En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Reuters
 C’est dans deux jours que sort “Soumission”, le “brûlot islamophobe” de Houellebecq.
La France a peur !

Tremblez, braves gens… C’est dans deux jours que sort “Soumission”, le “brûlot islamophobe” de Houellebecq

Publié le 05 janvier 2015
Hérétique et relaps, l’écrivain récidive. Il avait déjà qualifié l’Islam de "religion la plus con".
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hérétique et relaps, l’écrivain récidive. Il avait déjà qualifié l’Islam de "religion la plus con".

Restez chez vous. Calfeutrez-vous. Barricadez-vous. Evitez de sortir. Et si vous devez absolument quitter votre domicile, faites un détour pour ne pas passer près des éditions Flammarion qui ont eu l’inconscience d’éditer Houellebecq : elles vont brûler, c’est sûr. Ne vous approchez d’aucun plateau de télévision où serait invité le blasphémateur. La fatwa qui sera lancée contre lui peut faire de sanglants dommages collatéraux.

N’achetez pas son livre, ou si vous tenez à le faire, dissimulez-le dans un exemplaire du Coran (un journal libanais publié par le Hezbollah peut également faire l’affaire) : le texte de Houellebecq appellera sur vous les pires châtiments. Eloignez-vous des ambassades françaises : elles seront incendiées et pillées pour faire expier les horreurs de « Soumission ». Plus généralement, si vous êtes français et si vous vous trouvez dans un pays islamique, déplacez-vous avec une pancarte « Mort à Houellebecq ».

Cet écrivain pervers veut votre, notre perte. Comment a-t-il osé écrire un livre décrivant une France devenue une République Islamique ? Comment a-t-il pu dessiner cette perspective sans évoquer une seule fois les immenses bienfaits qui en découleraient pour nous ? Pourquoi s’est-il permis d’évoquer les bouffées de haine antijuive qui deviendraient légitimes et légales dans une France soumise à l’Islam ?

Il n’est pas acceptable qu’un homme puisse à lui tout seul détruire l’harmonieuse cohabitation des diversités qui forment la France. Veut-il faire de notre pays un champ de ruines ? Souhaite-t-il que nos djihadistes locaux déclenchent la Guerre Sainte sur notre territoire au lieu de partir pour l’Irak ou la Syrie ? Mais - hypothèse bien plus réjouissante – peut-être que, auréolé de sa sulfureuse et infernale gloire, il ambitionne qu’Eric Zemmour se torde de jalousie et soit poussé au suicide ?

D’autres que Houellebecq l’ont précédé sur cette voie abominable. Thierry Jonquet qui, avec « Ils sont votre épouvante, vous êtes leur crainte » a disséqué la violence et la haine antijuive des banlieues islamisées. Mais il a eu le bon goût de mourir sitôt son livre paru. Maurice G. Dantec, célèbre auteur de polars plutôt rouges, s’est exilé, lui, au Canada, écœuré qu’il était par ce qu’il avait vu dans le 9-3. Là-bas, il s’est proclamé « chrétien sioniste ». Depuis, on n’entend plus parler de lui. Peut-être est-il mort gelé au milieu des Inuits ?

Houellebecq n’a pas eu leur discrétion. Fier de son affreux sacrilège, il plastronne et va continuer à plastronner. Indifférent aux malheurs que son texte sacrilège va attirer sur nos têtes. Dans son livre, il y a un personnage du nom de Myriam. Dès le triomphe de l’Islam en France, elle part se réfugier en Israël comme lui permettent ses origines. Les Juifs se démerdent toujours… Mais nous (ou plutôt, vous), qu’allons-nous devenir ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

04.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

05.

Pourquoi le sectarisme flambe

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

07.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 28/01/2015 - 09:11
Non, ce livre n'est pas islamophobe !
Remarquablement écrit, décrivant un monde de profs d'université lâches, étroits d'esprit, aigris, moutonniers et prêts à tout pour le fric et le poste. C'est un livre sur la lâcheté des français et sur les accommodements qu'ils sont prêts à consentir pour garder leur "situation". C'est un livre sur la collaboration avec un ennemi intelligent aux méthodes douces mais avec une stratégie impitoyable mais bien camouflée. Ce livre est à la fois très réaliste et terrifiant. Une fois de plus les français sont prêts à vendre leur âme et leur civilisation pour ne pas déplaire à un ennemi puissant. C'est un livre profondément francophobe, malheureusement très réaliste !
Leucate
- 05/01/2015 - 23:06
Anno domini CCCXCIV (394)
En l'an 1147 ab urbe condita (depuis la fondation de la Ville) soit 394 de l'ère chrétienne, l'empereur Théodose (qui signifie "don de Dieu" en grec) décida de mettre en application à Rome son édit dit de Thessalonique de 380 qui stipulait que « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l’apôtre Pierre, celle que reconnaissent le pontife Damase et Pierre, l'évêque d'Alexandrie, c’est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »
En conséquence de quoi le polythéisme devint interdit dans l'empire et, pour bien marquer les esprits, l'empereur fit fermer le Temple de Vesta à Rome et éteindre le Feu sacré qui y brulait depuis la fondation de la Ville par Romulus. Depuis il y a débat entre les historiens pour savoir si le christianisme fut la cause ou non du déclin et de la chute de l'empire romain (the décline and fall - Gibbon)
Mais le passage au christianisme ne fut pas un changement de civilisation puisque nous restons des greco-latins, ne serait-ce que par les lettres que nous utilisions ici même (les "carolines").
Avec l'Islam, "cette théologie absurde d'un bédouin immoral" (Mustafa Kemal), c'est le changement de civilisation assuré
Anouman
- 05/01/2015 - 22:17
Soumission
J'aime bien l'humour de M. Rayski. Et puis il me fait penser qu'effectivement on n'entend plus parler de M. G. Dantec, pourtant un écrivain très imaginatif, ce qui est rare en France où le propos du roman est plutôt nombriliste.
Quant à la soumission à l'islam je n'y crois pas trop car même dans un pays d'apathiques comme la France, il finira par y avoir des réactions. Tant pis pour la conscience (s'ils en ont) de ceux qui les auront suscitées.