée, il revient le chercher, le douche, lui donne à manger et le couche. Toutes les deux heures, il vient le retourner dans son lit pour éviter les escarres. "Personne ne me montrera plus jamais de la tendresse, personne ne m'aimera plus jamais," pensait alors le jeune homme. Le désespoir de sa mère n'arrange pas les choses. Un jour, elle lui glisse à l'oreille, sans savoir qu'il entendait : "J'espère que tu vas mourir." Martin a fini par comprendre la réaction de sa mère qui ne voyait plus que l'ombre de son fils.

La journée, il est installé devant la télé et regarde le même dessin animé pour enfants. Il souffre en silence. "Je ne peux pas dire à quel point je haïssais Barney," du nom du personnage principal, explique-t-il aujourd'hui. Pour lui, la seule manière de tenir est de ne plus penser. Il observe les rayons de soleil sur le mur et détermine ainsi l'heure approximative qui lui indiquera la fin de son cauchemar audiovisuel. De cette manière, il tente de reprendre le contrôle de sa vie.

Au fur et à mesure des années, son corps réagit, à la surprise générale, et il parvient à se faire comprendre par son entourage. Aujourd'hui âgé de 39 ans, il ne peut pas marcher mais a retrouvé l'usage de la partie haute de son corps. Pour parler, il utilise un ordinateur et tape sur un clavier. Il vit désormais à Harlow en Angleterre et s'est même marié. Lui qui ne pouvait plus bouger d'un pouce, a réussi à écrire son histoire dans un livre "Quand j'étais invisible". Martin a rattrapé le temps perdu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 19/01/2015 - 20:42
Calvaire
Chacun a le droit de penser ce qu'il veut mais plutôt que de vivre ça il vaut mieux mourir. Ressusciter dans un état aussi catastrophique ne semble pas être une issue digne de ce purgatoire (à supposer que l'on ressuscite).
Benvoyons
- 18/01/2015 - 18:21
vangog - 18/01/2015 - 01:40 Il faut dormir de temps en temps
car dans l'article l'on parle d'une personne qui n'a jamais demandé de mourir et qui suivant la nouvelle loi qui arrive sur l’Euthanasie et bien les médecins en auraient la demande et auraient obtenu gain de cause alors que finalement la personne est maintenant Marié. Bon j'ai bien remarqué que tes mémos sont toujours dans l’à peu prêt mais là franchement tu te dépasses.
vangog
- 18/01/2015 - 01:40
Étonnante et émouvante histoire!
C'est alors qu'on peut comprendre que certains malades aient le courage de mourir, après avoir éprouvé celui de vivre jusqu'au fond de la douleur...