En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Mérité
M. le Président de la République, remettez la Légion d’honneur au Raid et au GIGN
Publié le 10 janvier 2015
Ils ont été héroïques lors de l’attaque des terroristes. L’opinion leur en sait gré. Bien sûr, ils n’ont fait que leur travail. Mais ils l’ont réussi en prime à 100%.
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils ont été héroïques lors de l’attaque des terroristes. L’opinion leur en sait gré. Bien sûr, ils n’ont fait que leur travail. Mais ils l’ont réussi en prime à 100%.

Il y a quelques jours, un débat agitait le petit monde frileux, et content de soi, politico-médiatique. Vous vous rendez-compte : l’économiste Thomas Piketty a refusé sa nomination comme chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur ! Normal entendait-on, on ne l’avait prévenu ! Et ainsi de suite !

Il n’empêche. Cette décoration, un hochet disait certes Napoléon, qui l’avait lui-même créée le 19 mai 1802, représente quelque chose. Pour des scientifiques qui ont contribué à faire avancer la recherche. Pour des écrivains, des artistes qui procurent du plaisir à leurs spectateurs. Pour des gens qui oeuvrent en faveur de la paix. Pour des médecins qui à longueur d’années, soignent des vies humaines. Pour des hommes ou femmes qui ont sauvé de la noyade ou un incendie telle ou telle personne. Pour des hommes politiques qui ont beaucoup fait pour la Nation. Avec une exception, un parlementaire en cours de mandat, aurait-il accompli des choses exceptionnelles qu’il ne pourrait prétendre au ruban rouge. Mais il suffit de parcourir la liste des promus dans l’Ordre de la Légion d’honneur pour les fêtes de Noël, Pâques et le 14 juillet, pour y découvrir quelques anciens élus de la République honorés par un décret présidentiel.

Il serait absurde de se moquer de cette institution vieille de plus de deux siècles au prétexte qu’elle ne récompenserait que quelques serviteurs zélés ou partisans du pouvoir en place. Ce qui est vrai et faux à la fois. La France a connu trois jours d’enfer avec la folie meurtrière de trois djihadistes qui ont abattu 17 personnes, dont les dessinateurs de Charlie-Hebdo, deux policiers, une policière municipale stagiaire – elle avait 27 ans-, quatre personnes clients d’une épicerie cacher et d’autre anonymes. Toutes les morts sont des injustices. Des scandales. Aujourd’hui, des familles entières pleurent. Ne comprennent pas pourquoi, leur mari, épouse, fils, fille ont été sauvagement assassinées.

Au cours de ces trois jours, des hommes, totalement anonymes, ont tenté l’impossible. Fonçant sans se poser des questions, parce que c’est leur métier, ici dans une imprimerie, là dans une supérette, pour redonner de la liberté au pays. Pour stopper cette horde barbare avide de tuer. Ces hommes ont pris des risques énormes. Bien sûr, ils sont préparés. Solides psychiquement. Mais ils ont pour la plupart, ces héros tout de noir vêtus, des vrais, pas en stuc, des enfants, une épouse, des frères et sœurs. Ils aiment la vie. Comme tout un chacun. Mais ils savent qu’elle peut s’envoler à tout instant. Comme leurs deux collègues exécutés de façon ignoble par les frères K. Comme cette policière municipale exécutée elle aussi, mais par C. Ils ont redonné espoir à notre pays. La France entière a vu les hommes du RAID applaudis lorsqu’ils ont libéré vendredi 9 janvier vers 17 heures, les otages retenus dans la supérette Cacher. Hélas ! Ils n’avaient rien pu faire pour quatre d’entre eux déjà assassinés par C.

M. le Président de la République, vos fonctions vous autorisent sans doute, à titre exceptionnel, à nommer des membres du RAID ou du GIGN, ou leur unité, dans le grade de chevalier de la Légion d’honneur. Sans oublier le jeune Lilian employé -26 ans- de l’imprimerie de Dammartin-en-Goële, qui caché au 1er étage, avec un sang-froid étonnant, a fourni, grâce à des SMS, des informations capitales au GIGN avant l’assaut…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 10/01/2015 - 23:49
Je ne pense pas qu'ils l'auront,
sauf à titre posthume. Ils pourront décorer le drapeau du corps, mais pas les hommes, sauf leur chef de corps (remis d'office pour la fonction). Un militaire en tenue doit saluer le porteur de cette médaille. Celui qui ne l'a pas devra saluer son collègue, même si c'est un subordonné. Ce serait les 400 hommes du GIGN (je ne sais pas combien chez les policiers) ou personne. Je ne pense pas que ces hommes de valeur courent après. Il y a plus d'une trentaine d'années, un Adjudant qui avait eu la Légion D'honneur en Algérie; Il était mort avec sa section; on lui a accroché cette médaille à titre posthume, puis, il a bougé. Trop tard, on pouvait plus l'enlever (c'est ce qui se racontait). Au régiment, des officiers jaloux, ont tout fait pour qu'il soit aux arrêts. Même pas chez lui (il était tout de même incommandable). Il a refusé ses repas. Il a fait ses jours de trou chez lui, car, le seul qui pouvait lui porter son repas était le chef de Corps, seul détenteur de la Légion d'honneur. Un Colonel qui portait son plateau repas à un Adjudant. Ce serait trop compliqué.
Henrik Jah
- 10/01/2015 - 21:43
Bien dit
Sans être chauvin on a sans doute les meilleurs forces de l'Ordre dans le monde. Mais malheureusement pour avoir la légion d'honneur de nos jours faut soit être grand patron, sportif (même si exilé fiscal) ou star du show-biz (même si exilé fiscal). Sauvez les français et se sacrifier pour leur sécurité c'est sans doute pas à la hauteur de la décoration, il vaut mieux jouer dans "Joséphine ange gardien".