En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
info atlantico
© Reuters
Deux tiers des Français pensent que seuls les islamistes radicaux représentent une menace.
Info Atlantico
66% des Français considèrent que les musulmans vivent paisiblement en France et que seuls des islamistes radicaux représentent une menace
Publié le 16 janvier 2015
EXCLUSIF Ce sondage Ifop pour Atlantico est d'autant plus révélateur qu'il a été mené en pleine période de chasse à l'homme.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
EXCLUSIF Ce sondage Ifop pour Atlantico est d'autant plus révélateur qu'il a été mené en pleine période de chasse à l'homme.

Atlantico : Pourquoi ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Ce sondage a été réalisé car au lendemain de l'attentat de Charlie Hebdo un certain nombre de responsables politiques et d'intellectuels ont appelé à ne pas faire d'amalgame et parce qu'un certain nombre de lieux de cultes musulmans étaient la cible d'attaques. On voulait voir quel était l'état de l'opinion publique française, c’est-à-dire si pour nos concitoyens la menace était représentée par les quelques islamistes radicaux, ou par l'islam dans son ensemble, et donc la communauté musulmane et ses institutions.

Lire également : La tragédie de Charlie Hebdo suscitera-t-elle le sursaut dont la société française a tant besoin ?

Quel est l'enseignement principal ?

Les résultats sont très clairs : 66% des Français déclarent ne pas faire d'amalgames contre 29% qui déclarent que ce sont les musulmans en général qui posent problème. Ce qui est plutôt rassurant, même si 29% n'est pas un chiffre négligeable. C'est quand même un tiers des Français qui campent sur ces positions-là.

Aux yeux de quelles catégories de population l'islam représente-t-il particulièrement une menace ?

Assez logiquement, le principal clivage sur cette question est d'ordre partisan. Plus de 80% des sympathisants du Front de Gauche (82%) et du Parti socialiste (84%) adhèrent à l'idée qu'il ne faut pas faire d'amalgames contre 16% et 15% respectivement qui expriment que c'est l'islam qui pose problème en général.

Ces résultats changent au fur et à mesure que l'on se déplace vers la droite de l'échiquier politique. Dans l'électorat UMP, 63% estiment qu'il ne faut pas faire d'amalgame. Le FN est lui complètement à l'inverse de la moyenne nationale avec 66% de ses sympathisants qui identifient l'islam comme une menace.

Lire également : L’islam face à la modernité : les raisons théologiques et historiques pour comprendre pourquoi les musulmans ont tant de mal à faire évoluer leur religion

Outre le clivage politique, quels sont les autres écarts ?

Il y a une différence géographique : les habitants des communes rurales sont 60% à ne pas vouloir faire d'amalgame contre 77% en région parisienne. C'est quand même 17 points d'écart. Il n'y a pas vraiment de différences selon l'âge, mais plutôt en termes de catégories socioprofessionnelles : 78% des cadres et des professions libérales ainsi que 75% des professions libérales refusent les amalgames contre 60% chez les ouvriers.

C'est donc d'abord un clivage politique, puis géographique et socioprofessionnel, les deux se recoupant forcément. On a donc d'un côté des catégories ouvertes sur le monde et donc sur le multiculturalisme et d'un autre côté des catégories qui le sont moins. C’est-à-dire les diplômés versus les ouvriers et employés des zones périurbaines.

Méthodologie

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LA RICHARDIERE
- 24/01/2015 - 21:20
Atlantico, changez de sondeur!
Les musulmans phagocytent lentement mais surement la société française. Des chiffres COMPTABLES incontestables sont à l'appui ce cette affirmation; c'est aux antipodes des "échantillons représentatifs" répondant sans réflexion à des questions...réfléchies! C'est de la pure manipulation.
Les volcans aussi sont paisibles avant de détruire. Atlantico, publiez la traduction de l'hymne national algérien; nul doute que les musulmans paisibles de l'ifop ruminent une "vengeance", le moment venu.
antidote
- 16/01/2015 - 10:29
Pompiers pyromanes !!!
Combien de discours la gauche n'a cessé de nous seriner sur l'amalgame en sachant pertinemment que des religieux extrémistes agissaient sans vergogne dans les banlieues , dans les prisons , dans des mosquées sans être inquiétés ! Nous les avons considéré comme étant des gens normaux alors que leur rôle est de convertir un maximum de Français à l'islam radicale . Cela même sont les plus dangereux devant prouver leur idéologie et mener le djihad aux quatre coins de la France .Combien de maires se laissent prendre au jeu d'un islam concilient alors que aucune manifestation de la part des soi-disant réfractaires à l'islamisme radical ne se soit manifestés sur le territoire .Attention à trop d'angélisme de mettre en péril la démocratie !
Benvoyons
- 11/01/2015 - 11:20
Pourquoi-pas3110/01/2015 -23:46 Même la religion de la connerie
non? Mouton de Panurge!