En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

07.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

06.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 42 min 44 sec
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 22 heures 22 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 22 heures 59 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 1 jour 12 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 1 heure 55 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 2 heures 57 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 5 heures 27 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 6 heures 9 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 6 heures 44 min
pépites > Politique
"Ouvrir un nouveau chemin"
Emmanuel Macron se confie à la presse quotidienne régionale avant le remaniement et dévoile ses priorités pour la fin du quinquennat
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 22 heures 37 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 23 heures 24 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 1 jour 40 min
© Reuters
Ces 100 dernières années, la mer s'est élevée de près de 17 cm.
© Reuters
Ces 100 dernières années, la mer s'est élevée de près de 17 cm.
Dégat des eaux

Montée du niveau de la mer : ce qu’on peut déjà mesurer sur nos côtes d’un énorme désastre au ralenti

Publié le 23 décembre 2014
Ces 100 dernières années, la mer s'est élevée de près de 17 cm. Depuis 20 ans maintenant, le niveau monte deux fois plus vite. 1er épisode de notre série sur la montée des eaux.
Annie Cazenave
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anny Cazenave est une scientifique spécialisée en géodésie et océanographie spatiale. Ses thématiques de recherches portent sur l'utilisation des techniques spatiales en sciences de la Terre. Chercheur au Laboratoire d'études en géophysique et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ces 100 dernières années, la mer s'est élevée de près de 17 cm. Depuis 20 ans maintenant, le niveau monte deux fois plus vite. 1er épisode de notre série sur la montée des eaux.

Atlantico : Quelle montée du niveau de la mer a-t-on pu concrètement mesurer jusqu'à aujourd'hui ? Quelles sont les régions les plus touchées en France, en Europe ?

Annie Cazenave : Au cours du 20ème siècle, on a mesuré la hausse du  niveau de la mer à l'aide de marégraphes installés le long des côtes continentales. On estime qu'en moyenne sur les 100 dernières années la mer s'est élevée de près de 17 cm (vitesse moyenne de 1.7 mm par an). Depuis 1993, on mesure la hausse de la mer depuis l'espace avec des satellites dits "altimétriques" qui couvrent tout le domaine océanique en quelques jours, puis recommencent. Ces observations montrent qu'au cours des 20 dernières années la mer s'est élevée a une vitesse moyenne de 3.2 mm par an, soit 2 fois plus vite qu'au cours des décennies précédentes. L'altimétrie a aussi révélé que la mer ne monte pas de manière uniforme : 4 fois plus vite qu'en moyenne dans le Pacifique tropical ouest. Autour de la France, la hausse est proche de la moyenne.

Evolution du niveau des mers et des océans au niveau mondial entre 1994 et 2013

Vitesses d'élévation du niveau de la mer en Europe entre 1992 et 2013 mesurée par altimétrie spatiale

Les éléments participant à cette montée des eaux sont-ils conformes à ce qui a été prévu ? Quel est à ce jour le niveau de fonte de la calotte glaciaire du Groenland, et de l'Antarctique ?

On dispose depuis 1 à 2 décennies de différents systèmes d'observation spatiaux (les satellites "GRACE" par exemple) et in situ (système Argo, qui mesure la température de l'océan jusqu'à 2000 m de profondeur) qui permettent de quantifier les contributions à la hausse observée de la mer. Ces contributions sont principalement dues au réchauffement de l'océan (l'eau se dilate et la mer monte) et à la fonte des glaces continentales (glaciers + calottes polaire - Groenland et antarctique -). On observe que sur la période 1993-2013, la dilatation de l'océan explique 30% de la hausse observée, la fonte des glaciers : 30%,  et la perte de masse de glace des calottes polaires contribue pour 25%.

Ces observations diffèrent-elles des projections établies ?

Non ; les modèles se sont beaucoup améliorés depuis la parution du 4eme rapport du GIEC et ils sont capables de reproduire assez bien ces observations.

Projections de l’élévation de la mer (en cm par rapport à aujourd‘hui) en Europe en 2100 par le modèleclimatique de météoFrance

En 2013, le GIEC a revu ses précédentes prévisions (de 2007) nettement à la hausse, passant d'une hausse du niveau de la mer de 59 cm à 2100 (dans l'hypothèse la plus défavorable) à 98cm. Comment expliquer de telles modifications dans les projections ?

En effet. Cela est dû essentiellement à la prise en compte de la perte de masse de glace des calottes polaires (Groenland et Antarctique de l'ouest) causée par des instabilités dynamiques des glaciers côtiers de ces régions; et plus généralement, une amélioration de la modélisation des calottes polaires.

Qu'est-ce que ces différences laissent présager pour la suite ?

Au fur et a mesure que l'on dispose de nouvelles observations et que les séries de mesures s'allongent, on découvre de nouveaux phénomènes pas encore pris en compte dans la modélisation, où on comprend mieux certains processus; automatiquement, la modélisation s'améliore et les projections deviennent plus fiables. Mais on peut dire aujourd'hui qu'il est peu probable que des changements majeurs interviennent dans notre compréhension du changement climatique et son évolution future. C'est aussi vrai pour le niveau de la mer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 22/12/2014 - 21:01
NIveau de la mer
Comme disait la chanson: "quand la mer monte j'ai honte, quand elle descend je l'attends".
Comment peut-on être assez conservateur pour s'inquiéter de ce que la mer monte? Comme si tout avait toujours été figé dans l'histoire de la planète. Dans ce genre de changement la seule chose utile à faire est de s'y adapter avant la dernière minute. Et là il y a largement le temps.