En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 20 min 43 sec
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 1 heure 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 2 heures 38 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 12 heures 16 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 13 heures 46 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 16 heures 19 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 17 heures 20 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 18 heures 35 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 15 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 45 min 32 sec
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 2 heures 47 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 13 heures 1 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 14 heures 14 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 16 heures 48 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 20 heures 20 min
© Reuters
Jean-Claude Juncker.
© Reuters
Jean-Claude Juncker.
Les infiltrés

Le plan Juncker sera-t-il le nouveau cheval de Troie chinois en Europe ?

Publié le 05 décembre 2014
Le vice-ministre chinois des Finances, Shi Yaobin, a manifesté auprès de Jean-Claude Juncker la volonté de la Chine de prendre part au plan d'investissement de 300 milliards d'euros de l'Union européenne alors qu'elle vient de réaliser deux acquisitions importantes : l’aéroport de Toulouse et Center Parks.
Jean-François Di Meglio est président de l'institut de recherche Asia Centre.Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'Université de Pékin, il enseigne par ailleurs à l'IEP Lyon, à l'Ecole Centrale Paris, à HEC ParisTech, à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Di Meglio
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Di Meglio est président de l'institut de recherche Asia Centre.Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'Université de Pékin, il enseigne par ailleurs à l'IEP Lyon, à l'Ecole Centrale Paris, à HEC ParisTech, à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le vice-ministre chinois des Finances, Shi Yaobin, a manifesté auprès de Jean-Claude Juncker la volonté de la Chine de prendre part au plan d'investissement de 300 milliards d'euros de l'Union européenne alors qu'elle vient de réaliser deux acquisitions importantes : l’aéroport de Toulouse et Center Parks.

Atlantico : Quel intérêt l'Empire du milieu trouverait-il dans cette participation, et quels montants pourrait-il engager ?

Jean-François Di Meglio : En théorie, les montants que la Chine peut engager sont supérieurs au plan lui-même : la Chine dispose de 4000 milliards de dollars de réserves en devises, dont seulement 30% au maximum sont en euro, mais c’est déjà plus que le Plan. Simplement, il s’agirait pour la Chine de diversifier ses investissements.

Il est probable que l’intérêt principal serait bien sûr d’entrer à des niveaux à la fois bas sur la devise (qui a perdu de sa valeur contre le dollar, donc contre la monnaie chinoise depuis six mois) et aussi de prendre part à des projets intéressants. Potentiellement aussi, et sans que la Chine ne soit déterminée à internationaliser massivement sa devise, l’un des intérêts est clairement de réaliser une partie de ces investissements en monnaie chinoise internationalisée mais non encore convertible, de façon à accroître, comme le souhaitent les Européens, la "profondeur" du marché non domestique de la monnaie chinoise.

Le ralentissement de la Chine pesant sur certaines de ses industries, les entreprises du pays sont entrées dans une phase d'expansion géographique, rachetant des actifs en Europe, comme le port du Pirée en Grèce. N'est-ce pas l'occasion pour ces entreprises de prendre le contrôle d'actifs stratégiques en Europe ? Quels sont les risques ?

La Chine, en plus du Pirée, vient de réaliser deux acquisitions importantes : l’aéroport de Toulouse et Center Parks, au moment où des acteurs occidentaux non négligeables (le dernier en date Best Buy) se retirent de la Chine. C’est sans doute dans ce dernier élément que le "risque chinois" est le plus important. Les barrières objectives ou non explicites au développement des étrangers en Chine est sûrement plus dangereux que l’arrivée d’investisseurs chinois chez nous. Les montants absolus, la diversité et l’absence réelle de stratégie concertée dans ses investissements affaiblissent considérablement la portée du risque de perte de souveraineté pour nous.

Quelles conditions l'Europe doit-elle impérativement poser pour que le plan Juncker ne devienne pas le cheval de Troie chinois en Europe ? Comment éviter de tomber dans une relation déséquilibrée ?

La relation est largement déséquilibrée au plan commercial, la Chine étant, malgré ses représentations plus réfractaires aux exportations européennes et à l’arrivée de capitaux étrangers dans certains secteurs que l’Europe, très accueillante et accommodante. En matière d’investissements, même si 2014 aura sans doute vu pour la première fois le total des investissements chinois dépasser les investissement étrangers arrivant en Chine en flux annuels, le stock est largement en faveur de l’Europe. Le cheval de Troie est un poney, ou tout au plus un poney. Mais il est vrai que les infrastructures intéressent particulièrement les Chinois, ce qui n’est pas forcément un mal pour un continent qui doit faire la remise à jour de ses réseaux et vit sur un déficit qui ne permet pas cette remise à jour, elle-même créatrice d’emplois.

Outre les risques, quels avantages l'Europe trouverait-elle dans cette participation chinoise ?

La relance par les investissements, l’amélioration des infrastructures, le développement d’un marché financier continental de la devise chinoise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 05/12/2014 - 21:07
Les Chinois ont le temps...
Les européens ne l'ont plus! Plombés par la France et l'Italie, les deux derniers pays socialisant d'UE, ils ne se relèveront pas! Avec un Junker opportuniste comme une teigne, ne doutons pas qu'ils iront chercher ailleurs les investissements productifs qu'ils ne sont pas capables de réaliser par un QE intelligent! Et les Chinois sont de fin renards...en embuscade des faiblesses de l'UE, comme ils l'étaient de l'avidité pécuniaire de l'Afrique...ils ont déjà gagné! Car l'UE est gouvernée par des socio-démagogues impuissants!