En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

05.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Nous aurons la Chine de nos mérites

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

ça vient d'être publié
Crise
La paralysie de l'économie due au coronavirus menace New York déjà très endettée
il y a 1 min 56 sec
décryptage > International
Disraeli Scanner

Donald Trump : comment le populiste s’est mué en conservateur

il y a 30 min 4 sec
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 1 heure 42 sec
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 1 heure 31 min
pépites > Politique
Election
La droite conserve la majorité au Sénat
il y a 1 heure 36 min
Presse
Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris
il y a 2 heures 6 min
décryptage > High-tech
Espionnage

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

il y a 2 heures 25 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 19 heures 29 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 20 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 22 heures 13 min
pépite vidéo > Défense
Tensions
L'Arménie et l'Azerbaïdjan instaurent la loi martiale
il y a 13 min 21 sec
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 44 min 56 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Politique
Résultats

Sénatoriales : rien ne bouge vraiment (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron)

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Terrorisme
LE BLOC-POL DE LAURENCE SAILLIET

Terrorisme : la coupable inertie d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un budget 2021 déformé par le Covid et qui n’ose pas prévoir un emprunt national, mais ça va venir

il y a 2 heures 8 min
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 18 heures 42 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 20 heures 2 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 23 heures 39 min
© Reuters
Marine le Pen a été rejetée de la grande marche républicaine de dimanche.
© Reuters
Marine le Pen a été rejetée de la grande marche républicaine de dimanche.
Ostracisation

Marine le Pen rejetée de la grande marche républicaine : comment le PS s’est tiré une énième balle dans le pied

Publié le 09 janvier 2015
Le parti socialiste a choisi de désigner les bons et les mauvais adversaires du terrorisme, légitimant ainsi le concept d'UMPS face au seul Front National.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parti socialiste a choisi de désigner les bons et les mauvais adversaires du terrorisme, légitimant ainsi le concept d'UMPS face au seul Front National.

Peut-on définir les limites de l'Union Nationale qui, par définition, devrait englober tout le monde ? Faut-il la différencier de l'Arc Républicain ou du Front Républicain qui désigne les partis dits de gouvernement lorsqu'ils s'unissent pour défendre une cause ? La question n'a pas tardé à se poser et à faire polémique à propos de la participation du Front National à la Marche Républicaine de dimanche prochain.

Après le choc provoqué par l'attentat contre Charlie Hebdo, il a fallu dépasser le stade des rassemblements spontanés et passer aux choses concrètes ; car déplacer des centaines de milliers voire des millions de personnes dans les rues de Paris exige une organisation précise et un encadrement adéquat. "L'intendance suivra", disait de Gaulle. En l'occurrence, l'intendance, c'est une coordination mise en place à l'initiative des partis de Gauche - principalement du PS, qui englobe également l'UMP, l'UDI, et Debout la République - qui s'est mise au travail jeudi après midi. Mais quid du Front National ? 

 

"Il ne faut exclure personne", a osé avancer le député PS de Seine et Marne et par ailleurs porte parole du parti, Olivier Faure. Dans les couloirs de l'Assemblée, au moment de la cérémonie de la minute de silence à la mi-journée, quelques uns partageaient son point de vue. Mais qu'en était-il du FN ? A écouter et lire les réactions des uns et des autres, on comprenait dès mercredi qu'au FN les opinions étaient partagées et qu'il n'y avait pas unanimité sur l'attitude à adopter à la tête du Parti de Marine Le Pen. Celle-ci s'efforçait d'entretenir le suspense jusqu'au moment de sa visite à François Hollande ce vendredi, pour dire si oui ou non le FN serait partie prenante de la manifestation, tout en rappelant que "l'aveuglement et la surdité de nos dirigeants, depuis des années, est en partie responsable de ce genre d'attentats". Si autour d'elle, on se montrait plutôt favorable à l'éventualité d'une participation (Marine Le Pen défilant aux cotés de Nicolas Sarkozy ou Jean-Christophe Cambadélis, quelle image en perspective !), le président d'honneur du FN, Jean Marie-Le Pen affichait ses réserves dès mercredi et donnait en quelque sorte le "la", en déclarant qu'il n'avait "pas envie de soutenir l'action gouvernementale impuissante et incohérente face à un problème qui touche, évidemment de très près, à l'immigration massive subie par notre pays depuis quarante ans"...

 

A vrai dire on ne lui en demandait pas tant, surtout au PS où Olivier Faure a été prié de remettre sa proposition dans sa poche, tandis que François Lamy, chargé de l'organisation de la marche pour le Parti expliquait que "le FN n'a pas sa place" dans cette manifestation. Arguant que Nicolas Sarkozy avait été formellement convié par le Premier ministre, Marine Le Pen, a pu se poser en victime et a multiplié les déclarations indignées dans les médias : "Nous sommes exclus... Nous envisagions de nous y rendre mais nous n'irons pas". En réalité, cette exclusion a aussi retiré une épine du pied de la présidente du FN qui n'a pas eu à trancher entre un affichage aux cotés de "l'UMPS" tant décriée et la posture du "seul contre tous". Et le PS s'est tiré une balle dans le pied en désignant les bons et les mauvais adversaires du terrorisme, mais en légitimant le concept d'UMPS face au seul Front National.

 

Il n' y avait dans doute pas de bonne solution, car pour la Gauche de la Gauche la présence officielle du Front National n'était pas envisageable. Mais cette ostracisation a jeté une ombre sur la journée de recueillement à la mémoire des victimes de Charlie Hebdo. "Les électeurs s'en souviendront", a glissé Marine Le Pen dans une de ses déclarations. C'est peut-être en pensant à cela que le premier secrétaire du PS a tenté de calmer la polémique en déclarant que "cette manifestation, elle appartient à la France, aux Français, et ceux qui veulent venir viennent". Au fait, en mars prochain, les électeurs se souviendront-ils que l'UMP s'est prononcée en faveur de la participation du FN à la manif anti-terroriste ou que le PS l'a rejetée ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (38)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 10/01/2015 - 09:58
Lucidité
Messieurs les commentateurs d'Atlantico, s'il vous reste quelques instants de lucidité au cours de cette journée, pourquoi n'essayeriez vous pas d'en profiter pour regarder la réalité en face ?
Quelques faits : primo : tous les humains nés en France, même s'ils sont d'origine ou de religion… sont français et donc INEXPULSABLES ! Secundo : si vous percevez une retraite de 1.500 ou même 2.000 euros par mois, VOUS N'AVEZ AUCUN INTÉRÊT à SOUTENIR L'UMPS !
Ces deux partis crapuleux protègent essentiellement la fortune des milliardaires de la haute Finance Internationale. Mr Macron, notre jeune et beau ministre ''socialiste'' de l'économie, gagnaient des millions d'euros d'euros dans la banque où il travaillait ! Croyez-vous vraiment que Sarko ou Juppé sont différents ? C'est tout le système qui est à changer et cela, que vous le vouliez ou non, seul le FN peut, peut-être, le réaliser ! Que vous aimiez ou détestiez ma littérature, vous pouvez en lire plus dans ''l'éditorial'' !
zouk
- 10/01/2015 - 09:38
PS et exclusion du FN
Oui, le titre est juste, le PS a encore eu une réaction de Gribouille, mais Marine Le Pen également. Triste spectacle des deux côtés en face de d'un deuil national.
Texas
- 10/01/2015 - 09:09
Marche Républicaine ?
Au terme République peut être associé Populaire , Islamique ou Soviètique . Nous ne devrions envisager cette marche dans l' esprit d' une atteinte à la liberté d' expression . Exclusivement . Nous rejouer le Front Republicain dans ces circonstances dramatiques est subtil , mais illusoire .