En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

03.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

04.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

05.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

06.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

07.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

05.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 4 min 34 sec
décryptage > International
Influence de la Turquie

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

il y a 1 heure 51 min
décryptage > France
Il m’a démasqué

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Environnement
Transition écologique

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 4 heures 31 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 17 heures 22 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 19 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 22 heures 10 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 1 jour 32 min
décryptage > France
Loi

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

il y a 1 heure 8 min
décryptage > France
Drame humain

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

il y a 2 heures 6 min
pépite vidéo > Société
Fermeture des bars et des restaurants
Covid-19 : l'incompréhension de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, suite aux annonces d'Olivier Véran
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 4 heures 7 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 16 heures 10 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 19 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 1 jour 49 min
info atlantico
Extrait du document officiel diffusé par Christiane Taubira.
Extrait du document officiel diffusé par Christiane Taubira.
INFO ATLANTICO

L'aveuglement dramatique de Christiane Taubira : l'énorme boulette de la garde des Sceaux en pleine semaine d'attentats

Publié le 04 mars 2015
Des instructions données par la Garde des Sceaux le 9 janvier, au moment où la France était durement frappée par trois actes terroristes, réaffirment aux procureurs la nécessité de traiter sur un même plan les récidivistes et les non-récidivistes en matière de réductions supplémentaires de peine.
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des instructions données par la Garde des Sceaux le 9 janvier, au moment où la France était durement frappée par trois actes terroristes, réaffirment aux procureurs la nécessité de traiter sur un même plan les récidivistes et les non-récidivistes en matière de réductions supplémentaires de peine.

C’est un document de deux pages et demi adressées aux 40 procureurs généraux et aux 160 procureurs de France par la garde des Sceaux, Christiane Taubira. Il s’agit d’instructions données aux magistrats chargés de l’application de la politique pénale du gouvernement…

D’emblée, dès la lecture de ces recommandations, on se frotte les yeux. On se demande si on ne rêve pas. L’objet de ce document - qu’Atlantico a en sa possession - est en effet "d’aligner le régime des récidivistes sur celui des non-récidivistes en matière de réductions supplémentaires de peines ( RSP)". Ainsi, le récidiviste se voit délester d’une circonstance aggravante qui le place, sur ce point, sur le même plan qu’un primo-délinquant. Mais là où ces instructions ont fait tousser plus d’un procureur de la République et  d’un procureur général, c’est qu'elles ont été envoyées le 9 janvier, le jour même où avait lieu la sanglante prise d’otages de la supérette cacher du cours de Vincennes, le lendemain de la fusillade de Montrouge… Qui elle-même survenait le lendemain de la tuerie de Charlie-Hebdo. Voilà qui ne pouvait tomber plus mal et qui montre l’impréparation et la légèreté régnant à la Chancellerie. Surtout quand on sait que dès le début de ces évènements dramatiques, l’accent a été mis sur les casiers judiciaires d’un Chérif Kouafi puis d’Amédy Coulibaly, assassin de quatre juifs dans l’épicerie Hyper-cacher après avoir abattu la veille une policière municipale de Montrouge et un employé de voierie. Les djihadistes, déjà condamnés par exemple pour divers trafics, poursuivis pour des faits de terrorisme, pourraient bénéficier de cette faveur. En vertu de l’article 13 de la loi du 15 août 2014 "relative à l’individualisation des peines et renforçant l’efficacité des sanctions pénales". Une disposition que l’opinion, peu au fait des arcanes de la politique pénale, aura bien du mal à accepter.

Précisons tout de même que tout individu en état de récidive légale condamné avant le 1er janvier 2015 ne pourra pas  se voir appliquer la loi du 15 août 2014 en vertu de la non-rétroactivité des lois qui ne disposent que pour l’avenir. D’ailleurs, si cela avait été le cas, cette disposition aurait été inconstitutionnelle. 

Une fois encore, avec ces instructions qui surviennent à un très mauvais moment, va se poser de manière frontale le ènième débat sur la récidive, sans cesse réactivé lors de faits divers crapuleux et dramatiques, comme ce fut le cas lors du récent procès du meurtrier d’une élève du collège cévenol de Chambon-sur Lignon. L’opposition, oubliant le bel unanimisme de dimanche 11 janvier, aura beau jeu dénoncer une nouvelle fois la politique pénale laxiste de la Garde des Sceaux. Elle qui a supprimé les fameuses peines planchers instaurés par Rachida Dati, qui du reste n’avaient pas rencontré un succès fou du côté des magistrats. L’opposition aura beau jeu encore d’ironiser sur la contrainte pénale, applicable depuis octobre 2014. Laquelle n’est en fait qu’un succédané de l’ancien sursis avec mise à l’épreuve, introduite dans notre droit pénal en 1958 et dont les prémices - il s’agissait du sursis simple - remontent à la fameuse loi Bérenger du 26 mars 1891. D’ailleurs, cette contrainte pénale n’a été appliquée à ce jour qu’à environ 200 -250 personnes, les magistrats estimant qu’elle est quelque peu difficile à mettre en œuvre. Au-delà de ces constats, la classe politique, qui navigue bien souvent au gré des vents et des faits divers, devrait savoir que toutes les lois du monde, de la plus répressive à la plus douce, ne pourront jamais éradiquer totalement la récidive. Reste une question : comment un fin juriste comme l’est Robert Gelli, directeur des affaires criminelles et des grâces, magistrat qui connait mieux que personne les chausse-trappes du pouvoir - il a été conseiller justice de Lionel Jospin à Matignon, puis de longues années procureur de la République à Nîmes - ,  a-t-il pu ne pas voir l’inopportunité de signer de telles instructions et de ne pas le dire à la Garde des Sceaux ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (47)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
antidote
- 16/05/2015 - 10:14
2017 compteur à zéro !
Il faudra bien que les coupables payent !!!
Anouman
- 19/01/2015 - 20:48
Taubira
Cette dame fait partie des gens qu'il suffit d'entendre et de voir s'exprimer pour savoir qu'il n'y a rien à attendre de positif de sa part. Elle n'est pas la seule, mais chez elle l'impression est aussi marquée qu'avec Hollande ou Sarkozy, c'est tout dire.
chrisbord
- 16/01/2015 - 16:39
Ce n'est pas demain la fin
Il faut dire qu'elle bloque toutes les procédures diligentées contre cet inutile de Hollande. Elles riche comme Crésus indépendantiste , crache sur la France et selon certains journaux, son concubin serait entretenu a grands frais sur le dos du contribuable !
Alors elle continuera encore longtemps a nous manger la laine sur le dos !