En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 5 heures 21 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 8 heures 35 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 14 heures 27 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 15 heures 33 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 18 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 19 heures 51 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 6 heures 11 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 9 heures 23 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 13 heures 35 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 14 heures 57 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 20 heures 7 min
© Reuters
L’économiste Erik Brynjolfsson considère que les robots vont remplacer les hommes.
© Reuters
L’économiste Erik Brynjolfsson considère que les robots vont remplacer les hommes.
Le buzz du biz

Les inégalités sont-elles condamnées à augmenter dans l’économie numérique ?

Publié le 27 novembre 2014
La révolution numérique conduirait, selon la thèse défendue par l'économiste Erik Brynjolfsson, à une accélération de la productivité, détruisant les postes des salariés les moins qualifiés et récompensant de façon démesurée les génies des nouvelles technologies. Décryptage de cette analyse comme chaque semaine dans votre chronique du "Buzz du biz".
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La révolution numérique conduirait, selon la thèse défendue par l'économiste Erik Brynjolfsson, à une accélération de la productivité, détruisant les postes des salariés les moins qualifiés et récompensant de façon démesurée les génies des nouvelles technologies. Décryptage de cette analyse comme chaque semaine dans votre chronique du "Buzz du biz".

Les inégalités et leur évolution sont, chacun l’aura noté, l’un des sujets récurrents d’actualité dans la crise économique que nous traversons depuis quelques années. Tout récemment encore, l’INSEE a montré "qu’alors que les inégalités de revenus salariaux baissent globalement entre 2002 et 2007, ce n’est plus le cas entre 2007 et 2012" (pour l’anecdote : les inégalités entre les plus riches se réduisent ; c’est entre la classe moyenne et les moins fortunés qu’elles se creusent). Le sujet pourrait toutefois être bien plus structurel : aux Etats-Unis, une réflexion académique émerge pour se demander si les nouvelles technologies ne seraient pas des facteurs durables d’accroissement des inégalités.

La dernière livraison de la revue MIT Technology Review y consacre ainsi sa une et un long développement. Les explications sont de trois ordres.

D’abord, il y a le contexte macroéconomique : la stagnation des salaires américains, la prime de rémunération accordée aux diplômes (ce que les économistes appelle "education premium"), la mondialisation …

Ensuite, il y a la récompense des salariés les plus qualifiés. C’est (sommairement) la thèse de Thomas Piketty : pour l’économiste français, si la loi de l’offre et de la demande joue en partie dans cette rémunération des talents rares, cela n’explique pas tout.

Enfin, il y a l’automatisation. C’est la thèse défendue par Erik Brynjolfsson. L’économiste considère que les robots vont remplacer les hommes, et l’emploi dépérir. La révolution numérique conduirait ainsi à une accélération de la productivité, détruisant les postes des salariés les moins qualifiés et récompensant de façon démesurée les génies des nouvelles technologies (on parle "d’economics of superstars" : les premiers à réussir raflent tout).

La thèse est forte, parce qu’elle semble indiquer les inégalités ne vont cesser de croître. Elle peut pourtant être contestée. Des économistes comme Daron Acemoglu et David Autour n’y croient pas: selon leurs recherches, le numérique n’accélère pas la croissance de la productivité.

Cette thèse est également à modérer. Bradford Delong, économiste de Berkeley, montre ainsi que le numérique a contribué au contraire à réduire les inégalités, en permettant à chacun d’avoir accès à des prestations qui étaient auparavant réservées aux plus riches. Comme il l’écrit : "au XVIIe siècle, si vous aviez désiré assister à Macbeth bien confortablement installé chez vous, il vous aurait fallu vous appeler James Stuart, disposer de la présence sur place de William Shakespeare et de sa troupe de comédiens, et posséder un théâtre à l’intérieur même de votre palais royal". Aujourd’hui, vous utilisez votre tablette ou votre télévision.

D’autres économistes avaient montré que la diffusion des nouvelles technologies pourrait réduire également les inégalités internationales, en favorisant le développement économique des pays les plus défavorisés.

Si tant est que l’on souhaite réduire les inégalités (ce qui n’est pas nécessairement évident), l’analyse choisie détermine les conséquences politiques à en tirer. Dans la version Piketty, le meilleur instrument est l’impôt. Dans la version Brynjolfsson, c’est l’éducation qui peut contribuer à élever le niveau de formation de chacun.

Il reste également une autre piste : celle de la concurrence, comme le défendait John Cochrane dans le Wall Street Journal la semaine dernière, en dénonçant le "capitalisme de copinage" ("crony capitalism"). En faisant en sorte que toutes les positions soient contestables par le mérite, en agissant pour que l’économie soit plus fluide, la puissance publique ouvrirait la voie à des ascensions économiques pour tous…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 27/11/2014 - 20:50
C'est évident
On le voit déjà !
Texas
- 27/11/2014 - 17:06
La thèse
de Brynjolfsson semble la plus cohérente dans le contexte d' une économie numérique . L' impression 3D devrait confirmer la tendance .