En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Le Premier ministre a exposé mardi 13 janvier devant l'Assemblé nationale les principales mesures qu'il entendait mettre en place pour renforcer le dispositif anti-terroriste.
Peut mieux faire
Manuel Valls sur l’anti-terrorisme : solide sur l’arsenal législatif, insuffisant sur les racines du mal
Publié le 14 janvier 2015
Le Premier ministre a exposé mardi 13 janvier devant l'Assemblé nationale les principales mesures qu'il entendait mettre en place pour renforcer le dispositif anti-terroriste. Non critiquables sur le fond, elles ne traitent pas l'ensemble du problème.
Eric Denécé, docteur ès Science Politique, habilité à diriger des recherches, est directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Denécé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Denécé, docteur ès Science Politique, habilité à diriger des recherches, est directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a exposé mardi 13 janvier devant l'Assemblé nationale les principales mesures qu'il entendait mettre en place pour renforcer le dispositif anti-terroriste. Non critiquables sur le fond, elles ne traitent pas l'ensemble du problème.

Atlantico : Le Premier ministre a présenté ce mardi 13 janvier à l’Assemblée nationale une batterie de mesures pour lutter contre le terrorisme. Il a notamment indiqué vouloir créer un fichier des personnes condamnées pour terrorisme ou "membres de groupes de combat". Quelle serait l’utilité de cette mesure ?

Eric Denécé : L’ensemble des mesures présentées sont pertinentes et adaptées, même si elles ne sont que des évolutions somme toute assez mineures de notre dispositif.

Il n’y a là rien de "révolutionnaire", car il n’y a pas d’arme magique que nous pourrions inventer contre la menace terroriste

Aujourd’hui, notre système policier et juridique marche bien et est assez complet.

Le ficher proposé par Manuel Valls est intéressant,surtout s’il devient accessible à l’ensemble des acteurs impliqués dans la surveillance du territoire et non pas à la seule disposition de la DGSI.

Lire également : Les erreurs de diagnostic sur la nature du terrorisme qui ont conduit au double drame Charlie Hebdo-Hyper Cacher

Manuel Valls entend créer d’ici 2015 des "quartiers spécifiques"  pour les djihadistes. Quelle est la faisabilité de ce projet ?

C’est un sujet qui divise les professionnels et les experts. Difficile de dire si cela marchera. Les premières expériences sont moyennement concluantes. Enfin, n’oublions pas qu’une proportion importante de la population carcérale est composée de délinquants ou de criminels issus de l’immigration, tous susceptibles d’être gagnés par l’islamisme radical des prisons, à limage des Merah, des Kouachi et autres Coulibaly.

Par ailleurs, comme le proposait déjà Nicolas Sarkozy et l’UMP, un système de collecte européen des données fournies par les voyageurs aux compagnies aériennes (PNR) entrera en vigueur en septembre 2015 selon Manuel Valls, et ce malgré les réticences du Parlement européen sur la question. Là aussi, s’agit-il plus d’une déclaration d’intention que d’une mesure effectivement applicable ?

Cela peut être utile car cela devrait permettre de mieux surveiller les déplacements des "islamistes"  français qui s’envolent pour des terres de djihad (ou qui en reviennent)  depuis d’autres aéroports européens que nous ne pouvons surveiller. Mais cela dépendra de la réaction de Bruxelles et, le cas échéant, de notre volonté de passer outre

Manuel Valls a demandé à Bernard Cazeneuve de lui faire "des propositions de renforcement pour Internet et les réseaux sociaux qui sont fréquemment utilisés pour l'endoctrinement des djihadistes". Compte tenu des mesures déjà prises, on voit difficilement ce qui pourrait être fait de plus. Quelles sont celles que le gouvernement aurait réellement intérêt à prendre ?

En effet, cette proposition est encore assez floue. Sans doute convient-il de regarder ce qu’ont fait certains Etats asiatiques (Chine, Singapour) pour le contrôle de l’internet national,avec les limites techniques, juridiques et démocratiques qui s’imposent.

Quelles autres mesures verriez-vous en complément des propositions du Premier ministre ?

D’autres mesures devraient accompagner les propositions du premier ministre : 

  • Une meilleure intégration du renseignement territorial (police & gendarmerie) avec l’antiterrorisme (DGSI);
  • L’intégration de gendarmes au sein de la DGSI, ce que ce service se refuse à faire depuis sa création;
  • Renforcer les capacités de coordination et d’analyse de l’UCLAT;
  • Renforcer les moyens du service central du renseignement territorial et les effectifs du renseignement pénitentiaire;
  • Renouer des liens de coopération avec les services syriens, qui ont une excellente connaissance de ce qui se passe chez eux;
  • Et surtout, renforcer les moyens humains et les budgets de la communauté du renseignement française (DGSE, DRM, DPSD, DGIS, DNRED, etc.), car elle demeure sous-dimensionnée par rapport à nos alliés, et elle risque d’être en difficulté si un véritable accroissement de la menace intervenait.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
EUROPE
- 14/01/2015 - 18:24
Parler oui mais agir non
Aucune démocratie n'est capable de dominer le sujet du terrorisme, elles peuvent en parler, même très fort, défiler, peut être s'insurger mais combattre, parait illusoire car sans courage, encore moins de volonté. Donc les démocraties et le France en particulier continueront à pleurer ses morts, à distribuer des médailles , à compatir, à pleurer mais l'action , oui l'action , nous risquons d'attendre longtemps
langue de pivert
- 14/01/2015 - 18:00
A la guerre comme à la guerre ? j'crois pas non ! ☺
Il faut reconnaitre au caudillo un certain talent pour la jactance et l'enfumage, mais si gouverner c'est prévoir comment comprendre que l'exécutif n'ait pas mis hors d'état de nuire la "cinquième colonne" (environ 6000 individus) pour prévenir des attentats que de nombreux commentateurs lambda voyaient venir sur ce site ? Lui un ancien ministre de l'intérieur ? C'était pourtant la première mesure à prendre. Comment peut-il osé dire qu'il est en guerre contre le terrorisme ? Il ne faisait pas bon être Américain d'origines Japonaises après Pearl Harbor ni Allemand en France en 1914 (et peut-être en 1940 ?) Et pourtant cela concernait en majorité des personnes ne représentant aucun danger pour les nations concernées. Pendant qu'il mettait debout l’hémicycle, pendant que les forces de l'ordre enterraient leurs morts Hollande et Valls n'ignoraient pas que la Taubira avait planté un couteau dans le dos d'un honnête et irréprochable C.R.S. Et laissait libre les tueurs de demain ! L'exécutif surf sur le sang pour remonter dans les sondages voilà la cruelle vérité ! Ni oubli ni pardon.
JonSnow
- 14/01/2015 - 15:56
De l'importance de traiter les vraies causes!
Les mesures sécuritaires sont nécessaires, mais elles ne traitent que les symptômes, et pas les causes. Le traitement des causes demandera des efforts bien plus importants et ne pourra générer de résultats que sur le long terme. C'est le ministère de l'Education nationale qui est en première ligne, mais aussi l'Islam de France qui doit se réorganiser et réfléchir à son dogme et à la manière de le transmettre. Dire que les terroristes ne sont pas des Musulmans, c'est se voiler la face. Ils ne sont pas représentatifs de la majorité des Musulmans, j'ose l'espérer, mais ils se revendiquent de l'Islam, comme les Salafistes dont les valeurs ne sont pas compatibles aves les nôtres, comme l'a aussi exprimé Manuel Valls dans son discours remarquable.