En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 14 heures 8 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 18 heures 42 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 19 heures 1 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 7 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 18 heures 25 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 18 heures 52 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 19 heures 38 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
Les réformes de structure voulues par Emmanuel Macron sont surtout des recettes déflationnistes.
© Reuters
Les réformes de structure voulues par Emmanuel Macron sont surtout des recettes déflationnistes.
Dans l’enfer des bonnes intentions

Gel des salaires et cie : pourquoi les réformes de structure voulues par Emmanuel Macron sont malheureusement surtout des recettes déflationnistes

Publié le 25 novembre 2014
Selon les informations de l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel", le rapport commandé par les gouvernements français et allemand, qui sera dévoilé ce jeudi 27 novembre, devrait accoucher de propositions chocs : remise en cause des 35 heures, flexibilisation du marché du travail, et gel des salaires pendant 3 ans.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les informations de l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel", le rapport commandé par les gouvernements français et allemand, qui sera dévoilé ce jeudi 27 novembre, devrait accoucher de propositions chocs : remise en cause des 35 heures, flexibilisation du marché du travail, et gel des salaires pendant 3 ans.

Si ces propositions ne sont pas exhaustives, elles constituent le volet « français » du rapport, c’est-à-dire les mesures considérées comme nécessaires pour le redressement de l’économie du pays. En contrepartie, le volet « allemand » des propositions concernerait la mise en place d’investissements supplémentaires par le gouvernement d’Angela Merkel.

Si une seule idée doit émerger des trois propositions faites, il s’agit bien entendu de celle du coût du travail. En effet, l’idée de réformer les 35 heures a pour objectif d’allonger la durée du travail pour le même prix, ce qui revient à baisser le coût horaire du travail. La « Flexibilité » procède du même objectif puisqu’il s’agit, en l’espèce, de faire peser une plus grande part du risque conjoncturel sur les épaules du salarié. Puis, le gel des salaires pendant trois ans qui a l’avantage d’être clair, ici on ne cherche pas à noyer le poisson : l’idée est de baisser le coût du travail sur la durée.

En résumé, ce sont trois mesures différentes ayant cet objectif commun qui est la baisse du coût du travail. Pour juger de l’opportunité de telles mesures, il est alors tout naturel d’évaluer la problématique du coût du travail en France. Est-ce réellement le problème ?

Il est possible de répondre à cette question en trois points. Le cout du travail français est-il un problème vis-à-vis des pays extérieurs à la zone euro ? Le fait que la balance commerciale française hors zone euro soit proche de l’équilibre ne plaide pas en ce sens. Il est souvent ignoré que si la balance des biens est très déficitaire, celle des services est excédentaire.

Par rapport aux autres pays de la zone euro ? Ici, la balance commerciale est déficitaire, mais elle l’est principalement vis-à-vis de l’Allemagne, c’est-à-dire le pays le plus proche de la France en termes de coût du travail. Pour être plus précis l’institut COE-REXECODE est même parvenu à la conclusion que le coût du travail de l’industrie française est inférieur au coût allemand. (Coût horaire de 38.5 euros en Allemagne contre 36.8 en France). L’argumentaire devient alors rapidement défaillant.

Mais plus largement, si la question du coût du travail se pose principalement à l’export, il est nécessaire de rappeler que la part des exportations ne représente que 28% du PIB en France. Dans de telles conditions, que penser des 72% du reste de l’économie ? Y aurait-il ici aussi un problème de coût du travail pour le marché intérieur ? Une telle affirmation suppose que le travail est « trop cher », mais il reste à déterminer un élément fondamental, c’est-à-dire « trop cher » mais par rapport à quoi ? La réponse est évidente, le travail est trop cher par rapport aux ventes réalisées par les entreprises.

Et lorsque la question est posée de cette manière, la réponse devient plus simple car deux stratégies peuvent être proposées pour résoudre le problème. La première, on réduit le coût du travail en espérant que cela n’aura pas de conséquences sur les ventes futures (Et là il faut laisser le soin au gouvernement de méditer sur cette question), et on parvient à réduire le ratio coût du travail  par rapport aux ventes. Cela s’appelle une politique de déflation salariale, ou de déflation tout court, qui est précisément celle qui est menée en Europe depuis 6 ans et qui est « dénoncée » par le gouvernement à l’heure actuelle avec une belle ironie. Pourtant, et il est nécessaire de le rappeler, les propositions de réformes faites ici ne sont rien d’autre que l’application de cette politique de déflation qui échoue misérablement depuis 6 ans.

Puis, la seconde solution qui consiste à faire le nécessaire pour que les ventes se redressent et que mécaniquement, le rapport coût / ventes devienne plus favorable. Il s’agit d’une politique de relance de la demande, celle qui a été menée aux Etats Unis par la Réserve Fédérale par exemple.

 

A lire également, le nouveau livre de Nicolas Goetzmann : Sortir l'Europe de la crise : le modèle japonais, (Atlantico éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 25/11/2014 - 23:07
Seul sur la planète Goetzmann!
Il faut faire très vite, afin d'initier cette politique de relance monétaire couplée à des réformes... Ah oui, mais non! car la réactivité n'est pas le propre de cette UE technocratique créée par des socio-démagogues attardés...et puis, de toutes les manières, les réformes sont quasi moment impossible dans une France pétrifiée par le gauchisme..et puis, même si de vraies réformes libérales étaient initiées (pas les fausses réformes faussement libéralisantes de Micron!), le pauvre Draghi paraît trop timoré, trop lent, trop victime des lobbies financiers pour pouvoir nous pondre une relance digne de ce nom...trop de freins à l'UE! Direct dans le ravin...
Deudeuche
- 25/11/2014 - 15:27
@Ganesha ton copain Goetzman vient d'écrire
allez un petit peu de germanophobie Ganeshesque, Hopla!
brennec
- 25/11/2014 - 14:56
Abenomics
On le sait, il l'a suffisamment écrit, Monsieur Goetzman est un fervent partisan de la politique de Monsieur Abe, au japon. Qu'il apparaisse maintenant que cette politique est catastrophique, beaucoup plus rapidement que ce qu'on aurait pu attendre, ne l'amène en rien a réviser ses conceptions. C'est quand les opinions refusent de se confronter au réalités qu'on tombe dans l'idéologie.