En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Les Américains ressemblent beaucoup aux Russes.
Consanguinité
Les Américains ressemblent beaucoup aux Russes (et vice et versa)... mais Obama ne ressemble pas à Poutine (et vice et versa)
Publié le 12 décembre 2014
La vérité sur les deux peuples les plus puissants de la planète se situe très loin des idées reçues. Ils sont opposés certes mais tellement semblables.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vérité sur les deux peuples les plus puissants de la planète se situe très loin des idées reçues. Ils sont opposés certes mais tellement semblables.

C'est un sondage comme on aimerait en lire plus souvent. Et notamment en France. Le Washington Post, journal d'excellence s'il en est, a fait interrogé des milliers d'Américains et de Russes sur ce qu'ils pensaient d'eux-mêmes, de leur vie, de leurs interdits et de leur dirigeants politiques. Le résultat est surprenant et doit donner à réfléchir.

Éliminons tout d'abord ce qui tombe sous le sens. De plus en plus d'Américains pensent du mal de la Russie. Et de plus en plus de Russes pensent la même chose des Etats-Unis d'Amérique. L'intervention russe en Ukraine explique cette hostilité des Américains. Les sanctions américaines et occidentales contre la Russie permettent de comprendre l'animosité des Russes.

Mais c'est dans les détails que le message est passionnant. Plus de 80 % des Russes plébiscitent Vladimir Poutine. Mais moins de 40% des Américains se disent favorables à Barack Obama. Cela se comprend. Poutine flatte le sentiment national des Russes, frustrés et humiliés depuis la dislocation de l'empire soviétique. Une opposition plutôt marginale lui reproche d'être trop dur et dominateur. Obama ne fait rien qui puisse fortifier une fierté nationale que les Américains revendiquent eux aussi. Il est minoritaire dans son pays ou l'opposition républicaine lui reproche d'être velléitaire et mou, c'est-à-dire tout le contraire de Poutine.

Les Russes donc paraissent follement épris de Poutine. Certes. Mais ça ne les empêche pas d'être lucides. Ils ne sont que 28 %  à estimer que les libertés individuelles sont respectées dans leur pays (58% pour les Américains). Mais plus loin dans le sondage, c'est encore plus intéressant. L'homosexualité ? 72 % des Russes pensent que c'est immoral. 37 % des Américains sont du même avis. Cette disparité des chiffres est trompeuse : 37 % des Américains c'est énorme. Le divorce immoral ? 22 % des Américains et autant de Russes le pensent. Ca se rapproche.

Il y a mieux. Concernant les rapports sexuels hors mariage, l'égalité est parfaite. 30 % des Américains et des Russes les jugent immoraux. Pudibonds des deux pays unissez vous… L'avortement suscite la même réprobation : 49 % des Russes et 45 % des Américains y sont farouchement opposés. Il n'y a, réellement, que l'alcool qui crée un gouffre entre eux, 16% des Américains pensent que c'est mauvais et immoral. Chez les Russes, ça monte à 44 %. Les Russes en effet aiment la vodka comme ils aiment Poutine et là aussi, comme pour Poutine, ils font preuve de lucidité.

Il n'y a pas, hélas, de Washington Post pour sonder nos reins et nos cœurs. Il nous faut nous contenter de sondages sur la popularité d'untel ou d'untel. Il y en a un qui mérite le détour. Il a été publié dans le Journal du Dimanche et analyse le poulailler dans lequel s'ébattent et se battent, des coqs, Juppé et Sarkozy. Il s'agit de savoir lequel des deux dominera les poules. Et sans surprise, le sondage donne Juppé gagnant haut la main.

Sans surprise car on a interrogé les Français toutes opinions confondues. Et interroger les sympathisants de gauche à propos de Sarkozy, c'est a peu près aussi pertinent que de demander à un djihadiste ce qu'il pense des Chrétiens et des Yézidis. Ou de demander à un écologiste s'il aime les centrales nucléaires et à un esquimau s'il est prêt à renoncer à tuer des phoques.

Plus intéressante – et en tout cas moins burlesque – est l'opinion demandée aux sympathisants de droite. Honnête? Juppé écrase Sarkozy ! Rassembleur? Là aussi Juppé fait un tabac ! Dynamique? Là c'est Sarkozy qui domine largement son challenger. Courageux? Là également l'ancien président de la République laisse sur le tapis l'ancien premier ministre. Pour revenir à notre point de départ, il y a du Poutine chez Sarkozy. Et de l'Obama chez Juppé.

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
05.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
06.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
07.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
PMA : faut-il vraiment assumer toutes les évolutions de la société comme le prône Edouard Philippe ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 13/12/2014 - 16:01
Plus intéressant qu'un sondage...
Note de l'indice de corruption selon l'ONPG:
Danemark 1er avec 9,3
USA 22ème position avec 7,1
Russie 154ème position avec 2,1...
Croissance Russe 2014 =0 pour le pays le plus riche en matière premières (pas grises) au monde!
Croissance USA 2014 =3%
C'est plus parlant qu'un sondage, non?...
ISABLEUE
- 12/12/2014 - 16:58
J'aime Vladimir !!!
quelle chance les russes d'avoir un tel président qui a des c...

cloette
- 12/12/2014 - 16:16
Leucate
Certes, mais la Chine a l'avantage d'une population plus nombreuse, et il me semble que son capitalisme d'Etat est plus efficace, elle exporte aussi ce qui n'est pas le cas de la Russie qui par contre à plus de ressources que la Chine