En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Zone franche

Droite populaire : la droite, la vraie...

Publié le 28 septembre 2011
Si les Torquemada du progressisme étaient moins occupés à excommunier tout ce qui navigue au-delà du mélencho-montebourgisme, ils auraient une idée plus claire de ce qu'est la droite.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les Torquemada du progressisme étaient moins occupés à excommunier tout ce qui navigue au-delà du mélencho-montebourgisme, ils auraient une idée plus claire de ce qu'est la droite.

J’aime bien faire des analogies entre mouvements religieux et courants politiques ― surtout à gauche parce que c’est tout de même un peu de là que je viens même si je ne suis plus très pressé d’y retourner. Ca n’a rien de bien original, mais ça m’aide à tuer le temps pendant les longues soirées d’hiver.

Dans un cas comme dans l’autre, une majorité de pratiquants globalement ouverts et tolérants accepte plus ou moins consciemment le magistère moral d’une poignée d’intégristes bornés censés incarner la « vraie foi ». Celle dont on ne se serait éloigné que par faiblesse ou pusillanimité.

Quelle connerie !

Manuel Valls ? Un salopard dont le rocardo-mendésisme banal cache en réalité une soumission aux « marchés », au « patronat » et au « libéralisme » ― mots-valises vides de sens, corollaires de la référence à Satan chez monseigneur Lefebvre, le rabbi de Loubavitch ou l’ayatollah Machinchose.

Ségolène Royal ? Une harpie dont les références à la république et la nation dissimulent mal un désir de mettre l’armée au pouvoir et de couvrir le pays de petits drapeaux tricolores.

Hollande et Aubry ? Des sociaux-démocrates réformistes (oui, ici, c’est « réformiste », l’insulte) qui, l’œil rivé sur les ratings de Standard & Poor’s, ne rêvent que de régler son compte au déficit budgétaire et à la préretraite à 55 ans.

Allez donc réagir autrement que sarcastiquement, dans ce contexte, lorsque Carla Bruni explique innocemment à la BBC que son fleuriste de mari est essentiellement « un démocrate à l’américaine »… Bon, personnellement, j’aurais plutôt tendance à le ranger à la gauche d’un Obama nettement moins interventionniste mais je n’ai pas à être d’accord avec tout ce que raconte la First lady, n'est-ce-pas ?

Un quarteron de députés déterminés à remettre la France sur les rails de la rectitude morale...

Ergo, la « vraie gauche » du moment, c’est la « démondialisation », la fin de l’Europe (OK, OK, de cette Europe), l’État dans tous ses états et de grosses cuillerées de moraline nietzschéenne sur toutes les tartines. Et la droite ? Ben c’est facile : c'est tout ce qui dépasse.

On se demande bien, dans ce contexte, ce qu’on est censé faire de la Droite populaire, le nouveau machin issu de l’UMP et dont Thierry Mariani est le prophète…

Quoi, vous n’avez pas encore entendu parler de ce quarteron de députés déterminés à remettre le néo-gaullisme sur les rails de la rectitude morale (en réalité, ils ne sont que 35 mais « quarteron » ça colle mieux avec ce qu’aurait pu en dire le général) ?

Je suis sympa, je vous mets au jus : fini, l’État providence qui n’est pas de la politique familiale et nataliste ; au rancart, la sécurité qui ne passe pas par un fichier national et centralisé de tous les citoyens, préalablement munis d’une carte d’identité biométrique ; à la benne, les allocations de solidarité sans obligation de ramassage de papiers gras sur le bord des routes ; au rebut, l’impunité des outrageurs de symboles éternels de la nation française ; dehors, les immigrés clandestins se remplissant les poches de subventions publiques…

Mais enter le « patriotisme économique », les contrôles renforcés aux frontières, les 100 000 places de prison, le port du « vêtement scolaire », l’évaluation du contenu des manuels scolaires par des académiciens… Tiens, la France ne serait pas branchée café, on parlerait sans doute de Parti du Thé...

Bah, à quoi bon se formaliser ? La droite commence au milieu du PS et ce gouvernement nous rappelle déjà les heures les plus sombres de notre histoire depuis 2006. Alors un Mariani avec ses prisons, ses fichiers universels et sa lepéno-compatibilité officielle, qu'est-ce que ça change ? Rien bien entendu.

On en reparle le 21 avril 2012.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
caod4444
- 28/09/2011 - 21:40
La droite populaire c'est un peu à la France
ce que le cadeau Bonux est à la lessive ...Je n'en peux plus de ces artifices, de marketing, de comm, et puis de propagande ds les médias aux frais de l'Etat, de restriction des libertés (y compris d'expression). Quel cynisme ! Que de corruption ! Que de magouilles !
Combien valent 3600 Oliviers ? http://www.liberation.fr/evenement/010183861-sarkozy-comme-chez-lui-en-israel
bobocleaner
- 28/09/2011 - 17:50
un petit probleme de positionnement ideologique
La droite populaire ca ne marchera pas . C'est un décalque de la stratégie des élections de 2007 parler comme la droite nationale sur la partie la plus simple et réductrice de son discours pour empocher les voix des naïfs qui confondent parler des symptomes et adopter des solutions. Or en 2012 les électeurs de la droite populaite ( les vrais pas la "marque" créé par Mariani anc Co" ont compris ..
quesako
- 28/09/2011 - 16:14
Quelle honte cette droite populaire, droite rétrograde !
C'est l'équivalent des Hamon and Co pour la droite. On veut refermer la France dans des frontières qui n'existent plus. Le problème c'est que l'UMP leur fait de la place. Si Coppé croit que ça lui facilitera son élection en 2017 après avoir tout fait en sous main pour planter Sarkozy en 2012 (mais il y a tjs des relents chiraquiens).
En 2012 je ne voterai pas pour un candidat qui soutient Vanneste