En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

07.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 28 min 56 sec
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 heure 31 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 2 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 3 heures 13 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 4 heures 57 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 6 heures 4 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 8 heures 54 sec
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 9 heures 59 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 53 min 32 sec
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 1 heure 57 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 5 heures 32 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 9 heures 36 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 1 heure
Amour secret

UMP-FN : le défi des partis dont les sympathisants voulaient d’une alliance que leurs leaders rejetaient catégoriquement

Publié le 05 décembre 2014
Selon un sondage Harris Interactive, publié dans l'hebdomadaire Marianne, une majorité des sympathisants de l'UMP et du Front national serait favorable à des alliances de circonstances pour les régionales de 2015. Problème : les cadres de ces partis sont loin d'être de cet avis.
Virginie Martin est une professeure-chercheure à Kedge Business School et politologue française. Elle est présidente du Think Tank Different, laboratoire politique créé en 2012, et est l'auteur de Ce monde qui nous échappe : pour un universalisme...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Martin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Martin est une professeure-chercheure à Kedge Business School et politologue française. Elle est présidente du Think Tank Different, laboratoire politique créé en 2012, et est l'auteur de Ce monde qui nous échappe : pour un universalisme...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage Harris Interactive, publié dans l'hebdomadaire Marianne, une majorité des sympathisants de l'UMP et du Front national serait favorable à des alliances de circonstances pour les régionales de 2015. Problème : les cadres de ces partis sont loin d'être de cet avis.

Atlantico : 64% des sympathisants du Front national et 55% de ceux de l'UMP seraient favorables à un rapprochement des deux partis en vue des élections régionales de 2015, pour battre la gauche, selon un sondage Harris Interactive (voir ici).  Pourquoi cet engouement aussi clairement affiché ne se retrouve pas dans les positions des personnalités politiques de ces deux partis ?

Virginie Martin : Je ne vois pas ce qu’il y a forcément d’étonnant de la part de l’UMP. Dans ce parti, la ligne de fracture est aujourd’hui réelle. Elle existe sur la question économique bien surtout sur les questions sociétales et l’Europe. On voit que certains, comme Hervé Mariton, sont très critiques à l’égard de Bruxelles mais aussi sur des sujets sociétaux. Cette "droite forte" est donc déjà largement compatible avec le FN. On voit très bien à l’inverse qu’il existe une sensibilité plus ouverte sur les questions de société et en faveur de l’Europe, celle qui penche plutôt vers Alain Juppé.

Côté FN, Marine Le Pen a été obligée de décaler l’échiquier politique sur sa droite car elle ne pouvait pas représenter une alternance possible dans un espace politique qui évolue en France entre la droite et la gauche. Elle a donc essayé -et y est plutôt parvenue- de transférer un point de rupture entre le FN et un "UMPS". Mais en termes d’idées, sur les questions économiques, il y a certes un contresens avec le programme de l’UMP, cependant sur les questions sociétales et européennes, c’est beaucoup plus compatible, d'où l'idée de l'aisance d'un rapprochement. 

Qui sont ces deux majorités qui souhaiteraient ce rapprochement aux municipales de 2015 ? Quel profil peut-on établir ?

En réalité, une partie non négligeable des électeurs du FN, entre un tiers et un quart, sont en fait des personnes de droite qui se sont "extrême droitisées" en critiquant une droite classique devenue trop "light". Ils ne sont donc pas opposés à des alliances avec l’UMP, tant qu’il s’agit de l’UMP "forte" bien entendu, pas celle d’Alain Juppé. Dans tous les cas, la focalisation d’une partie des deux électorats, celui du FN et celui de l’UMP, autour des thématiques tournant autour des "troubles civilisationnels" effacent quasiment les oppositions économiques. Et je rappelle qu’en France, la droite n’est pas spécialement très libérale. La compatibilité sur les questions sociétales et européennes entre FN et UMP est donc d’autant plus facilité.

Est-ce un camouflet, voire une volonté de rupture entre la base de ces partis et les élites ?

L’UMP connaît depuis longtemps cette fracture. On peut parler par exemple de la ligne Buisson, ou même de la manière dont Nicolas Sarkozy a gagné en 2007 en jouant sur l’identité nationale. Il était très fier d’avoir siphonné les voix du FN à cette époque, et c’était bien en prenant aussi les thèmes du FN. Ce serait donc une vaste hypocrisie de leur part de s’inquiéter du "cordon sanitaire" et autre "front républicain". D’ailleurs Jean-François Copé se positionnait clairement dans une stratégie qui n’était plus celle-ci.

C’est beaucoup plus gênant pour le FN, du moins tactiquement. Je pense que Marine Le Pen ne fera rien stratégiquement sur le constat mis en lumière par ce sondage. Au FN, ils savent en tout cas qu’ils sont rentrés dans le jeu de la bataille démocratique, et que le jeu de la dédiabolisation a effectivement opéré. Et comme cela se joue sur les thèmes classiques de la droite, mais sur ceux que défend le FN, celui-ci peut espérer que même sans rien faire, un phénomène de "grignotage" puisse continuer à s’opérer. Et cela viendra de ce côté seulement de l’échelle politique, je ne pense pas que ce mouvement vienne s’opérer sur ce que l’on appelle parfois le "gaucho-lepénisme".

Y'a-t-il finalement une acceptation de la part de l'UMP et de ses militants que la prise du pouvoir par le FN n'est plus aujourd'hui une idée absurde, ni même néfaste ?

L’UMP reconnaît en effet que le Front national peut devenir un partenaire comme un autre. Comme les idées d’une partie de l’UMP sont convergentes avec celles du FN – et la politique se base encore sur des idées, ne l’oublions pas – cela devient possible. Il ne faut surtout pas oublier non plus un autre élément : un contexte politique très défavorable à la gauche. Grosso modo, ce que l’on voit c’est une sorte de "tout sauf la gauche" car la question du sondage est posée dans un contexte d’empêcher la gauche d’empocher une élection régionale. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

07.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 30/11/2014 - 16:56
@Anguerrand - explication de texte
La direction du RPR et de l'UMP a toujours interdit de voter pour un excommunié du FN, interdit de tablier pur porc, même et surtout s'il est en position favorable pour l'emporter localement.
La consigne est donc de faire voter pour un frère socialiste. Que le siège soit perdu, peu importe pourvu qu'il n'aille pas à un hérétique FN.
C'est comme cela que le RPR/UDF/UMP a perdu les villes, les départements, les régions puis le Sénat, en préférant voter socialiste que tendre la main à un FN.
Pourquoi alors voudriez-vous que le FN fasse des sentiments vis à vis des frères de la côte de l'UMP, à moins que celle-ci devienne l'Union pour Marine Présidente ... (c'est pas de moi, trouvé sur le net)
La stratégie FN devient donc simple: puisque l'Appareil de l'UMP ne veut pas d'alliances, il faut donc déshabiller l'UMP de ses électeurs et les faire voter pour un candidat FN ou proche plutôt que pour un apparatchik de l'UMP parisienne.
L'UMP vit sur son passé quand elle était majoritaire à droite avec le PS pareil à gauche. La donne est en train de changer. Avec un FN qui grossit de plus en plus, ce sera l'UMP qui sera demanderesse d'alliance. "Souviens-toi du vase de Soissons"...
Anguerrand
- 30/11/2014 - 08:35
Je ne comprend pas les propos ci dessus
Il ne s'agit pas de fusion entre le FN et l'UMP mais d'alliance électorale souhaitée par le adhérants- sympatisants des 2 partis. L'intelligence des 2 droites serait bien dans une alliance, qui rejèterait pour longtemps la gauche dans ses cordes. Un programme commun en quelque sorte. Bien sur que sur l'économie il y a une différence énorme, le FN a opté depuis MLP pour une économie de gauche, mais les dirigeants se détestent et ne tiendront pas compte des désidératas des électeurs comme d'habitude et aiderons ainsi la gauche en créant des triangulaires.
quesako
- 30/11/2014 - 00:14
Qu'ils s'allient ! Il y a d'autres partis pour qui voter !
Si c'est pour voter pour des politiques qui véhiculent les mêmes idées que le FN, je ne vois pas pourquoi je voterais pour eux. Au moins ça aurait pour effet de clarifier la politique : une ultra droite anti, anti, anti, ... et une droite ouverte plus proche du centre que la droite traditionaliste.